Vous avez été malade ou au chômage à cause de la pandémie de COVID-19? Avez-vous reçu des aides financières du gouvernement? Si oui, vous pourriez devoir les déclarer ou en rembourser une partie au moment de votre déclaration de revenus.

Voici un résumé des prestations, imposables et non imposables, liées à la COVID-19.

Dois-je payer de l’impôt sur la PCU?

L’an dernier, les personnes malades, confinées ou incapables de travailler étaient admissibles à la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Cette prestation pouvait atteindre les 2 000 $ par mois et s’étaler sur un maximum de quatre mois. Cette année, ces citoyens devront payer de l’impôt sur la PCU. Pourquoi? Parce que l’argent reçu fait partie du revenu imposable.

À combien peut s’élever l’impôt sur la PCU?

Il faut savoir qu’il n’y a pas eu de retenue d’impôt sur la PCU. Une retenue d’impôt, c’est une somme prélevée automatiquement et reversée au gouvernement.

Si vous avez un emploi permanent, l’impôt est probablement prélevé sur votre salaire avant que vous le receviez. Vous n’avez donc pas à payer trop d’impôts au moment de votre déclaration de revenus.

Mais dans le cas de la PCU, comme il n’y a pas de retenue, vous pourriez avoir à payer plus d’impôt. Possiblement plus que ce que le gouvernement aurait retenu à la source. Le montant exact dépend de votre tranche d’imposition, déterminée par votre revenu de l’année précédente (qui comprend la PCU).

Feuillet fiscal : Si vous avez touché la PCU en 2020, l’Agence du revenu du Canada (ARC) vous enverra un T4A. Le feuillet indiquera la somme reçue et vous devrez la déclarer dans votre revenu.

Dois-je payer de l’impôt sur l’assurance-emploi (AE)?

Après avoir mis fin à la PCU en septembre 2020, le gouvernement l’a remplacée par un nouveau programme d’AE. Les personnes admissibles recevaient au moins 400 $ par semaine sur un maximum de 28 semaines (environ six mois).

L’AE, comme la PCU, est considérée comme un revenu imposable. Vous devrez donc la déclarer.

Mais la différence est que le gouvernement a déjà retenu de l’impôt sur les versements de l’AE. Vous n’aurez donc peut-être pas tant d’impôt à payer au moment de produire votre déclaration.

Feuillet fiscal : L’ARC vous enverra un T4E pour l’AE. Le feuillet indiquera la somme que vous avez reçue en AE.

Dois-je payer de l’impôt sur la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE)?

Grâce à la PCMRE, les travailleurs admissibles peuvent recevoir 500 $ pour une période d’une semaine. Et il est possible de demander la prestation une deuxième fois.

La PCMRE est un revenu imposable qui est partiellement imposé à la source. Cela signifie que l’ARC retient 10 % sur la prestation avant que vous la touchiez. Selon votre revenu total et votre taux d’imposition provincial, il se pourrait que vous ayez à payer plus d’impôt.

Feuillet fiscal : Vous recevrez un T4A indiquant combien vous avez reçu de PCMRE.

Dois-je payer de l’impôt sur la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA)?

La PCREPA s’adresse aux personnes qui ne travaillent pas parce qu’elles s’occupent d’un parent à cause de la COVID-19. Cette prestation est de 500 $ par ménage et par semaine. Elle peut s’échelonner sur un maximum de six mois.

Là aussi, il s’agit d’un revenu imposable, partiellement imposé à la source, car l’ARC retient 10 % avant versement. Selon votre revenu total et votre tranche d’imposition, vous pourriez avoir à payer un impôt supplémentaire.

Feuillet fiscal : Vous recevrez un T4A indiquant combien vous avez reçu de PCREPA.

Dois-je payer de l’impôt sur la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE)?

L’an passé, les étudiants de niveau postsecondaire et les diplômés de niveau secondaire et postsecondaire pouvaient demander la PCUE. Cette prestation de 1 250 $ par mois s’échelonnait sur 16 semaines, du 10 mai au 29 août 2020. Les demandeurs pouvaient obtenir 750 $ supplémentaires par mois, s’ils avaient un handicap ou des personnes à charge.

Cette prestation est aussi considérée comme un revenu imposable. Vous devrez donc payer de l’impôt au moment de produire votre déclaration, car il n’y a eu aucune retenue.

Feuillet fiscal : Vous recevrez un T4A indiquant combien vous avez reçu de PCUE.

Dois-je payer de l’impôt sur la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE)?

La PCRE fournit une aide aux travailleurs indépendants qui ne sont pas admissibles à l’AE. Elle s’élève à
1 000 $ par période de deux semaines. Vous pouvez toutefois faire de nouvelles demandes s’étalant sur une période de six mois d’admissibilité.

L’ARC considère la PCRE comme un revenu imposable et retient 10 % à la source. Cela signifie que vous recevrez en réalité 900 $ par période de deux semaines. Notez que vous pourriez tout de même avoir de l’impôt à payer au moment de produire votre déclaration. Le montant exact dépend de votre revenu total. Selon l’ARC, vous devrez rembourser 0,50 $ pour chaque dollar de revenu net gagné au-delà de 38 000 $. Si toutefois votre revenu net est de 38 000 $ ou moins, vous n’aurez pas à rembourser la PCRE.

(*Notez que votre revenu net ne comprend pas les versements au titre de la PCRE.)

Feuillet fiscal : Vous recevrez un T4A indiquant combien vous avez reçu de PCRE.

Quelles sont les prestations du gouvernement qui sont non imposables?

Heureusement, toutes les prestations du gouvernement ne sont pas imposables. En voici certaines qui sont libres d’impôt :

Que faire si je dois payer beaucoup d’impôts?

Imaginons qu’une partie importante de votre revenu est imposée à cause de ces aides liées à la COVID‑19. Et que l’on n’a pas retenu beaucoup d’impôt à la source. Si c’est le cas, vous pourriez vous retrouver avec un montant important à payer. Que pouvez-vous faire pour le réduire? Eh bien, vous pouvez commencer par vous adresser à un spécialiste en fiscalité (un comptable par exemple).

Un professionnel peut vous aider à estimer :

  • l’impôt à payer;
  • la somme déjà retenue à la source.

Si cette estimation est élevée, il pourra vous aider à établir une stratégie d’épargne à court terme. Ainsi, vous aurez assez d’argent d’ici la fin avril pour payer vos impôts.

Avec un professionnel, vous vous assurez de respecter les règles fiscales et profitez d’un maximum d’avantages fiscaux. Cette personne peut aussi préparer une stratégie de réduction d’impôts par le biais d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER).

Comment payer moins d’impôts grâce à un REER?

Un REER est un compte personnel d’épargne qui offre des avantages fiscaux spéciaux. On peut y détenir différents types de placements : actions, obligations, fonds collectifs ou distincts. Dans un REER, votre épargne fructifie à l’abri de l’impôt. Cela signifie que vous ne payez pas d’impôts sur cet argent tant que vous ne le retirez pas.

Et ce n’est pas tout! Toutes vos cotisations à un REER peuvent être déduites de votre revenu imposable. Vous pouvez ainsi diminuer votre revenu imposable. Prenons un revenu de 50 000 $ gagné l’an passé. Si vous déduisez 20 000 $ de ce revenu, vous paierez des impôts sur les 30 000 $ restants. Normalement, ces 20 000 $ auraient été imposés à votre taux marginal le plus élevé. Formidable, non?

Au-delà des impôts, où trouver de l’aide pour gérer mes finances?

Il pourrait être bon de parler à un conseiller. Celui-ci pourra examiner vos besoins et objectifs financiers, puis vous aider à préparer un plan sur mesure.

  • Il est désormais possible de consulter la plupart des conseillers par vidéoconférence. Trouvez un conseiller.

Pour en savoir plus :

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie n’offre pas de conseils juridiques, comptables, fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Au besoin, veuillez consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation juridique, comptable et fiscale.