REER ou CELI?

Vous ne savez pas où placer votre argent?

Ces tableaux de la Sun Life vous aident à comparer REER et CELI et à faire le meilleur choix. Cotiser aux deux, ça a aussi ses avantages. Voici ce que vous devez savoir.

Vous ne savez pas où placer votre argent?

Ces tableaux de la Sun Life vous aident à comparer REER et CELI et à faire le meilleur choix. Cotiser aux deux, ça a aussi ses avantages. Voici ce que vous devez savoir.

REER et CELI : comment ça marche?

Un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), c’est une manière d’épargner pour sa retraite à l’abri de l’impôt. On peut y placer son argent dans des obligations, des actions, des fonds communs et des fonds négociés en bourse.

L’argent ou les cotisations que vous versez au REER sont déductibles du revenu imposable dans votre déclaration de revenus annuelle. En plus de permettre à vos placements de fructifier à l’abri de l’impôt, le REER offre un report d’impôt, ce qui veut dire que vous paierez de l’impôt plus tard, quand vous ferez un retrait.

Le REER, c’est parfait pour planifier votre retraite, mais vous pouvez aussi l’utiliser pour :

  • acheter une première propriété;
  • retourner aux études;
  • diviser votre revenu avec votre conjoint.

Découvrez comment un REER peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers.

Un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est l’outil d’épargne parfait pour faire fructifier votre argent. On peut y placer son argent dans des obligations, des actions, des fonds communs et des fonds négociés en bourse.

L’argent que vous versez au CELI est déjà imposé. Vous n’avez donc pas besoin de payer d’impôt quand vous le retirez.

Vous ne paierez pas non plus d’impôt sur les revenus de vos placements, même quand vous retirez l’argent.

Vous pouvez retirer des fonds de votre CELI pour n’importe quelle raison. Cela peut être pour un mariage, un voyage, une maison ou une aide financière à un proche.

Découvrez comment un CELI peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers.

Cotiser à un REER et à un CELI

Questions REER CELI
Quel est le plafond de cotisation? Le plafond de cotisation au REER est calculé chaque année et figure sur votre avis de cotisation. Vous pouvez aussi en vérifier le montant en vous connectant à Mon dossier sur Canada.ca En 2020, le plafond est de 6 000 $. Vous pouvez connaître votre plafond exact en vous connectant à Mon dossier sur Canada.ca
Pouvez-vous reporter vos droits de cotisation inutilisés? Oui Oui
Pouvez-vous récupérer vos droits de cotisation après un retrait? Non (il y a certaines exceptions) Oui. Le montant retiré est rajouté à vos droits de cotisation dès l’année suivante
Y a-t-il un âge maximum pour cotiser? Oui, vous pouvez cotiser jusqu’au 31 décembre de l’année de vos 71 ans Non
Quand puis-je cotiser? Vous pouvez cotiser à tout moment, tant que vous avez des droits de cotisation. Les montants cotisés dans les 60 premiers jours de l’année peuvent être déduits du revenu imposable de l’année précédente. Vous pouvez cotiser à tout moment, tant que vous avez des droits de cotisation. Les montants retirés ne seront pas ajoutés à vos droits de cotisation avant l’année civile suivante.

Avantages imposables du REER et du CELI

Questions REER CELI
Les cotisations sont-elles déductibles de mon revenu imposable? Oui Non
Les retraits sont-ils imposables? Oui Non
Les retraits sont-ils considérés comme un revenu imposable? Oui Non
La croissance du capital est-elle imposable? Non. La croissance du capital est à l’abri de l’impôt tant que vous ne retirez pas d’argent. Par contre, vos fonds sont imposables quand vous les retirez. Non

Ouvrir un REER et un CELI et les répercussions sur vos prestations de l’État

Questions REER CELI
Y a-t-il un âge minimum pour ouvrir un compte? Non. Vous pouvez cotiser dès que vous disposez de droits de cotisation à un REER. Oui. Vous devez avoir 18 ans pour ouvrir un CELI.
Dois-je convertir mon épargne en revenu? Oui, avant la fin de l’année de vos 71 ans. Non
Ont-ils une incidence sur les prestations de l’État comme la Sécurité de la vieillesse (SV) ou l’assurance-emploi (AE)? Oui. L’ARC considère que les fonds retirés de votre REER sont un revenu. Cela pourrait modifier le montant de la SV ou de l’AE que vous touchez. Non. Vos prestations ne sont réduites ni par la croissance du capital ni par l’argent que vous retirez.

Quand devriez-vous ouvrir un REER ou un CELI?

Vous voulez peut-être épargner et faire fructifier votre argent dans un REER en vue de la retraite. Vous devrez quand même payer de l’impôt à ce moment-là. Mais vous n’aurez peut-être plus d’obligations financières, comme rembourser un prêt hypothécaire ou payer les études de votre enfant. À l’âge de la retraite, vous serez peut-être dans un palier d’imposition inférieur. Vous paierez alors moins d’impôt.

Entre-temps, vous pourriez vouloir acheter votre première propriété. Dans ce cas, vous pouvez emprunter de votre REER pour une mise de fonds. Découvrez le fonctionnement du régime d’accession à la propriété (RAP).

Le REER peut aussi servir à financer les études de votre conjoint grâce au régime d’encouragement à l’éducation permanente. Pour en savoir plus, consultez la page du régime d’encouragement à l’éducation permanente.

Pour les objectifs à court terme comme l’achat d’une voiture ou une mise de fonds, envisagez le CELI. Avec un CELI la croissance du capital est non imposable et vous pouvez retirer vos fonds comme vous l’entendez.

Vous n’êtes pas obligé de choisir entre un REER et un CELI. Vous pouvez avoir les deux.

Vous voulez en savoir plus sur le REER et le CELI?

RRSP ou CELI : Lequel correspond à vos besoins et à vos objectifs?

Consultez ce graphique pour voir quelles répercussions l’un et l’autre peuvent avoir à chaque étape importante de votre vie.

REER ou CELI?

REER ou CELI?

La vie n’est ni un marathon ni un sprint.

Pour vous aider à épargner à votre rythme, nous vous proposons deux options : le REER et le CELI. Les deux ont des avantages, mais lequel vous convient le mieux?

À vos marques. Prêts? Partez!


Vous cherchez la maison de vos rêves?

Vous pouvez retirer jusqu’à 35 000 $ d’un REER pour la mise de fonds d’une première maison.

Utilisez l’argent du CELI pour la mise de fonds ou pour rembourser l’hypothèque à votre rythme – sans vous soucier de l’impôt.


Vous avez des projets?

Évitez d’être trop imposé. Attendez d’être à la retraite pour retirer de votre REER.

Dites « je le veux » à un CELI. Faites des retraits non imposables pour payer votre mariage, votre lune de miel ou des vacances en couple.


Vous voulez fonder une famille?

Commencez à épargner pour l’avenir tout en prenant soin de votre famille. Continuez de cotiser à votre REER.

Retirez du CELI pour les dépenses entourant l’arrivée de bébé et la vie de famille.


Vous prévoyez de voyager?

Utilisez plutôt le CELI pour épargner pour des voyages. Vous éviterez une surprise côté impôt.

Épargnez dans un CELI à l’abri de l’impôt et utilisez l’argent pour vos voyages en solo, en couple ou en famille.


Vous retournez à l’école?

Vous voulez retourner aux études? Retirez jusqu’à 10 000 $ par année de votre REER grâce au régime d’encouragement à l’éducation permanente.

Utilisez l’argent du CELI pour payer les frais de scolarité, puis reportez vos droits de cotisation inutilisés pour épargner une fois diplômé.


Vous préparez votre retraite?

À mesure que vous approchez de la retraite, versez le montant maximum dans votre REER chaque année.

Continuez à faire fructifier votre argent dans un CELI et retirez-le lorsque vous êtes prêt à prendre votre retraite.


Vous commencez votre retraite?

Épargnez dans votre REER jusqu’à 71 ans. À la retraite (peu importe l’âge), votre revenu et votre taux d’imposition seront fort probablement plus bas. Vous paierez donc moins d’impôt sur vos retraits du REER.

Vous voulez ou devez travailler un peu plus longtemps? Il n’y a pas d’âge limite pour cotiser au CELI. Utilisez votre CELI comme source de revenu de retraite quand vous voulez.


Vous voulez laisser un héritage?

Le REER vous permet de transférer de l’argent à un bénéficiaire admissible, moyennant peu ou pas du tout d’impôt. Vous pouvez donc offrir une protection financière à vos proches après votre décès.

Les revenus de placement de votre CELI sont à l’abri de l’impôt, même à votre décès. Vous pouvez désigner un bénéficiaire pour la plupart des CELI. Vous pouvez ainsi laisser de l’argent à vos proches hors testament.

 

Besoin d’aide pour y voir plus clair?

Un conseiller peut vous aider à bâtir un plan solide pour atteindre vos objectifs.