Un revenu de retraite avec une croissance à l'abri de l'impôt

Si vous avez un REER ou de l'épargne immobilisée provenant d'un régime de retraite d'employeur, vous devez décider ce que vous ferez de cet argent avant le 31 décembre de l'année où vous atteignez l'âge de 71 ans. Vous pouvez retirer le solde de votre REER au comptant, mais l'impôt en amputera une bonne partie. D'autre part, l'argent immobilisé doit servir à procurer un revenu de retraite sauf dans certaines circonstances particulières.

Il vous reste alors deux options. La première est d'acheter une rente avec une partie ou la totalité de votre épargne. La seconde est de transférer votre argent à un autre produit enregistré qui vous procurera un revenu de retraite régulier tout en conservant votre épargne dans placement à imposition différée.


Produits de revenu de retraite :

FERR

  • Le fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) vous offre un moyen d'utiliser l'épargne accumulée dans votre REER pour générer un revenu de retraite tout en conservant cette épargne enregistrée dans un régime à imposition différée.
  • Bien que vous soyez obligé de faire un retrait minimum chaque année, il n'y a aucune limite à ce que vous pouvez retirer – et le solde de votre épargne continue de croître à l'abri de l'impôt jusqu'au moment du retrait.

Renseignez-vous sur les FERR

FRV

  • Le fonds de revenu viager (FRV) et le fonds de revenu de retraite immobilisé (FRRI, FRVR, FRRR) agissent comme un FERR, mais ils sont réservés aux sommes provenant à l'origine d'un régime de retraite d'employeur. Ces sommes, lorsqu'elles sont détenues dans un compte de retraite immobilisé (CRI) ou dans un REER immobilisé, peuvent être transformées en un FRV.
  • Les règles varient d'une province à l'autre mais, chaque année, le détenteur d'un FRV ou d'un FRRI est obligé de retirer le minimum prescrit et il ne peut pas retirer plus que le maximum autorisé.

Renseignez-vous sur les FRV

Investir dans un FERR ou un FRV

1re étape : Trouver un conseiller

Le travail d'un conseiller, c'est de vous aider à comprendre comment différents produits – chacun avec ses options et ses caractéristiques propres – peuvent répondre à vos besoins particuliers. Parlez à votre conseiller; si vous n'avez pas de conseiller, trouvez-en un avec qui vous serez à l'aise. Parler à un conseiller, c'est rassurant et ça n'engage à rien.

2e étape : Rencontrer votre conseiller

Pour avoir une rencontre fructueuse avec votre conseiller, réfléchissez d'abord à vos objectifs. Il serait bon aussi de réunir des renseignements de base sur votre revenu, votre actif et vos dettes, y compris vos relevés de compte d'épargne, de placements et de régime de retraite, afin que votre conseiller puisse vous recommander les produits qui répondront à vos besoins.

3e étape : Faire votre placement

Votre conseiller vous aidera à remplir les formulaires requis et veillera au transfert de votre argent. Peu de temps après avoir fait votre placement, vous recevrez un relevé confirmant les renseignements sur votre compte. Une revue de votre portefeuille peut être effectuée périodiquement afin de vérifier votre stratégie et vos progrès dans l'atteinte de vos objectifs.