De nombreux promoteurs de régimes à prestations déterminées (PD) ont exprimé le désir de réduire le risque associé à leurs régimes PD. Leur désir se heurte toutefois à un obstacle important : le «risque de regretter» de ne pas bénéficier d’une hausse des taux d’intérêt. Dans un contexte de hausse des taux d’intérêt, les engagements diminueront et, si l’actif du régime n’enregistre pas la même diminution, la situation financière du régime PD s’en trouvera améliorée.

Lire l’article complet