Vous avez l’impression de ne pas être vous-même ces temps-ci? Si c’est le cas, sachez que d’autres vivent la même chose.

Selon un récent sondage, un Canadien sur cinq1 se sent anxieux, seul ou déprimé depuis l’arrivée de la COVID-19. Le niveau de stress a augmenté, tout comme la tristesse et le sentiment d’isolement.

La pandémie a aussi forcé les gens à prendre du recul pour voir leur vie sous un nouvel éclairage. Tout à coup, plusieurs avaient beaucoup de temps et de place pour réévaluer divers aspects de leur vie :

  • routine et déplacements quotidiens;
  • résidence;
  • carrière;
  • bien-être émotionnel.

Le désir d’être heureux et de prendre du temps pour soi n’a jamais tenu une aussi grande place.

Mais comment s’épanouir dans l’incertitude? Pour commencer, il est toujours bon de :

  • rester en contact avec ses proches;
  • faire preuve de gentillesse envers les autres;
  • prendre des mesures concrètes au quotidien pour renforcer les émotions positives.

Voici cinq façons d’améliorer votre état d’esprit dès aujourd’hui.

1. Évitez le doomscrolling et les nouvelles déprimantes

Le doomscrolling, c’est l’habitude de gérer ses émotions en consommant des nouvelles de façon compulsive. Certes, il faut se tenir au courant quand tout change vite. Cependant, une surdose de mauvaises nouvelles peut avoir des effets néfastes sur la santé.

Faire le tour des manchettes donne parfois un sentiment de contrôle en situation de chaos. Mais en lisant trop de nouvelles désespérantes, on ne fait qu’ajouter au stress qu’on ressent déjà.

Au lieu de vous nourrir sans arrêt de mauvaises nouvelles, choisissez consciemment les médias que vous consommez. Optez pour un livre ou pour une émission qui vous fera penser à autre chose que l’actualité. Pour les informations, assurez-vous de consulter des sources crédibles.

2. Changez-vous les idées grâce à des passe-temps qui vous font du bien

Si vous ressassez des pensées négatives – surtout sur ce que vous ne pouvez pas changer – vous augmentez votre stress. Se changer les idées pour un moment peut faire beaucoup de bien dans les périodes sombres.

Mais comment penser à autre chose? Trouvez un nouveau passe-temps ou renouez avec une activité que vous avez déjà aimée. Vous avez abandonné un ancien passe-temps qui vous faisait du bien? Donnez-lui une deuxième chance. Sinon, c’est peut-être l’occasion de faire de nouvelles découvertes. Vous pourriez :

  • apprendre une nouvelle langue;
  • vous mettre à une activité physique comme la course ou la marche;
  • faire du dessin ou de la peinture, des activités apaisantes.

Vous hésitez toujours? Il existe des groupes en ligne sur presque tous les sujets. Cherchez une activité que vous avez toujours voulu essayer, et osez!

3. Passez du temps à l’extérieur

L’un des meilleurs remèdes pour le stress, c’est d’aller dehors, en pleine nature.

Encore et encore, des études prouvent les vertus anti-stress d’une simple promenade au parc. Même des photos de la nature peuvent avoir un effet calmant et accélérer la récupération après un événement stressant.

Si la nature est hors de portée, un tour du pâté de maisons peut suffire à améliorer votre moral.

L’activité physique est un bon moyen de se changer les idées, mais aussi de se mettre de bonne humeur. Alors, prenez l’air – même quelques minutes par jour peuvent faire des merveilles!

N'oubliez pas de suivre les consignes les plus récentes du gouvernement en matière de distanciation sociale. Par exemple, vous vous êtes peut-être habitué à porter des masques dans des lieux publics intérieurs. Mais, sachez que certaines provinces recommandent également de porter des masques à l'extérieur lorsqu’il est impossible de maintenir une distance de deux mètres.

Restez à l'affût des mises à jour du gouvernement. Certaines provinces, comme le Québec, peuvent imposer un couvre-feu qui vous oblige de rester à la maison à partir d’une certaine heure. D'autres provinces pourraient recommander d’éviter les déplacements extérieurs sauf pour :

  • Vous rendre à l’épicerie ou à la pharmacie,
  • Un rendez-vous médical,
  • Faire de l’exercice,
  • Aller travailler dans un service essentiel

Au Québec, les rassemblements privés extérieurs et intérieurs sont interdits. Par contre, les activités extérieures comme la marche, le ski ou le patinage sont autorisées si elles sont faites dans le respect des consignes sanitaires. Informez-vous sur les plus récentes consignes sur le site du Gouvernement du Québec.

4. Continuez de célébrer les occasions spéciales

Vous n’avez sans doute pas oublié ces anniversaires et les occasions spéciales qu’on soulignait par une grande fête. Il n’y a pas de raison pour que ça ne continue pas… en mode virtuel, par vidéoconférence. Les activités sociales en ligne sont devenues indispensables pour bien des gens. En célébrant avec vos êtres chers, vous contribuez à leur bonne santé mentale à long terme.

Peut-être l’organisation demandera-t-elle plus d’inspiration et de travail, mais le résultat en vaudra la chandelle. Essayez de faire danser vos invités ou d’ajouter un jeu. À vos mimes!

5. Réduisez votre stress financier et prenez votre avenir en main

Nous devons tous apprendre à vivre avec un certain degré d’incertitude. Mais il est possible de limiter ce stress en ciblant les aspects auxquels nous pouvons nous préparer.

D’abord, il faut savoir qu’un sentiment de sécurité financière peut compenser l’incertitude qu’inspire l’avenir. Récemment, la Sun Life a mené un sondage auprès de la population canadienne. Des répondants, 45 % se sentent moins en sécurité sur le plan financier depuis le début de la pandémie. La situation a d’ailleurs poussé 55 % des personnes de 18 à 34 ans à modifier leurs objectifs financiers.

Prenez le temps d’étudier et d’organiser vos finances pour diminuer le stress que vous cause l’avenir. Préparez-vous à l’éventualité d’une perte d’emploi, à une diminution de vos heures de travail ou à tout imprévu en vous créant un fonds d’urgence. Vous vous sentirez mieux en sachant que tout est prêt, quoi qu’il arrive.

  • Besoin d’aide côté finances? Nos conseillers peuvent vous aider à élaborer un plan qui répond à vos besoins et à vos objectifs financiers. Ils sont aussi là pour répondre à vos questions et à vos préoccupations financières. Il est désormais possible de consulter la plupart des conseillers par vidéoconférence. Trouvez un conseiller dès maintenant.

En savoir plus :

 

1 Source : Covid-19 National Survey Dashboard, CAMH.