Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie et collectivité

19 avril 2013

Êtes-vous doué pour l’écoute?

La plupart des gens pensent qu’ils sont doués pour l’écoute. Il est fort possible, toutefois, que vous, vos collègues et les membres de votre famille puissiez encore perfectionner vos aptitudes pour l’écoute.

Le défunt Franklin P. Jones, journaliste de longue date et humoriste pour le Saturday Evening Post a dit un jour : «Un des avantages de se parler à soi-même est que l’on sait au moins qu’une personne nous écoute.» C’est une observation tout à fait pertinente.

Je suis toujours étonné de voir mon épouse et ses amies tenir de multiples conversations les unes avec les autres alors qu’elles sont assises autour d’une table et qu’elles parlent toutes en même temps. Je trouve cela renversant. Je me demande s’il y en a parmi elles qui peuvent vraiment comprendre ce qui se dit. Il semble bien qu’elles y arrivent; du moins c’est ce que mon épouse me dit.

Mais ce n’est pas tout le monde qui possède des super pouvoirs pour l’écoute. Le plus souvent, les relations sérieuses que nous établissons au travail ou dans nos vies personnelles sont fondées sur les bons vieux principes de la communication.

Il existe plusieurs façons de communiquer et, avec les progrès technologiques, il semble qu’il y ait toujours de nouvelles manières d’entrer en contact avec les autres. Si on met de côté la technologie, les bases d’une conversation sont la parole et l’écoute. Malheureusement, il semble qu’on parle plus qu’on écoute.

La plupart des gens pensent qu’ils sont doués pour l’écoute, mais je peux vous garantir que vous, vos collègues et les membres de votre famille pourriez encore perfectionner vos aptitudes pour l’écoute.

J’espère que vous êtes tout ouïe, parce que voici six moyens de devenir une personne qui écoute de façon plus efficace :

1. Taisez-vous

J’aime aller droit au but. Il n’y a aucune façon plus efficace de tenir une conversation que d’avoir une personne qui parle et l’autre qui écoute. Cela semble assez simple, mais avec tout ce qui se passe dans nos vies, avec une capacité d’attention réduite et des millions de pensées qui se bousculent dans nos têtes, les conversations ont besoin d’air. Relaxez, écoutez et profitez du moment.

2. Évitez les distractions

Rien ne trouble autant l’écoute qu’une distraction. Alors, mettez de côté ou éteignez vos joujoux technologiques afin de pouvoir vous concentrer sur ce qui se dit. Vous devriez aussi faire un effort pour ne pas quitter des yeux votre interlocuteur pendant qu’il vous parle. Je conviens qu’il faut pour cela un peu de discipline, mais en réduisant les distractions le plus possible, vous pouvez vous concentrer sur ce qui est important.

3. Ce qui est important, c’est le contenu

Entraînez votre cerveau à se concentrer sur le contenu. Écoutez attentivement ce qu’on vous dit et non pas qui vous le dit. Cela vous permettra non seulement de comprendre le message, mais aussi de faire des interventions utiles au cours de la conversation.

4. Faites preuve d’empathie

Faire preuve d’empathie, c’est faire preuve de bienveillance et la meilleure façon de le faire au cours d’une conversation, c’est en étant attentif, compréhensif et intéressé par les personnes avec qui vous discutez. Un simple hochement de la tête pour montrer que vous êtes d’accord ou le fait de poser une question sont des moyens infaillibles de contribuer de façon constructive à une conversation.

5. N’interrompez pas votre interlocuteur

Concentrez-vous sur ce qui est dit et non pas sur ce que vous allez répondre. Il arrive souvent, lorsque nous sommes en désaccord avec l’opinion de quelqu’un, que nous sentions le besoin de l’interrompre et de lui dire immédiatement ce que nous pensons. Ne le faites pas. Permettez à votre interlocuteur d’aller au fond de sa pensée. Votre tour viendra. En faisant preuve de respect envers l’autre et en demeurant concentré sur le contenu, vous entendrez probablement des choses que vous n’auriez pas entendues si vous aviez interrompu votre interlocuteur.

Et enfin...

6. Tirez parti du temps occupé par d’autres pensées lorsque vous êtes en mode écoute

J’ai entendu parler pour la première fois de ce concept en lisant un ouvrage du Dr Ralph Nichols, qui est une légende en matière d’écoute. Il est décédé en 2006 à l’âge de 96 ans, mais son travail est à la base de la majorité des recherches utilisées dans le domaine de l’écoute efficace. On peut trouver ce concept dans son ouvrage Are You Listening, (en anglais seulement), qu’il a publié en 1957, de même que dans les nombreux articles qu’il a écrits sur le sujet.

L’idée est assez simple. Lorsque nous sommes en mode écoute, il arrive que notre esprit vagabonde. Les idées se bousculent dans notre tête alors que nous écoutons parler l’autre personne. Le processus prôné par le Dr Nichols est d’utiliser ce temps pour réfléchir et traiter l’information plus efficacement et pour prévoir, d’une certaine manière, ce qui viendra par la suite.

Voici quelques-unes de ses suggestions :

  • Essayez de prévoir ce qu’une personne dira en vous fondant sur ce qu’elle a déjà dit
  • Faites un résumé dans votre tête de ce que la personne vous a dit
  • Mettez en doute, dans votre tête, ce que vous dit votre interlocuteur
  • Écoutez «entre les lignes». Surveillez le langage gestuel, le ton et l’inflexion

En tirant parti du temps occupé par d’autres pensées alors que vous êtes en mode écoute, vous vous concentrerez directement sur le contenu de la conversation et vous serez mieux préparé pour répondre. Et ce qui est le plus important, c’est que vous participerez à 100 % à la conversation.

L’écoute efficace est une technique qui s’apprend, mais il faut le faire comme il se doit pour qu’elle devienne une habileté permanente.

Je pensais que je maîtrisais les techniques de l’écoute efficace, mais mon épouse me rappelle quotidiennement que j’ai encore du travail à faire à cet égard. Sur ce, permettez-moi de partager avec vous cette citation de Frank Tyger : «Maîtrisez l'art d'écouter. Soyez tout ouïe, cela ne vous nuira jamais.»

Articles Connexes