Si vous avez des dettes, pas d’inquiétude : presque tout le monde en a. Même que parmi les pays du G7, c’est au Canada que les ménages sont les plus endettés1.

Oui, le niveau d’endettement au pays accentue fortement le risque de récession et d’inflation en général. Mais à l’échelle individuelle, toutes les dettes ne sont pas mauvaises.

Il est parfaitement normal d’avoir des dettes. Il est tout aussi normal de se demander si l’herbe est plus verte chez le voisin. Commençons par jeter un œil à l’endettement moyen de la population. Ensuite, nous donnerons des conseils au cas où votre dette serait plus élevée que la moyenne.

Quel est le niveau d’endettement moyen au pays?

Selon Equifax, la dette moyenne au pays était de 72 950 $ par personne à la fin de 2020. Ce chiffre exclut les prêts hypothécaires, mais comprend :

  • les soldes de cartes de crédit,
  • les marges de crédit,
  • les prêts automobiles,
  • les prêts personnels.

Les cartes de crédit représentent le type de dette le plus répandu au pays. Le solde moyen est de 3 929 $. C’est un chiffre alarmant, puisque le taux d’intérêt des cartes de crédit, souvent élevé, complique le remboursement du solde. Il faut dire que la dette des consommateurs a beaucoup augmenté ces derniers temps. Cette hausse a trois causes principales :

  • L’inflation a fait augmenter le coût des biens de consommation courante et, par le fait même, les dépenses mensuelles des consommateurs. Quand les salaires ne suivent pas l’inflation galopante, on a moins d’argent à dépenser. On utilise davantage la carte de crédit pour les dépenses essentielles.
  • L’assouplissement des restrictions après la pandémie a libéré la demande comprimée et éveillé l’envie de voyager. Les gens veulent rattraper le temps perdu.
  • Les taux d’intérêt élevés sur les soldes de carte de crédit impayés coûtent plus cher. Cela contribue à l’endettement.

Par ailleurs, le Canadien moyen doit :

  • 20 165 $ en prêts étudiants,
  • 21 717 $ en prêts automobiles,
  • 13 986 $ en prêts personnels.

Au Canada, le niveau d’endettement moyen varie d’une province à l’autre. C’est en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario qu’il est le plus élevé, et c’est dans les provinces de l’Atlantique qu’il est le plus bas2. La différence pourrait s’expliquer par des écarts interprovinciaux dans les revenus et le coût de la vie.

Quelle est la dette moyenne par groupes d’âge au Canada?

Voici le niveau d’endettement par groupes d’âge selon Statistique Canada :

Âge Dette
Moins de 35 ans 69 500 $
35 à 44 ans 105 100 $
45 à 54 ans 105 100 $
55 à 64 ans 80 600 $
65 ans et plus
49 900 $

NOTE: Les montants indiqués englobent les catégories suivantes : prêts hypothécaires, marges de crédit, soldes de carte de crédit, prêts d’études, prêts automobiles, autres.

Quels sont les types de dettes les plus courants selon le groupe d’âge au Canada?

Les types de dettes varient selon l’âge et la génération.

  • 18 à 29 ans (génération Z) : Prêts d’études et soldes de carte de crédit. Mais les plus âgés du groupe (jeunes Y et Z les plus âgés) ont aussi d’importants prêts hypothécaires en tant que premiers acheteurs.
  • 30 à 39 ans : Prêt hypothécaire, marge de crédit, prêt automobile (un ou deux) et solde de cartes de crédit.
  • 40 à 49 ans : Prêt hypothécaire et marges de crédit d’envergure. Mais ce groupe d’âge a aussi plus de revenus, et la période de vie dispendieuse des enfants est passée (en général).
  • 50 à 59 ans : À cet âge, les gens ont tendance à rembourser leurs dettes rapidement et à cotiser davantage à leur régime de retraite.
  • 60 à 69 ans : Le prêt hypothécaire est remboursé ou presque. Mais il est de moins en moins rare d’avoir un prêt hypothécaire à la retraite.
  • 70 ans et plus : Certains utilisent une marge de crédit pour rester dans leur domicile aussi longtemps que possible.

Que faire si ma dette est trop élevée?

Votre niveau d’endettement est supérieur à la moyenne? Pas de panique. Voici des moyens de gérer tout ça et de revenir à l’équilibre.

1. Établir un budget

La première étape pour gérer votre dette, c’est de faire un budget. Vous pourrez ainsi :

  • faire le suivi de vos revenus et de vos dépenses;
  • trouver les dépenses que vous pouvez réduire.

Assurez-vous d’inclure le remboursement de vos dettes dans votre budget. Essayez aussi de prévoir plus d’argent pour ces paiements.

Mais où s’en va tout mon argent?

Découvrez ce qu’il en est avec notre calculateur de budget facile à utiliser.

2. Établir ses priorités

Si vous avez plusieurs dettes, il est important de les rembourser en ordre de priorité. Commencez par celle qui a le taux d’intérêt le plus élevé. C’est elle qui coûte le plus cher à long terme. Envisagez aussi de consolider toutes vos dettes en un seul prêt au taux avantageux pour en faciliter la gestion.

3. Réduire vos dépenses

En réduisant vos dépenses, vous aurez plus d’argent pour rembourser vos dettes. Pensez par exemple à limiter les dépenses non essentielles, comme les repas au restaurant, les abonnements et le divertissement. Vous pouvez aussi essayer de négocier une meilleure entente avec vos fournisseurs ou de choisir des forfaits plus économiques.

4. Éviter de vous endetter encore plus

Il est tentant de souscrire d’autres prêts ou d’utiliser des cartes de crédit pour couvrir ses dépenses. Mais cela ne peut qu’alourdir votre fardeau. Pensez d’abord à réduire votre dette actuelle. Ensuite, établissez un plan financier solide pour éviter d’empiler d’autres dettes dans l’avenir.

5. Obtenir l’aide d’un professionnel

Si vous avez du mal à gérer vos dettes, n’hésitez pas à rechercher l’aide d’un professionnel. Un conseiller peut répondre à vos préoccupations ou questions financières. Il peut aussi vous aider à :

  • trouver des moyens de réduire votre endettement et d’épargner plus;
  • évaluer votre situation financière;
  • élaborer un plan adapté à vos objectifs à court et à long terme;
  • modifier votre plan à mesure que vos besoins évoluent;
  • éviter de prendre des décisions sous le coup de l’émotion à propos de vos finances.

N’oubliez pas qu’il n’y a pas deux situations financières pareilles. Rien ne sert de se comparer aux autres. Pensez plutôt à améliorer votre propre santé financière et à demander de l’aide au besoin. Les conseillers Sun Life ne jugent pas. Ils veulent vous aider.

 

Besoin d’aide pour y voir plus clair?

Un conseiller peut vous aider à bâtir un plan solide pour atteindre vos objectifs.