Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

19 août 2015

Une rente, pourquoi pas?

Le revenu garanti que procure une rente est bien sûr attrayant en période d'instabilité des marchés, mais ce produit présente d'autres caractéristiques importantes. En voici un aperçu.

Commençons par clarifier un malentendu courant sur les rentes. Le débat sur la pertinence des rentes dans un contexte de faibles taux d'intérêt n'a rien à voir avec les taux d'intérêt à court terme (comme le taux du financement à un jour). Les taux à court terme ne conditionnent pas le prix des rentes, contrairement aux taux à long terme. Ce sont en effet les taux à long terme qui déterminent le rendement obtenu par les fournisseurs de rentes — comme mon employeur — sur le capital qu'ils investissent, et qui leur permet d'effectuer les versements prévus aux rentiers. 

Même lorsque les taux sont faibles, les rentes demeurent attrayantes pour bon nombre de personnes parce qu'elles cristallisent l'engagement de l'institution financière à verser un revenu périodique au rentier. 

On peut assimiler les rentes à un pari que ferait l'institution financière et qui serait le suivant : les paiements que reçoit l'institution de tous les clients à qui elle vend une rente et les intérêts produits par le placement de cet argent feront plus que compenser le coût qu'elle devra assumer pour verser le revenu promis à ces personnes. 

C'est une des choses que font les actuaires. Le prix des rentes est fonction des taux d'espérance de vie (c.-à-d. combien de temps le client recevra la rente) et des taux d'intérêt à long terme (c.-à-d. combien l'institution financière peut gagner en plaçant ces fonds). En vendant des rentes à un groupe important de la population, l'institution financière répartit son risque. 

Diverses options sont offertes aux consommateurs. 

Il y a les rentes certaines, qui procurent au rentier un revenu périodique pour une période donnée. Cette période peut être de 10 ou 20 ans, ou elle peut prendre fin lorsque le rentier atteint un certain âge. Si le rentier meurt avant la fin de la période prévue, les paiements restant à effectuer sont versés à son bénéficiaire. 

Il y a aussi les rentes viagères, qui procurent un revenu la vie durant du rentier. Il en existe principalement quatre sortes :

  • La rente viagère pure. L'institution financière s'engage à faire des versements périodiques au rentier, jusqu'à ce qu'il décède. Les paiements prennent fin au décès, peu importe le moment où celui-ci survient. Ce calculateur vous donnera une estimation du revenu de retraite garanti qu'une rente de ce type peut vous fournir.

  • La rente viagère avec période de garantie. L'institution financière s'engage à faire des versements périodiques la vie durant du rentier, et au minimum pendant une période dite «de garantie». Si le rentier meurt avant la fin de cette période, son bénéficiaire reçoit les versements restant à effectuer.

  • La rente viagère croissante. Les versements augmentent avec le temps à un taux fixe, composé annuellement, tant que le rentier est vivant. Ce type de rente peut également comporter une période de garantie.

  • La rente réversible. Cette rente couvre les besoins en revenu de deux rentiers. Après le décès du premier rentier, le second continue de recevoir les versements tant qu'il est en vie. Il existe quatre variantes de ce type de rente : 1) sans période de garantie; 2) avec période de garantie; 3) avec réduction des versements (la rente diminue après le premier décès); et 4) avec augmentation des versements (la rente augmente chaque année tant qu'un des rentiers est vivant).

Il existe d'autres types de rente. Informez-vous auprès de votre conseiller sur les rentes à règlement périodique, les rentes coordonnées, les rentes à règlement forfaitaire, les rentes pour risque aggravé, les rentes rachetables et les rentes à capital variable. Il peut aussi valoir la peine de vous informer sur les options de rentes différées, qui vous permettent de faire des versements avant la date de votre départ à la retraite. Vos fonds peuvent ainsi produire un rendement durant cette période et augmenter la rente que vous recevrez. 

Dernier point : bien que les rentes puissent constituer un élément important d'un plan de retraite, il est rarement conseillé aux clients de transformer la totalité de leur épargne-retraite en rente. Seules les personnes disposant de très peu d'épargne-retraite ou de ressources devraient normalement envisager la conversion en rente de la totalité ou d'une grande partie de leur épargne. 

Articles Connexes