Encore une fois cette année, vous vous demandez quelle est la date limite de cotisation aux REER. Vous avez raison d’épargner pour la retraite, mais il y a un moyen plus futé de le faire. Cotisez à votre REER de façon régulière, tout au long de l’année. 

Ainsi :

  • vous tirez profit des avantages de la croissance sur une plus longue période;
  • vous évitez de choisir vos placements à la hâte;
  • et si vous cotisez par retenues automatiques, vous n’aurez même plus à y penser.

Quelle est la date limite pour cotiser à un REER en 2022?

Le 1er mars 2022 est la date limite pour cotiser à un REER pour l’année d’imposition 2021. Mais vous n’avez pas à attendre cette date pour agir. Il est même préférable d’éviter de le faire à la dernière minute. Voici pourquoi…

Pourquoi faut-il éviter de cotiser à un REER à la dernière minute?

Investir dans son REER toute l’année, c’est payant. 

En investissant toute l’année, vous pouvez faire croître votre épargne-retraite. De plus, vous évitez de courir à l’approche de la date limite. L’histoire d’Alain l’illustre bien.

Voici Alain. Il a réuni tous les dollars qu’il a pu trouver. Ceux de son compte d’épargne, de sa tirelire et même ceux cachés sous les coussins du sofa.

La date limite de cotisation aux REER approche. Alain s’empresse d’apporter son argent durement gagné à Sarah, sa conseillère. Il sait que dans un REER, son argent croît à l’abri de l’impôt, jusqu’à ce qu’il le retire.

Sarah est ravie de voir qu’Alain cotise à son REER.   Un REER est un placement important pour l’avenir. Mais à son avis, verser une grosse somme à la dernière minute n’est pas la façon la plus futée de cotiser.

Pourquoi déconseille-t-on d’attendre la date limite pour cotiser à son REER?

Sarah suggère à Alain de verser de plus petites cotisations, mais de la faire toute l’année. Ainsi, l’épargne d’Alain croîtra plus vite, car elle se fera sur une plus longue période.

Vous avez besoin de conseils, vous aussi?

Trouvez un conseiller Sun Life près de chez vous.

Cotiser 500 $ par mois ou 6 000 $ à la date limite : pour Alain, le montant et les avantages fiscaux sont les mêmes. Mais il pourrait y avoir d’autres avantages. Alain pense qu’il aura du mal à épargner 500 $ chaque mois. Sa conseillère connaît un moyen pour lui faciliter la vie.

Elle suggère à Alain de cotiser régulièrement toute l’année à l’aide des retenues salariales. De cette façon, l’argent est prélevé sur sa paie, automatiquement. Et adieu, la course aux dollars à la fin février!

Quel est l’avantage des retenues salariales sur le plan fiscal?

Bien sûr, verser une grosse somme d’argent à la date limite de cotisation peut vous procurer un remboursement d’impôt appréciable. Mais cela veut aussi dire que vous versez trop d’impôt tout au long 

Sarah recommande plutôt à Alain de cotiser chaque mois à l’aide des retenues salariales. Il peut demander au service de ressources humaines de son employeur d’établir les prélèvements.

Comment cela fonctionne-t-il? Les cotisations REER seront prises à même le salaire brut d’Alain. Il peut alors demander à son employeur d’être imposé selon son revenu rajusté*. C’est comme s’il recevait son remboursement d’impôt annuel un peu à la fois, sur chaque paie. Il a ainsi plus d’argent à affecter à sa cotisation chaque mois.

* Dans notre exemple, le revenu rajusté équivaut au salaire brut d’Alain, moins la cotisation qu’il verse à son REER.

Que sont les achats périodiques par sommes fixes et en quoi est-ce une stratégie gagnante?

Il y a un autre aspect intéressant au fait d’investir dans un REER régulièrement, explique Sarah. Cela s’appelle les achats périodiques par sommes fixes*.

* Cette méthode consiste à investir régulièrement en supposant que les marchés vont fluctuer. Ainsi, la même somme peut servir par exemple à acheter moins de parts de fonds communs de placement lorsque leur valeur est élevée et davantage lorsqu’elle est plus basse.

Alain cotise à son REER en investissant dans les fonds communs de placement. Comme il cotise à chaque paie, il investit parfois quand le marché est à la hausse et parfois quand il est à la baisse. Avec le même petit montant, il achète donc plus de parts d’un fonds quand sa valeur est à la baisse et moins de parts quand sa valeur grimpe.

En résumé, des cotisations mensuelles à un REER aident à réduire le stress de devoir cotiser à tout prix avant la date limite annuelle. Et cela peut aussi aider Alain à voir son REER croître plus vite.

Êtes-vous en voie d’atteindre vos objectifs d’épargne-retraite?

Pour le savoir, essayez notre calculateur REER gratuit.

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie n’offre pas de conseils juridiques, comptables ou fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Au besoin, veuillez consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation juridique, comptable et fiscale.