3 FÉVRIER 2023
Par l'equipe de Sun Life

Pour la plupart des gens, le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) sert à deux choses :

  • épargner pour la retraite;
  • payer moins d’impôts.

C’est en effet un excellent outil de planification de la retraite. Mais il a aussi 5 autres fonctions utiles.

1. Utiliser le Régime d’accession à la propriété (RAP) pour acheter votre première propriété

Vous comptez acheter votre première maison? Vous pouvez puiser dans votre REER en passant par le Régime d’accession à la propriété (RAP).

Le RAP permet à chaque conjoint d’emprunter jusqu’à 35 000 $ de son REER pour acheter une première propriété. Vous avez 15 ans pour rembourser l’argent emprunté dans votre REER.

2. Utiliser le Régime d’encouragement à l’éducation permanente pour retourner à l’école

Le REER peut aussi servir à financer vos études ou celles de votre conjoint grâce  au Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP).

Le REEP vous permet de retirer en franchise d’impôt jusqu’à 10 000 $ par année de votre REER. La limite totale est de 20 000 $. Grâce à ce retrait, vous ou votre conjoint pourrez payer un programme de formation à temps plein. Les programmes à temps partiel sont acceptés si l’un de vous est handicapé.

Comme le RAP, le REEP est libre d’impôt, à condition que vous utilisiez le formulaire du gouvernement RC96.

3. Réduire les retenues d’impôt à la source

Attendez-vous de faire votre déclaration de revenus pour demander la déduction fiscale pour REER et obtenir un remboursement? Le moment du remboursement est réjouissant, c’est vrai. Mais dans les faits, c’est comme si vous faisiez un prêt sans intérêt au gouvernement.

Comment éviter cela? En cotisant par retenues sur votre salaire à un régime collectif (si votre employeur en offre un). De cette façon, les ajustements nécessaires seront apportés et l’impôt sera déduit à la source. Autrement, pensez à remplir le formulaire T1213 Demande de réduction des retenues d’impôt à la source.

4. Verser des cotisations en nature dans votre REER

La plupart des cotisations faites aux REER sont en argent, mais ce n’est pas la seule option. Vous pouvez transférer des obligations, des fonds communs de placement ou des actions d’un compte de placement non enregistré à votre REER. C’est ce qu’on appelle des cotisations « en nature ». (Vérifiez les règlements de votre REER; certains régimes ne permettent pas ce genre de transferts.)

Que se passe-t-il quand on transfère des produits de placement comme des actions ou des obligations dans un REER? Ces produits sont imposables. Lorsqu’on verse une cotisation en nature dans un REER, il est possible de réaliser un gain en capital (même en cas de transfert direct). Vous ne vendez pas ces parts sur le marché. Toutefois, le transfert est considéré comme une disposition réputée à la juste valeur marchande selon les règles fiscales canadiennes. Par conséquent, vous devrez peut-être payer de l’impôt sur les gains en capital si la valeur de votre placement a augmenté.

Que se passe-t-il si cette valeur a diminué? Il n’est pas possible de déduire une perte en capital dans le cas d’une cotisation en nature.

5. Verser dans votre REER des cotisations excédentaires jusqu’au plafond

La limite pour les cotisations excédentaires ponctuelles est de 2 000 $. La raison d’être de cette limite est de laisser une marge d’erreur dans le calcul de vos cotisations à un REER.

Cela dit, certaines personnes dépassent volontairement la limite. Elles cherchent ainsi à profiter de la capitalisation et de la croissance à l’abri de l’impôt de leur REER.

  • Que se passe-t-il à l’approche de la retraite, au moment où vous devrez retirer de l’argent de votre régime? Vous devrez compter ce 2 000 $ dans la limite de cotisation afin d’éviter la double imposition.
  • Et si vous dépassez la marge de 2 000 $? Dans ce cas, vous aurez une pénalité mensuelle de 1 % sur le montant excédentaire, jusqu’au retrait de ce montant.

En savoir plus sur le plafond de cotisation au REER

Avez-vous suffisamment d’argent dans votre REER? Vous ne savez pas par où commencer?

Voici 3 options pour combler vos besoins en matière de REER :

  1. Utilisez notre Calculateur REER pour savoir si vous épargnez suffisamment pour la retraite.
  2. Si vous détenez un régime d’épargne-retraite auprès de la Sun Life, rendez-vous sur masunlife.ca pour vérifier votre solde ou verser une cotisation (s’il vous reste des droits de cotisation inutilisés).
  3. Un conseiller Sun Life pourra vous aider à ouvrir ou à modifier un régime qui vous convient. Parlez à un conseiller.

Rappelons que vous avez jusqu’au 1er mars 2023 pour cotiser à votre REER.

 

Besoin d’aide pour y voir plus clair?

Un conseiller peut vous aider à bâtir un plan solide pour atteindre vos objectifs.

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie n’offre pas de conseils juridiques, comptables ou fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Au besoin, veuillez consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation juridique, comptable et fiscale.