Votre dossier de crédit est le poumon de votre santé financière. S’il va bien, vous atteindrez plus facilement vos objectifs personnels, comme l’achat d’une maison. Il peut déterminer l’issue d’une demande de prêt. Il entre aussi en compte quand vous postulez pour un emploi ou louez un appartement.

Alors, que faire pour maintenir une bonne cote de crédit? Poursuivez votre lecture pour savoir comment tout ça fonctionne et apprendre à améliorer votre dossier. Vous verrez aussi quel impact potentiel la pandémie de COVID-19 peut avoir sur votre cote de crédit.

Qu’est-ce qu’une cote de crédit?

C’est un chiffre de 300 à 900 attribué par un bureau de crédit. Au Canada, deux bureaux, Equifax et TransUnion, établissent les cotes de crédit. Ils donnent également aux consommateurs une note de 1 à 9.

Les évaluations sont faites en fonction des renseignements sur vos comptes :

  • Soldes et dettes
  • Paiements
  • Limites
  • Dates d’ouverture et de clôture
  • Échéances

Ce sont les prêteurs et les fournisseurs de services financiers qui transmettent ces renseignements aux bureaux de crédit.

Qu’est-ce qu’une bonne cote de crédit?

Plus votre cote se rapproche de 900 points, plus elle est bonne.

Pour ce qui est de votre note de 1 à 9, c’est l’inverse.

Note de 1 : Vous payez vos factures à temps. Chaque mois de retard fait augmenter votre note d’un point. Cela peut aller jusqu’à 5, soit 120 jours de retard.

Note de 7 : Vous avez conclu une entente spéciale avec un créancier pour le rembourser.

Note de 9 : Le compte est pris en charge par une agence de recouvrement ou s’inscrit dans une faillite.

Comment améliorer sa cote de crédit?

Vous voulez rehausser votre cote de crédit? Alexandre Demets, conseiller en sécurité financière à la Sun Life, a 7 conseils pour vous.

1. Limitez le nombre de cartes de crédit, de comptes et de prêts que vous avez

Même quand les soldes sont à zéro, vos comptes restent sur le radar des institutions financières.

« Les gens se demandent pourquoi on leur refuse un prêt alors qu’ils font religieusement leurs paiements, explique M. Demets. C’est que le prêteur considère ces comptes comme un risque. Le demandeur pourrait à tout moment remplir ses cartes de crédit. »

2. Fixez intelligemment vos limites de crédit

Petit conseil : La limite de votre carte de crédit devrait correspondre à un mois de salaire. Ainsi, vous ne risquez pas de vous en approcher.

Quand on a une mauvaise cote de crédit, le plus grand facteur de risque, c’est un taux d’endettement élevé.

3. Remboursez régulièrement vos dettes

M. Demets voit trop de gens bien intentionnés abandonner quand il devient difficile de faire le paiement mensuel complet. Vous ne pouvez pas rembourser le solde de votre carte de crédit en entier? Faites au moins le paiement minimum.

Disons que vous avez une dette de 1 000 $ à un taux de 10 %. À cela s’ajoute une autre dette de la même somme, mais au taux de 20 %. Dans ce cas, il vaut peut-être mieux vous concentrer sur la deuxième, qui vous coûte plus cher.

Sachez que les règles encadrant les cartes de crédit ont changé depuis le 1er août 2019. Le paiement minimum correspond désormais à 2,5 % du solde. Cette proportion augmentera de 0,5 % par année jusqu’en 2025. Pour les cartes émises après le 1er août 2019, le paiement minimum est de 5 %. Et n’oubliez pas de tenir compte de vos paiements de carte de crédit dans votre budget!

4. Créez un budget flexible qui vous convient

On le sait tous, faire un budget et le respecter, c’est la base de la santé financière. Si vous avez des dettes, faites des versements fixes chaque mois. Vous avez du surplus? Vous pouvez simplement vous gâter. Vous pouvez aussi épargner pour un projet important, comme la retraite, l’achat d’une maison ou la naissance d’un enfant.

5. Ne faites pas trop de demandes de prêt en même temps

Si vous multipliez les demandes de prêt sur une courte période, les prêteurs tireront la sonnette d’alarme. Et cela pourrait nuire à votre cote de crédit.

6. Consultez régulièrement votre dossier de crédit

« La première raison de le faire, c’est que des erreurs peuvent s’y glisser », rappelle M. Demets. Pour éviter la gêne de vous faire refuser un prêt, surveillez votre dossier de crédit. Il se peut que vos renseignements n’aient pas été mis à jour correctement.

C’est aussi important d’aller voir votre dossier de crédit par prévention. Vous pourriez y découvrir des erreurs. Vous pourriez même constater que vous avez été victime d’un vol d’identité.

7. Pensez-y bien avant de devenir cosignataire pour un proche

Être cosignataire d’un prêt, c’est sérieux. Si l’emprunteur fait faillite, vous devez rembourser sa dette.

Vous pensez peut-être que c’est un geste noble. Mais assurez-vous d’abord que la personne concernée est d’une fiabilité absolue.

Quel impact la COVID-19 peut-elle avoir sur une cote de crédit?

Vous avez fait reporter vos versements hypothécaires en raison de la COVID-19? Dans ce cas, suivez de près votre dossier de crédit. Selon Equifax, ce report n’affectera pas votre cote s’il fait partie d’un arrangement avec votre prêteur.

Vous avez déjà une bonne cote de crédit? C’est le temps de penser à un fonds d’urgence.

Ça y est, vous avez remboursé toutes vos dettes. Prochaine étape : vous constituer un fonds d’urgence.

M. Demets suggère de mettre l’équivalent de 3 mois de dépenses courantes dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Cet argent vous aidera si vous perdez votre emploi. Le conseiller admet cependant que pour la plupart des gens, l’objectif réaliste serait 1 000 $ à 1 500 $. Un couple avec des enfants peut quant à lui viser de 3 000 $ à 5 000 $.

Il est vrai qu’un objectif d’épargne élevé peut être décourageant. Mieux vaut donc procéder par étapes. Examinez vos revenus et vos dépenses, puis déterminez combien vous pouvez mettre de côté maintenant. Vous pouvez peut-être épargner seulement 20 $ ou même 10 $ par semaine pour l’instant. C’est un bon point de départ.

Faites-vous aider par un professionnel des finances

Si votre cote de crédit laisse à désirer, vous pouvez toujours l’améliorer. Les retards de paiement peuvent rester à votre dossier pendant 7 ans. Malgré tout, avec de la discipline et un budget solide, vous pouvez faire remonter votre cote. Faites scrupuleusement vos paiements. Remboursez chaque mois l’intégralité du solde de vos cartes de crédit. C’est ainsi que votre cote prendra du mieux.

Besoin d’aide ou de conseils? Vous pouvez parler à un conseiller. Il pourra vous aider avec ceci :

  • Mettre sur pied une stratégie et un budget pour mieux gérer vos dettes.
  • Élaborer un plan d’épargne adapté à vos objectifs à court et à long terme.
  • Trouver des moyens d’épargner et de faire fructifier votre argent.

Le conseiller est aussi là pour répondre à vos questions et à vos préoccupations financières.

 

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie n’offre pas de conseils juridiques, comptables ou fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Au besoin, veuillez consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation juridique, comptable et fiscale.