Les nombreux changements causés par la pandémie vous ébranlent toujours? Sachez que bien d’autres gens se sentent comme vous. Depuis mai 2020, le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) mène des sondages pour savoir comment se porte la population d’ici.

En juillet 2021, environ 30 % des répondants disaient que l’idée de revenir à la vie d’avant la pandémie leur causait de l’angoisse modérée à grave. Comme on pouvait s’y attendre, les gens se sentent plus stressés, plus tristes et plus isolés depuis le début de la pandémie. 

Besoin de parler à quelqu’un?

Utilisez l’outil Trouver un professionnel offert gratuitement par Lumino Santé pour trouver un thérapeute près de chez vous. Un conseiller Financière Sun Life pourra répondre à vos questions et éclaircir vos doutes en matière de finances. Trouvez un conseiller.

1. Évitez le doomscrolling et les nouvelles déprimantes

1. Syntonisez les ondes positives

Le doomscrolling, c’est l’habitude de gérer ses émotions en consommant des nouvelles de façon compulsive. Certes, il faut se tenir au courant quand tout change vite. Cependant, une surdose de mauvaises nouvelles peut avoir des effets néfastes sur la santé. Voici donc quelques conseils :

  • Cessez de vous nourrir sans arrêt de mauvaises nouvelles.
  • Choisissez consciemment les médias que vous consommez.
  • Optez pour un livre ou pour une émission qui vous fera penser à autre chose que l’actualité.
  • Consultez des sources d’information crédibles.
  • Misez sur la pensée positive et l’optimisme pour améliorer votre santé.

2. Changez-vous les idées grâce à des passe-temps qui vous font du bien

2. Trouves des activites saines

En ressassant des pensées négatives, on augmente notre stress. Et c’est encore plus vrai quand on ne peut agir sur la situation. D’où l’intérêt de se changer les idées. Mais comment?

Trouvez un nouveau passe-temps ou renouez avec une activité que vous avez déjà aimée. Vous avez abandonné un passe-temps qui vous faisait du bien? Donnez-lui une deuxième chance. Vous pourriez :

Vous hésitez toujours? Il existe des groupes en ligne sur presque tous les sujets. Cherchez une activité que vous avez toujours voulu essayer, et osez! 

3. Passez du temps à l’extérieur

3. Passez du temps dans des endroits agreables

L’un des meilleurs remèdes pour le stress, c’est d’aller dehors, en pleine nature.

Encore et encore, les études prouvent les vertus antistress d’une simple promenade au parc. Même des photos de la nature peuvent avoir un effet calmant et accélérer la récupération après un événement stressant.

Et parfois, un tour du pâté de maisons peut suffire à améliorer votre moral.

L’activité physique est un bon moyen de se changer les idées et de se mettre de bonne humeur. Alors, prenez l’air – même quelques minutes par jour peuvent faire des merveilles!

Rappelons qu’il faut continuer à suivre les directives de distanciation. Nous avons maintenant l’habitude de porter un masque dans les commerces et autres lieux intérieurs. Mais il se pourrait que les autorités recommandent d’en porter un à l’extérieur lorsqu’il est impossible de se tenir à distance des autres.

4. Continuez de souligner les occasions spéciales

4. Soulignez les occasions speciales

Il y a encore des anniversaires et des occasions spéciales à souligner. Il n’y a pas de raison pour que ça ne continue pas de façon sécuritaire. Pourquoi ne pas organiser des célébrations virtuelles? En fêtant avec vos êtres chers, vous contribuez à leur bonne santé mentale à long terme.

Peut-être l’organisation demandera-t-elle plus d’inspiration et de travail qu’à la normale. Mais heureusement, le confinement nous a fait inventer mille et une façons de fêter.

Vous pourriez même avoir l’occasion d’aller à des événements en personne avec parents et amis. Il faudra alors respecter les plus récentes règles, recommandations et restrictions concernant les rassemblements sociaux.

5. Réduisez votre stress financier et prenez votre avenir en main

5. Prenez votre avenir en main

Nous devons tous apprendre à vivre avec un certain degré d’incertitude. Mais il est possible de limiter ce stress en ciblant les aspects auxquels nous pouvons nous préparer.

D’abord, il faut savoir qu’un sentiment de sécurité financière peut compenser l’incertitude qu’inspire l’avenir. Récemment, la Sun Life a mené un sondage auprès de la population canadienne. Des répondants, 45 % se sentent moins en sécurité sur le plan financier depuis le début de la pandémie. La situation a d’ailleurs poussé 55 % des personnes de 18 à 34 ans à modifier leurs objectifs financiers.

Prenez le temps d’étudier et d’organiser vos finances pour diminuer le stress que vous cause l’avenir. La mise en place d’un fonds d’urgence est un bon point de départ. Ce fonds sera pratique en cas de perte d’emploi, de diminution de vos heures de travail ou de dépenses imprévues. Vous vous sentirez mieux en sachant que vous pouvez surmonter un revers financier.


En savoir plus :