Voici une situation que nous aimons tous : recevoir une prime de fin d’année! Disons que vous recevez 1 000 $ et que vous voulez le placer pour votre retraite. Vous avez un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) personnel et un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) au travail.

La question à 1 000 $ est celle-ci : dans quel compte devriez-vous placer cet argent?

CELI ou REER : lequel vous convient le mieux?

Même si la question est simple, trouver la bonne réponse en fonction de votre situation peut être un casse-tête.

Disons que vous correspondez au profil suivant :

  • vous avez la trentaine;
  • votre placement génère un rendement annuel de 5 %;
  • vous êtes dans une tranche d’imposition de 30 % tout au long de votre carrière.

Alors voici ce qui pourrait arriver dans divers scénarios.

Que se passe-t-il si vous placez votre argent dans un REER collectif?

Si vous placez l’argent dans votre REER collectif, vous pouvez verser la totalité des 1 000 $ avant impôt. En effet, les cotisations REER sont déductibles du revenu imposable. Lorsque vous cotisez à un régime comme un REER collectif, la déduction est appliquée immédiatement.

Que se passe-t-il si vous placez votre argent dans un REER individuel?

Si vous placez les 1 000 $ dans un REER en dehors d’un régime collectif, vous devrez :

  • payer l’impôt de 30 %;
  • placer les 700 $ restants;
  • les compléter jusqu’à 1 000 $ avec le remboursement d’impôt que vous recevrez.

Que se passe-t-il si vous placez votre argent dans un CELI?

Si vous décidez de les placer dans un CELI, le montant réel que vous placerez sera de 700 $ (1 000 $ moins 30 % d’impôt sur le revenu). En effet, vos cotisations CELI sont faites de sommes déjà imposées.

Ces 700 $ sont donc le montant de départ de votre CELI. L’avantage est que tout placement (actions, obligations, fonds communs de placement) fait dans votre CELI fructifie à l’abri de l’impôt.

Que se passe-t-il si vous retirez de l’argent avant votre retraite?

Disons que vous espérez garder vos cotisations jusqu’à votre retraite dans la soixantaine. Or à 50 ans, des difficultés financières vous obligent à tout retirer. Selon le tableau plus bas :

  • Votre cotisation de 1 000 $ au REER a atteint 2 079 $. Les retraits à un REER sont imposables et vous êtes dans une tranche d’imposition de 30 %. Il vous reste donc 1 455,53 $ de la somme retirée.
  • Votre cotisation de 700 $ au CELI a atteint quasiment le même montant, soit 1 455 $. Vous pouvez tout retirer sans payer d’impôt.

Le montant que vous avez dans vos poches est donc à peu près le même dans les deux cas. Mais l’avantage du CELI, c’est que vous pouvez reverser le même montant plus tard, dès la prochaine année civile. Et vous ne perdez pas de droits de cotisation à un CELI.

Avec un REER en revanche, vous ne récupérez pas vos droits de cotisation après un retrait. Si vous voulez cotiser à nouveau, vous devrez utiliser des droits de cotisation au REER non utilisés.

Que se passe-t-il si vous retirez l’argent de votre REER ou CELI pendant votre retraite, à 65 ans?

Si vous gardez votre cotisation de départ jusqu’à votre retraite, voici ce que vous aurez en retirant le montant total à 65 ans. Selon le tableau plus bas :

  • Votre cotisation de 1 000 $ au REER a atteint 4 322 $.
    • Si vous êtes dans une tranche d’imposition inférieure (disons 20 %) parce que votre revenu a baissé, il vous reste 3 457,60 $.
    • Si vous êtes toujours dans la tranche d’imposition de 30 %, il vous reste 3 025 $.
    • Si vous êtes dans une tranche d’imposition supérieure (disons 40 %), il ne vous restera que 2 593,20 $. Cela peut arriver si vous vendez votre maison et que le revenu de la vente génère un revenu de placement. Ou alors vous pourriez hériter d’un montant d’argent qui génère un revenu.
  • Votre cotisation de 700 $ au CELI a atteint 3 025 $. Vous pouvez tout retirer sans payer d’impôt.

Si vous cotisez 1 000 $* à un REER

Votre tranche d’imposition et votre situation

Combien vous restera-t-il du montant retiré?

Imposition de 30 %, trentenaire à mi‑carrière

1 455,53 $

Imposition de 40 %, sexagénaire retraité à revenu élevé

2 593,20 $

Imposition de 30 %, sexagénaire retraité

3 025 $

Imposition de 20 %, sexagénaire retraité à faible revenu

3 457,60 $

* Votre cotisation de départ est versée avant impôt. De plus, l’imposition des REER est différée. Cela veut dire que vous ne payez de l’impôt sur cet argent qu’au moment de le retirer.

Si vous cotisez 1000 $* à un CELI

Votre tranche d’imposition et votre situation

Combien vous restera-t-il du montant retiré?

Imposition de 30 %, trentenaire à mi-carrière

1 455,53 $

Imposition de 40 %, sexagénaire retraité à revenu élevé

3 025 $

Imposition de 30 %, sexagénaire retraité

3 025 $

Imposition de 20 %, sexagénaire retraité à faible revenu

3 025 $

* Votre cotisation initiale de 1 000 $ passe en réalité à 700 $, car l’argent versé à un CELI est après impôt.

Vérifiez votre tranche d’imposition avant de faire un retrait à votre REER ou CELI

En fin de compte, les avantages et les inconvénients du REER et du CELI peuvent changer selon votre tranche d’imposition. Cela dépend de si elle augmente ou diminue entre le moment de votre cotisation initiale et la retraite.

Autre facteur à prendre en compte : les retraits d’un CELI ne sont pas considérés comme des revenus imposables. Ils n’affectent donc pas votre admissibilité aux régimes gouvernementaux basés sur le revenu tels que la Sécurité de la vieillesse (SV). Disons qu’en 2020, une personne de 65 ans a un revenu supérieur à 75 910 $. Alors l’État lui retirera une partie des prestations de la SV. Si son revenu annuel atteint 123 386 $, elle ne touchera plus aucune prestation.

Beaucoup de gens ont un REER et un CELI en même temps. Mais pour décider quel compte utiliser lorsque vous avez un surplus d’argent, pensez aux tranches d’imposition. Quelle sera la vôtre au moment où vous prévoyez retirer l’argent?

Prenez aussi en compte les principaux avantages du CELI. Vous pouvez reverser ce que vous retirez. De plus, vos retraits ne comptent pas comme un revenu imposable pour le calcul des prestations du gouvernement.

Vous ne savez pas par où commencer? Un conseiller peut vous aider à élaborer un plan efficace en fonction de vos objectifs et besoins financiers. Il peut aussi répondre à vos questions concernant les CELI, les REER et vos finances personnelles.

Il est désormais possible de consulter la plupart des conseillers par vidéoconférence. Trouver un conseiller.

Faites le suivi de tous vos placements

Êtes-vous un Client de la Sun Life? Avez-vous un REER dans votre régime au travail? Ouvrez une session sur masunlife.ca pour faire le suivi de vos placements et de votre épargne.

 

Ouvrez une session ou inscrivez-vous dès aujourd’hui.

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life n’offre pas de conseils juridiques, comptables, fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un professionnel spécialisé qui dressera un portrait détaillé de votre situation légale et fiscale.