Qu'est-ce qu'un REEE?

Un REEE offre un excellent moyen d'épargner pour les études postsecondaires de vos enfants ou de vos petits-enfants. Les parents, les grands-parents et les amis peuvent cotiser à un REEE en tout temps, jusqu'à concurrence du maximum viager de 50 000 $ par enfant. Les cotisations ne sont pas déductibles du revenu imposable, mais les revenus de placement qui s'accumulent dans le régime ne sont pas imposés tant qu'ils ne sont pas retirés du régime.

Outre la croissance à l'abri de l'impôt, le gouvernement fédéral bonifie de 20 % la somme que vous versez au moyen de la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE), jusqu'à concurrence de 500 $ par an – et de 7 200 $ à vie pour chaque enfant. Si votre revenu familial est peu élevé, vous recevrez une somme encore plus importante. Pour en savoir plus sur les subventions additionnelles auxquelles vous pourriez avoir droit, visitez la page sur la SCEE.

Vous devriez songer à un REEE si :

  • Vous connaissez un enfant que vous voulez aider à faire des études postsecondaires.
  • Vous voulez que vos enfants ou vos petits-enfants profitent de la Subvention canadienne pour l'épargne-études.
  • Vous trouvez intéressante l'idée d'ouvrir un compte fiscalement avantagé qui permettra à vos parents et amis de souligner les occasions spéciales d'un enfant (anniversaires de naissance, etc.) en contribuant directement au financement de ses études postsecondaires.

Types de REEE offerts :

REEE familiaux

  • Vous pouvez désigner un ou plusieurs enfants comme bénéficiaires, mais ils doivent avoir un lien de parenté avec vous.
  • Les bénéficiaires doivent être frère et sœur pour avoir droit à la SCEE et à d'autres subventions provinciales (p. ex., celle prévue par l'Alberta Centennial Education Savings Plan en Alberta).
  • Les enfants, petits-enfants, enfants adoptifs et enfants du conjoint sont admissibles.
  • Si l'enfant le plus âgé ne poursuit pas ses études, la subvention peut, dans certaines circonstances, être transférée à d'autres bénéficiaires.
  • Vous n'êtes pas tenu de diviser en montants égaux les sommes attribuées aux enfants.

REEE individuels

  • N'importe qui peut ouvrir ce type de compte – le souscripteur du régime n'a pas à être un proche parent.
  • Il n'y a pas de limite d'âge; vous pouvez donc ouvrir votre propre REEE ou en ouvrir un pour un autre adulte.

Pour ces deux types de REEE, le souscripteur a plein pouvoir sur :

  • la manière dont les fonds sont placés, et
  • la durée, le montant et la fréquence des versements au bénéficiaire.

Pour plus de renseignements, visitez la page REEE de l'Agence du revenu du Canada.


Obtenez des conseils avisés

Parlez à votre conseiller ou trouvez un conseiller près de chez vous pour savoir comment un REEE peut vous aider à épargner pour les études de votre enfant.