Des moyens d'épargner fiscalement avantageux

Il peut être difficile de mettre de l'argent de côté quand on a beaucoup d'obligations financières. Pour vous aider à augmenter votre épargne, le gouvernement a conçu divers programmes offrant des avantages fiscaux et d'autres incitatifs. Bien que ces programmes aient chacun leurs propres règles, ils poursuivent tous le même objectif : faire travailler une plus grande partie de votre argent pour vous.


Types de produits d'épargne fiscalement avantageux :

REER

  • Un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) est un compte personnel d'épargne qui offre des avantages fiscaux spéciaux.
  • Vos cotisations sont déductibles de votre revenu imposable et l'impôt sur la croissance des placements est reporté jusqu'au moment où vous retirez l'épargne.
  • Ainsi, même si vous épargnez en vue de l'avenir, vous aurez plus d'argent dans vos poches pour vos besoins actuels.

Renseignez-vous sur les REER

CELI

  • Un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) vous permet d'épargner en vue de l'objectif de votre choix sans payer d'impôt sur la croissance de vos placements.
  • Si vous avez 18 ans ou plus, vous pouvez verser jusqu'à 5 500 $ par année dans un CELI.
  • Vos cotisations ne sont pas déductibles de votre revenu imposable, mais le revenu de placement, y compris les gains en capital, n'est pas imposé, même lorsque vous le retirez du CELI.

Renseignez-vous sur les CELI

REEE

  • Un régime enregistré d'épargne-études (REEE) vous aide à épargner à l'abri de l'impôt en prévision des études postsecondaires de vos enfants.
  • Les parents, les grands-parents et les amis peuvent verser des cotisations à un REEE jusqu'à concurrence d'un maximum viager de 50 000 $ par enfant – et le revenu de placement n'est imposé qu'au moment du retrait des fonds.
  • Les subventions automatiques de l'État peuvent faire croître votre REEE encore plus rapidement.

Renseignez-vous sur les REEE

Investir dans un REER, un CELI ou un REEE

1re étape : Trouver un conseiller

Le travail d'un conseiller, c'est de vous aider à comprendre comment différents produits – chacun avec ses options et ses caractéristiques propres – peuvent répondre à vos besoins individuels. Parlez à votre conseiller; si vous n'avez pas de conseiller, trouvez-en un avec qui vous serez à l'aise. Parler à un conseiller, c'est rassurant et ça n'engage à rien.

2e étape : Rencontrer votre conseiller

Pour avoir une rencontre fructueuse avec votre conseiller, réfléchissez d'abord à vos objectifs. Il serait bon aussi de réunir des renseignements de base sur votre revenu, votre actif et vos dettes, y compris vos relevés de compte d'épargne, de placements et de régime de retraite, afin que votre conseiller puisse vous recommander les produits qui répondront à vos besoins.

3e étape : Faire votre placement

Votre conseiller vous aidera à remplir les formulaires requis et veillera au transfert de votre argent. Peu de temps après avoir fait votre placement, vous recevrez un relevé confirmant les renseignements sur votre compte. Une revue de votre portefeuille peut être effectuée périodiquement afin de vérifier votre stratégie et vos progrès dans l'atteinte de vos objectifs.