Écoutez maintenant: 5 minutes

Beaucoup de gens choisissent de vendre la maison familiale à la retraite. Mais il faut bien vivre quelque part! Après 60 ou 70 ans, doit-on louer ou acheter une maison?

La courtière immobilière Marie-Hélène Ouellette offre des services d’achat et de location d’appartements. Selon elle, ce choix n’a pas que des implications financières. « Il faut d’abord peser le pour et le contre, dit-elle. La plus grande différence entre propriétaires et locataires, c’est le niveau de responsabilité et de liberté. Un locataire a plus de liberté, car il peut partir à la fin du bail. Il a moins de responsabilités, car le propriétaire s’occupe de l’entretien.

Mais il a aussi moins de contrôle sur la déco, les réparations ou les animaux de compagnie. Et lorsqu’on a été propriétaire pendant longtemps, perdre ce contrôle peut être difficile. »

Pour vous aider à décider, nous répondrons à ces questions :

  1. Quels sont les inconvénients d’être propriétaire à la retraite?
  2. Quels sont les désagréments d’être locataire à la retraite?
  3. Louer ou acheter : comment décider?
  4. Les personnes âgées devraient-elles louer ou acheter un condo?
  5. Qui peut vous aider à prendre une décision?

La retraite vous inquiète?

Un conseiller Sun Life peut vous aider.

Trouvez votre conseiller sur mesure.

Quels sont les inconvénients d’être propriétaire à la retraite?

Les maisons et les condos sont des actifs qui prennent généralement de la valeur avec le temps. L’achat peut donc sembler avantageux financièrement. Mais il faut garder en tête deux choses :

  1. Il arrive que la valeur des biens immobiliers chute. Or, vous n’aurez plus beaucoup de temps pour compenser une perte de valeur lorsque vous serez à la retraite.
  2. Lorsque vous vendez votre propriété pour en acheter une autre, vous vous privez de ces liquidités.

Quels sont les désagréments d’être locataire à la retraite?

Josée Jeffrey est planificatrice financière et fiscaliste. Selon elle, « la transition de propriétaire à locataire n’est pas pour tout le monde. Les personnes qui vendent leur maison à la retraite ont souvent fini de payer l’hypothèque. Si elles louent un appartement, elles devront payer un loyer ».

Il est vrai qu’un locataire ne paie pas d’impôt foncier. Mais il peut se faire refiler la facture! En effet, il arrive que le propriétaire l’inclue dans le calcul du loyer. Le loyer risque alors d’être plus élevé que l’impôt foncier que vous auriez payé si vous aviez gardé votre maison. Si vous louez, vous pourrez payer votre loyer avec le produit de la vente de votre maison. Mais vous devez vous attendre à ce que le loyer augmente. Une plus grande part de vos économies y sera alors consacrée.

Louer ou acheter : comment décider?

Vous devez prendre en compte vos objectifs.

Vous comptez sur le produit de la vente pour augmenter votre revenu de retraite? Il faudra alors penser à en investir une partie. La question à se poser, c’est : quel investissement est le plus sûr, l’immobilier ou les actions? La réponse n’est pas facile avec la volatilité des marchés boursiers et la bulle immobilière.

La solution idéale pourrait être de vendre votre maison pour en acheter une plus petite et moins chère. Ainsi, vous resterez propriétaire, mais vous pourrez investir. Vous éviterez aussi l’impôt sur les gains en capital si la maison était votre résidence principale.

André Lacasse est planificateur financier. Selon lui, « la valeur de la maison que l’on vend influence beaucoup le processus de décision ». Supposons que la vente de votre maison vous rapporte 500 000 $ après les honoraires immobiliers. Si vous investissez cette somme (selon un rendement annuel de 4,8 %, ce qui est raisonnable), vous obtiendrez 2 000 $ par mois. Si vous utilisez cet argent pour payer votre loyer, vous ne toucherez pas à votre capital.

Maintenant, supposons que vous retirez 150 000 $ de la vente de votre maison. Si vous obtenez le même taux de rendement, ça ne vous fera que 600 $ par mois. Votre loyer ne sera donc pas couvert.

D’ailleurs, si vous pensez migrer vers le sud chaque hiver, il faudra en tenir compte. « J’ai eu des clients qui avaient une propriété en Floride et qui y passaient plusieurs mois par année, ajoute Marie-Hélène Ouellette. Ils n’avaient donc pas envie de s’occuper d’une maison ou d’un condo au Canada. La location leur convenait mieux. »

Les personnes âgées devraient-elles louer ou acheter un condo?

Nombreux sont les acheteurs qui s’intéressent aux condos. Cette option ne convient à tout le monde, pour deux raisons.

1. Gare aux frais de condo.

Certaines personnes croient qu’il est financièrement avantageux d’investir le produit de la vente d’une maison dans un condo. Mais elles oublient peut-être qu’il y aura des frais de condo. Ces frais peuvent se monter à plusieurs centaines de dollars par mois. Cela dépend de la taille du logement, des installations de l’immeuble et d’autres facteurs.

Par exemple, à Toronto, les frais d’entretien mensuels moyens pour un condo sont d’environ 0,65 $ par pied carré. Cela fait environ 627 $ par mois pour un logement de 965 pieds carrés avec deux chambres. Ces frais n’incluent pas le stationnement ni l’espace d’entreposage. Dans certains cas, on demande aussi de mettre de l’argent dans un fonds de réserve. C’est une pratique courante dans les vieux immeubles. Les réparations imprévues s’ajouteront à ça.

2. La vie de condo n’est pas pour tout le monde.

Marie-Hélène Ouellette se souvient d’un client qui avait décidé d’acheter un condo, mais qui avait fini par changer d’idée. Pourquoi? Il était complètement découragé par l’impressionnante liste de tâches et de règlements imposés aux copropriétaires.

Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement, les règlements d’un condo ratissent large. Ils peuvent prévoir :

  • le nombre d’habitants par logement,
  • le droit aux animaux de compagnie,
  • les heures d’utilisation de certaines installations (piscines, salles d’entraînement), 
  • l’apparence du logement et les changements permis.

Qui peut vous aider à prendre une décision?

Lorsqu’il s’agit de décider entre acheter et louer à la retraite, une option unique ne peut convenir à tout le monde. Un conseiller Sun Life vous aidera à évaluer votre situation et à trouver la solution idéale. Parlez à un conseiller. La plupart des conseillers offrent maintenant des rencontres virtuelles.

D’autres articles à lire ou à écouter :

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. Il ne prétend pas être un avis médical ni remplacer les conseils d’un professionnel de la santé.