Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Santé mentale

08 mars 2018

4 conseils pour alléger votre charge mentale

Les femmes qui travaillent doivent aussi assumer la gestion quotidienne de leur foyer et penser à tout. Or cette charge mentale pèse lourd sur leurs épaules.

Mener de front carrière et vie familiale peut être essoufflant pour les femmes, comme pour les hommes. Pourtant, tout ce qui touche à la gestion quotidienne du foyer et à l’organisation de la vie de famille est encore trop souvent le lot des femmes, qui en assument quasiment seules la responsabilité, même si leur conjoint exécute certaines tâches. Cela s’appelle « charge mentale » et pourrait aussi bien se nommer « travail invisible des femmes ».

À l’occasion de la journée internationale de la femme, des femmes qui occupent des postes à temps plein nous expliquent comment elles trouvent l’équilibre dans leur vie trépidante, mais surtout comment elles font face à la charge mentale qui y est reliée…

1. S’organiser et prendre soin de soi

Mariée et mère de deux enfants de 9 et 12 ans, Joanne* occupe un poste de gestionnaire dans une compagnie d’assurance. Son travail est exigeant. «Je gère de nombreux projets et suis sans cesse sollicitée pour des conseils ou pour prendre des décisions. Ma liste de choses à faire est très longue et mon cerveau n'arrête jamais», explique-t-elle. Alors, pour parvenir à concilier travail et vie de famille, Joanne s’organise : «Mon mari et moi planifions le menu de la semaine le samedi et cuisinons le dimanche. Nous confirmons aussi nos horaires mutuels, ce qui permet de gérer les attentes de chacun et d'éviter les surprises. Ainsi, les jours où je m’entraîne, j'y vais le cœur léger, sachant que personne ne m’attend à la maison.»

Le secret de Joanne pour faire face à cette charge mentale : établir des priorités! «Je n’essaie pas de tout faire, mais j'accomplis ce qui compte vraiment. J'ai alors le sentiment d'avoir le contrôle, ce qui m'enlève beaucoup de stress», dit-elle. En outre, elle «compartimente», traçant une frontière nette entre travail et vie privée. Et, plus important encore, elle s'assure de faire quelque chose qu’elle aime chaque jour, peu importe ce que c’est. «Quand on prend soin de soi, on a plus d'énergie et l'esprit reste plus clair», conclut-elle.

2. Établir les priorités

Gestionnaire à temps plein d'une équipe de 4 personnes dans une entreprise d’envergure, Nancy Prémont est aussi conseillère en voyage le soir et les fins de semaine. Pour concilier ses deux emplois, elle est super organisée et prévoit tout d’avance. «Je planifie des blocs de temps selon mes priorités et, comme l’équilibre travail/famille est important pour moi, je m'y tiens! Pendant la semaine, j’organise la logistique des repas afin que mon conjoint et moi puissions manger à une heure raisonnable et passer du temps ensemble. À cela s’ajoutent les demandes de dernière minute de mes clients. Entre mes mandats professionnels et ma vie personnelle, je peux me sentir sous pression et, à l'occasion, souffrir d’insomnie», explique Nancy, qui n’a pas d’enfant.

Pour faire face à cette charge mentale, Nancy priorise les «urgences» et fait des listes, limitant à l’essentiel les vraies priorités et prenant de l’avance quand elle peut. C’est ce qui lui permet de partir en voyage plusieurs fois par année! «Chaque minute compte», dit-elle.

3. Planifier et centraliser ses activités en un seul et unique agenda

Michèle Lacas est mariée depuis 30 ans et mère de trois enfants.  Elle gère une équipe de 12 personnes réparties entre Montréal et Québec, ce qui l’amène à se déplacer souvent. En plus de son travail, elle administre trois propriétés à revenus. «Comme j’ai un emploi du temps chargé, je dois être bien organisée et faire preuve de rigueur, surtout avec autant de choses à penser et à mémoriser», indique-t-elle.

Pourtant, malgré une telle charge mentale, Michèle se sent à l’aise, car elle aime être occupée et avoir de nombreuses tâches à accomplir. «Mon agenda est ma boussole et inclut absolument tout : déplacements professionnels, rendez-vous divers, vacances, etc. C’est un truc infaillible pour ne rien manquer. J’utilise aussi OneNote de Microsoft pour prendre des notes et ne saurai m’en passer!» mentionne-t-elle. Pour rester sereine en toutes circonstances, Michèle fait du yoga chaud, ce qui l’aide à faire le vide mentalement et à se concentrer sur le moment présent. Mais son secret, c’est qu’elle adore son travail, qui lui apporte de nombreuses satisfactions et où elle se sent appréciée. «Je tiens à rester à l’écoute de mes employés et de mes clients, et à leur donner le meilleur de moi-même, comme si c’était ma première journée de travail», conclut-elle.

4. Anticiper le plus possible et lâcher prise

En couple depuis plus de 20 ans et mère de trois jeunes enfants, Carine Monge occupe un poste de directrice dans une société de placements, ce qui l’amène à voyager régulièrement. Son conjoint devant voyager aussi pour son travail, la gestion de l’agenda de 5 personnes peut être ardue. «La clé, c’est une organisation pointue de tout ce qui peut être planifié pour éviter des ‘fausses’ urgences. C'est incroyable tout ce que l'on peut anticiper en prenant le temps d'y réfléchir», explique-t-elle. Pour faire face à ses obligations familiales, Carine consigne électroniquement les emplois du temps de chaque membre de la famille dans un calendrier partagé et établit une liste de priorités qu’elle révise une fois par semaine avec son conjoint.

Bien qu’elle considère sa charge mentale comme acceptable, elle est heureuse de pouvoir la partager avec son conjoint : «C'est essentiel mais pas toujours facile à accepter. Il faut toutefois apprendre à lâcher prise et à demander de l’aide». Mes soupapes : faire du sport, cuisiner en grande quantité, prendre régulièrement des jours de congé. En vacances, je vérifie mes courriels professionnels le soir; le reste du temps, mon téléphone est rangé dans le coffre-fort de la chambre», conclut Carine.

Pour en savoir plus :

*Le nom a été modifié.

Articles Connexes