Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

10 février 2020

Le coronavirus et la grippe : Comment rester en santé au bureau

Les nouvelles sur le coronavirus vous inquiètent? Voici ce qu’il faut savoir lorsque la saison de la grippe et des rhumes pointe son nez. Apprenez aussi à combattre les microbes au bureau.

C’est la saison des rhumes et de la grippe! Vous entendez vos collègues renifler et éternuer, et vous vous demandez comment ne rien attraper?

Beaucoup de gens tombent malades dès les premières neiges. Et avec le coronavirus dont on parle tant, vous vous inquiétiez peut-être au sujet de la saison de la grippe cette année. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet et quoi faire pour rester en santé au bureau.

Qu’est-ce que le coronavirus et quels sont ses symptômes?

Selon le Gouvernement du Canada, les coronavirus (CoV) constituent une grande famille de virus. Ces virus peuvent causer une variété de maladies, du simple rhume à des maladies plus graves.

Certains coronavirus se transmettent entre animaux et d’autres entre animaux et humains. Il y en a aussi qui se transmettent entre humains. Voici certains des symptômes :

  • nez qui coule
  • maux de tête
  • toux
  • maux de gorge
  • fièvre
  • un état de malaise général

Une crise mondiale?

En décembre 2019, des cas de pneumonie ont été signalés à Wuhan, en Chine. Il a été confirmé plus tard que la cause était un coronavirus, qu’on connaît désormais sous le nom de nouveau coronavirus 2019 ou nCoV-2019. Depuis, des milliers de cas d’infection au nCoV-2019 ont été confirmés en Chine.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décidera cette semaine si cette épidémie doit être qualifiée de crise mondiale.

Les risques au pays

Quelques cas de nCoV-2019 ont été signalés au Canada (à ce jour). Cela signifie-t-il que le coronavirus représente une menace au pays? Pas pour le moment.

D’après l’Agence de la santé publique du Canada, les risques pour les citoyens, qu’ils restent au pays ou voyagent, sont faibles.

Comment vous protéger durant la saison de la grippe

S’il y a peu de chance de contracter le virus, cela ne veut pas dire que vous n’attraperez pas d’autres microbes au bureau.

« La tendance veut qu’il y ait moins d’absentéisme et que le moral soit meilleur dans un milieu de travail sain... et ce type de milieu est aussi associé à plus de productivité et plus de satisfaction au travail », affirme Sandy Bello, technicienne spécialisée au Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST). Elle ajoute que les gens heureux et en santé gèrent mieux que les autres les changements et le stress.

Voici quelques conseils pour vous protéger des microbes au bureau durant la saison des rhumes et de la grippe. De plus, ces trucs pourront vous aider à garder le moral pendant les longs mois d’hiver.

1. Lavez-vous souvent les mains

Lavez-vous les mains toutes les deux ou trois heures en utilisant la technique appropriée. Utilisez une quantité généreuse de savon et d’eau chaude, et frottez vigoureusement pendant 20 à 30 secondes.

2. Gardez votre espace de travail propre

Nettoyez votre espace de travail avec des lingettes désinfectantes tous les jours ou toutes les semaines. Ne négligez pas votre bureau, votre clavier, votre téléphone et tout ce que vous touchez fréquemment.

3. Évitez les zones communes dans la mesure du possible

Évitez le plus possible de toucher aux surfaces que tout le monde touche, comme la poignée de porte de la salle de bain, le comptoir de la cuisine ou les rampes d’escalier.

4. Évitez de toucher votre visage si vos mains sont sales

Dans la mesure du possible, évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche.

5. Prenez soin de vous et mangez sainement

Prenez soin de vous en vous accordant beaucoup de repos, en restant hydraté, en faisant régulièrement de l’exercice et en mangeant plus de fruits et de légumes. Toutes ces activités renforcent votre système immunitaire et permettent à votre corps de mieux combattre les microbes causant les maladies.

6. Ouvrez les fenêtres de votre bureau (si c’est possible)

Si le temps le permet et si la chose est possible, ouvrez les fenêtres pour aérer votre bureau.

7. Soyez soucieux de votre santé et de celle des autres

Côtoyez le moins possible les gens malades en évitant les foules (prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur), les poignées de main, les embrassades et le partage de postes de travail.

De plus, si vous commencez à vous sentir moins en forme, pensez aux autres et éloignez-vous de vos collègues si vous êtes sur le point d’éternuer ou de tousser. Assurez-vous aussi d’éternuer ou de tousser dans le creux de votre coude.

8. Consultez un médecin ou un professionnel de la santé qualifié

Certains produits courants, comme la vitamine C, l’échinacée ou les tisanes peuvent vous aider si vous les prenez l’année durant. Mais que faire lorsque votre gorge commence à être irritée ou que vous sentez venir la toux? Demandez à votre pharmacien quel médicament en vente libre pourrait rapidement soulager vos symptômes.

Vous ressentez des symptômes de rhume ou de grippe qui vous inquiètent? Consultez un médecin ou un professionnel de la santé qualifié. Plus tôt vous commencerez à prendre un traitement, plus vite vous récupérerez.

9. Faites-vous vacciner contre la grippe sur votre lieu de travail

Pourquoi ne pas organiser une séance de vaccination au bureau si suffisamment de gens sont intéressés?

10. Restez chez vous ou travaillez de la maison si vous êtes malade

Si vous êtes malade, restez à la maison ou demandez de faire du télétravail pendant quelques jours. L’autre option – contaminer vos collègues – pourrait coûter plus cher à votre entreprise que les huit heures de travail que vous aurez manquées en restant à la maison.

« Si on ne se sent pas bien, ça ne sert à rien de venir travailler puisqu’on sera certainement moins productif », rappelle Mme Bello.

Elle suggère aussi que de nombreux employeurs auraient avantage à adopter des politiques et des procédures pour leurs employés malades. « Cela contribuerait grandement à promouvoir la bonne santé. »

Articles Connexes