Santé mental

La santé mentale au masculin

Forts, fiers et orgueilleux, les hommes tendent à esquiver les questions concernant leur santé mentale. Pourtant, ils sont nombreux à souffrir de détresse psychologique. Comment leur venir en aide?

Il y a quelques années, j’ai commencé à avoir des pensées obsédantes. Sans relâche tournaient dans ma tête des images d’un monde en perdition, détruit par les ravages des changements climatiques. Je n’étais plus capable de regarder les nouvelles environnementales. Une grande noirceur obscurcissait ma vie.

Pendant plusieurs mois, j’ai tenté de vaincre cette éco anxiété par moi-même, en essayant de voir du positif dans les nouvelles climatiques, mais en vain. À bout, j’ai décidé de consulter mon médecin de famille (par chance, j’en avais un). J’ai expliqué ce que je ressentais à toute heure du jour. Compatissant, mon docteur m’a prescrit des antidépresseurs et m’a recommandé une thérapie. Rapidement, j’ai repris du mieux. J’ai également partagé, après hésitations, mes problèmes à ma conjointe. Celle-ci m’a soutenue. Ce fut l’une de mes meilleures décisions de ma vie.

Mais combien d’hommes évitent cette remise en question. Ils pensent que leurs problèmes de santé mentale disparaîtront avec le temps, comme par enchantement. Ils s’enferment dans le silence ou le déni. Les études le démontrent : les hommes consultent moins que les femmes en santé mentale.

Pourquoi les hommes consultent moins en santé mentale?

Les hommes perçoivent moins l’utilité d’une consultation. Ils affichent aussi des connaissances moindres à propos de la santé mentale, indique un rapport de la Commission de la santé mentale du Canada. Donc, ils attendent plus longtemps avant de consulter. Malheureusement, plusieurs attendent d’être en crise avant d’aller chercher de l’aide. 

L’explication à cette réticence : les hommes qui avouent leur fragilité mentale sont encore stigmatisés, selon Anxiété Canada. La plupart ne consultent pas et cela peut causer des problèmes graves. À preuve, des 4000 décès par suicide que surviennent chaque année au Canada, 75 % sont des hommes. Le suicide se situe au 2e rang comme cause de décès chez les hommes âgés de 15 à 39 ans. Le problème, c’est que les hommes pensent que le suicide est une solution. 

De plus en plus de Canadiens composent avec des problèmes de santé mentale. En 2022, 17 % des hommes de 15 ans et plus ont qualifié leur santé mentale de passable ou mauvaise. Personne, peu importe la classe sociale, n’est à l’abri de la maladie mentale.

Quels sont les principaux signes d’un trouble de santé mentale?

Les signes et symptômes classiques d’un trouble de santé mentale sont :

  • L’isolement,
  • l’augmentation de la consommation d’alcool et de drogues,
  • la perte de sommeil et d’appétit,
  • la diminution de l’énergie,
  • des sauts d’humeur intenses.

Les troubles de santé mentale peuvent toucher toute personne sans distinction de genre. Cependant, certains troubles semblent plus fréquents chez les hommes.

Quels troubles de santé mentale affecte le plus les hommes?

1. La dépression

Chez les hommes, ce trouble demeure souvent non diagnostiqué. Les symptômes fréquents sont :

  • la fatigue,
  • la colère,
  • l’irritation et
  • la perte d’intérêt envers le travail et les passe-temps.

Ces symptômes s’étirent sur de longues périodes. Ils peuvent nuire à la vie au travail, à la maison et à la vie sociale. 

La dépression touche tout le monde, peu importe le moment ou l’âge. Au Canada, 11 % des hommes et 16 % des femmes vivront une dépression majeure au cours de leur vie.

2. L’anxiété

Les personnes atteintes de troubles anxieux généralisés (TAG) s’inquiètent, en tout temps, de façon excessive et incontrôlée. Ils peuvent aussi ressentir des symptômes physiques désagréables, selon Anxiété Canada. Ça peut se traduire par :

  • de la transpiration
  • un malaise gastrique,
  • de l’énervement,
  • un problème de sommeil,
  • de la difficulté de concentration et d’attention, etc.

En 2021, 5,8 % des hommes du Québec avaient reçu un diagnostic d’un trouble d’anxiété, contre 10,8 % chez les femmes.

3. L’épuisement professionnel

Le syndrome d’épuisement professionnel, qu’on désigne aussi comme un « burn-out », se caractérise par un état de fatigue physique et mentale. La cause en serait le travail. La personne en « burn-out » se sent généralement frustrée, inutile, fatiguée de travailler et éprouve de la difficulté avec les autres au travail, selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. Elle est cynique, critique et désillusionnée envers son travail pendant une longue période. Le « burn-out » n’est pas une dépression, mais peut en devenir une. 

L’épuisement professionnel serait en hausse depuis la pandémie. Au Canada, 21,2 % des Canadiens en emploi éprouvent des niveaux de stress lié au travail élevés ou très élevés. Les hommes (19,7 %) sont moins susceptibles que les femmes (22,7 %) de ressentir un grand niveau de stress.

Quelles sont les ressources en santé mentale pour les hommes?

Vous sentez que vous perdez le nord. Que votre mental ne va pas bien? La consultation d’un professionnel peut vous aider à sortir la tête de l’eau. 

1. Info-Social 811

Vous souffrez et cherchez de l’aide? Vous pouvez appeler le 811, option 2, pour rejoindre Info-Social. Gratuit, ce service de consultation téléphonique vous permet de communiquer avec des intervenants psychosociaux 24 heures sur 24, 365 jours par année.

2. Fondation pour la santé des hommes au Canada

La Fondation pour la santé des hommes au Canada met à la disposition la Trousse CerveauForme. Cette ressource en ligne donne accès à des outils d’autoévaluation, à des conseils d’experts et à des consultations virtuelles gratuites.

3. Buddy Up

Buddy Up mène une campagne de sensibilisation à la prévention du suicide chez les hommes. Elle est menée par le Centre de prévention du suicide de Calgary. Elle encourage les échanges authentiques entre les hommes sur les enjeux de santé mentale. 

4. Allume.org

Cette campagne du Centre de prévention du suicide de Québec s’adresse plus précisément aux hommes âgés de 35 à 49 ans. 

5. Le Centre de ressources pour hommes de Montréal

Le CRHM a comme mission d’accueillir et d’outiller les hommes qui vivent des difficultés. On peut les contacter au 514-355-8300 ou 1833-673-2746.

Vous vous demandez comment vous allez?

 

Réfléchissez à ces cinq affirmations tirées de l'indice de bien-être de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour faire le point sur vous-même.

 

Commencez maintenant