Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Action diabète

07 novembre 2016

Sonner l'alarme sur le diabète

L'objectif du Mois de la sensibilisation au diabète est d'informer les Canadiens sur une maladie qui touche près d'un tiers de la population du pays.

Le diabète touche un Canadien sur trois, mais beaucoup d'entre nous en connaissent peu sur cette maladie et sur les moyens que nous avons de la prévenir. En novembre, le Canada célèbre le Mois de la sensibilisation au diabète. Son objectif est d'encourager les Canadiens à déterminer le plus tôt possible leur risque de développer un diabète de type 2 et à faire les bons choix en matière de mode de vie pour combattre la maladie, lorsque c'est possible.

Le diabète affecte la capacité du pancréas à produire de l'insuline, une hormone qui régule la quantité de glucose dans le sang.

« La maladie a atteint les proportions d'une épidémie », explique Rick Blickstead, président et chef de la direction de l'Association canadienne du diabète (ACD). En collaboration avec la Financière Sun Life, l'association a lancé une campagne de sensibilisation importante sur le diabète dans le but de combattre certains mythes au moyen d'un simple questionnaire en ligne.

« Au Canada, 11 millions de personnes souffrent de diabète ou de prédiabète – une personne reçoit ce diagnostic toutes les trois minutes – et nous avons tous besoin d'en faire plus pour aider ces personnes à adopter un mode de vie sain. »

Paul Joliat, vice-président adjoint, philanthropie et commandites de la Financière Sun Life, explique que la participation de la société dans la campagne fait partie des dons de plus de 17 millions de dollars qu'elle a consacrés dans le monde depuis 2012 à la sensibilisation au diabète, à sa prévention ainsi qu'aux soins et aux projets de recherche connexes.

Le récent sondage sur l'Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life montre qu'un Canadien sur cinq pense courir le risque de développer un diabète de type 2; toutefois, la majorité de ces personnes n'a pas été testée dans les 12 derniers mois.

« D'après l'ACD, plus d'un million de Canadiens vivent avec un diabète non diagnostiqué, dit M. Joliat. Si nous pouvions aider certaines de ces personnes à se reconnaître, cela pourrait potentiellement mener à une intervention. »

« Le Mois de la sensibilisation au diabète et la Journée mondiale du diabète le 14 novembre – jour de la naissance du Canadien Sir Frederick Banting, co-découvreur de l'insuline – braquent les projecteurs sur le diabète », note M. Blickstead.

« Actuellement, c'est une maladie invisible. Nous devons la rendre visible pour pouvoir agir : mettre un terme aux complications qu'elle entraîne, abolir les préjugés qui s'y rattachent et, grâce à la recherche, éradiquer le diabète lui-même. »

Le fait de connaître les facteurs de risque liés au diabète (dont l'obésité, l'hypertension, un taux de glycémie élevé et les antécédents familiaux) peut aider les gens à faire des choix de vie judicieux, comme manger sainement et augmenter leur niveau d'activité physique, pour réduire le risque ou même éviter de développer un diabète de type 2.

M. Blickstead explique que le diabète est un facteur dans 30 % des AVC, 40 % des crises cardiaques, 50 % des insuffisances rénales qui nécessitent une dialyse et 70 % des amputations non traumatiques. C'est aussi une des causes majeures de cécité.

« Ces complications comptent pour une grande part dans les conséquences de la maladie, explique M. Blickstead. Nous devons faire le lien entre elles et le diabète dans l'esprit des Canadiens. »

« Si les gens font le test en ligne, qui prend deux minutes, ils peuvent prendre conscience de leur risque de développer un diabète de type 2 et chercher à changer leur mode de vie ou décider de discuter de la maladie avec leur fournisseur de soins de santé, explique M. Joliat. Un diagnostic précoce et une prise de conscience peuvent faire toute la différence. »

M. Blickstead encourage aussi les gens qui courent un faible risque maintenant à faire le test tous les ans.

« Votre risque évolue avec l'âge, ajoute-t-il. Se renseigner est un moyen efficace de prendre sa santé en main. »

Courez-vous le risque de développer un diabète de type 2? Rendez-vous en ligne pour passer un test de dépistage et découvrez-le.

Articles Connexes