L’avantage concurrentiel : Assurance-vie avec participation et risque

Partage du risque

Dans le cas des contrats d’assurance-vie avec participation, le risque est partagé entre les propriétaires de contrats et la compagnie d’assurance-vie. Comme ils partagent le risque, les propriétaires de contrats avec participation partagent aussi les bénéfices quand le rendement est supérieur aux attentes. Ce partage se fait sous la forme de participations. Elles sont calculées en fonction des résultats techniques obtenus par rapport aux hypothèses concernant un certain nombre de risques clés. Voici des exemples de ces risques : le rendement des placements, le taux de mortalité, les frais, l’impôt, l’inflation et le taux de déchéance.

Les compagnies qui vendent des contrats d’assurance avec participation doivent s’assurer que leurs décisions tiennent compte de l’incidence sur les propriétaires de tels contrats. Une décision concernant les caractéristiques d’un produit ou une directive de placement peut influencer le montant pouvant être distribué sous forme de participations. Par exemple, permettre aux Clients de souscrire un produit sans avoir à passer par le processus de tarification peut exposer le portefeuille de contrats avec participation à un risque de mortalité. Les résultats techniques défavorables sont transmis aux propriétaires de contrats et peuvent affecter le rendement futur des participations.

Mécanismes permettant de protéger les intérêts des propriétaires de contrats

La Sun Life prend ses décisions sur l’assurance avec participation en tenant compte de leur incidence sur les propriétaires de ce type de contrat. Les comités de gouvernance passent en revue tous les changements et les communications afin de s’assurer que nous sommes équitables envers tous les propriétaires de contrats.

Comme l’exige la loi, nous maintenons un compte pour les contrats avec participation qui est distinct des comptes pour les contrats sans participation et les autres activités. Le compte des contrats avec participation de la Sun Life a ses propres registres relatifs à l’actif, au passif, aux primes et aux bénéfices des contrats avec participation. Nous conservons dans le compte des contrats avec participation un actif égal au total du passif et de l’excédent du compte. Nous nous assurons d’appliquer les principes directeurs en matière de placement de manière uniforme. De plus, nous veillons à ce que les répartitions cibles pour les différentes catégories d’actif, la qualité et la durée respectent les limites de tolérance établies.

Le conseil d’administration de la Sun Life détermine si des participations seront attribuées, ainsi que le barème de participations qui sera utilisé. Les participations sont passées en revue au moins une fois par an. Le conseil tient compte de la recommandation relative aux participations formulée par l’actuaire désigné de la Sun Life. Celui-ci applique pour ce faire des principes actuariels généralement reconnus. Avant d’annoncer les participations annuelles, le conseil passe en revue le rapport écrit établissant que les participations projetées sont conformes aux politiques sur les participations de la Sun Life.

Gestion

Notre vision de l’équilibre entre le risque et le rendement est fondée sur notre philosophie de gestion des risques. Selon cette philosophie, nous prenons des risques adéquats en vue d’obtenir des rendements solides. Nous avons adopté une approche active en matière de gestion des risques consistant à déterminer, à évaluer et à surveiller les risques. Nous recourons à un portefeuille équilibré de produits et à une composition des bénéfices qui nous aident à réduire au minimum les répercussions d’une baisse dans certains secteurs d’activité ou régions.

Comment la Sun Life atténue-t-elle le risque?

Rendement des placements

Nous adoptons une approche prudente en matière de placement en recourant à un portefeuille d’éléments d’actif de haute qualité. Celui-ci suit un processus axé sur la recherche auquel prennent part plus de 200 spécialistes et employés de soutien expérimentés. Nos directives d’exploitation fixent un plafond pour les pondérations des catégories d’actif, des secteurs et des régions. Chaque année, notre comité de gestion actif-passif passe ces directives en revue afin de constituer un portefeuille bien diversifié censé dégager un rendement corrigé du risque supérieur à long terme. De plus, en utilisant une stratégie de placement axée sur le taux de rendement total, nous sommes en mesure de mieux gérer le compte au cours d’un cycle économique normal.

Directives en matière de répartition de l’actif – 31 mars 2019

  Objectif stratégique (%) Fourchette tactique
% minimum % maximum
Liquidités et court terme 0,5 % 0,0 % 5,0 %
Titres à revenu fixe
Titres à revenu fixe 41,0 % 34,0 % 50,0 %
Placements privés à revenu fixe 12,5 % 5,0 % 20,0 %
Prêts hypothécaires commerciaux 12,0 % 4,0 % 20,0 %
Total (revenu fixe) 65,5 % 42,0 % 89,0 %
Immobilier 17,0 % 12,0 % 22,0 %
Actions 17,0 % 7,5 % 23,5 %
Autres actifs 0,0 % 0,0 % 2,0 %
Total (revenu non fixe) 34,0 % 20,5 % 49,5 %
Actif total 100,0 %

Sélection de l’actif

As of December 31, 2018, Sun Life holds $1.672 billion of private fixed income (PFI) assets in the Par account, giving a competitive advantage.

Compte des contrats avec participation Sun Life Assurance vie Équitable Manuvie Canada-Vie
Placements privés à revenu fixe* 16,1  % 8,0 % 1 7,7 % 2 5.6 % 3

* Sauf indication contraire, tous les montants sont calculés en date du 31 décembre 2018.

En général, les placements privés à revenu fixe sont peu risqués, et la qualité de notre portefeuille est particulièrement haute, 100 % des placements étant de première qualité. En choisissant des titres notés AA ou A, nous pouvons obtenir un meilleur rendement corrigé du risque.

Couverture contre l’inflation

Au 31 décembre 2018, les biens immobiliers représentaient 15,7 % de l’actif total du compte des contrats avec participation de la Sun Life, pour un montant de 1,623 milliard de dollars. Les biens immobiliers offrent une protection contre la faiblesse des taux d’intérêt, vu que les rendements ne suivent pas ceux des autres catégories d’actif. Dans l’ensemble, les placements immobiliers ont toujours produit un rendement stable et une plus-value à long terme. Comme les loyers tendent à suivre l’inflation, les biens immobiliers constituent une protection contre celle-ci.

Atténuation du risque au moyen de pratiques de tarification prudentes

Nous avons recours à une hypothèse relativement prudente concernant la mortalité. Elle est fondée sur la «courbe» de mortalité, qui augmente avec l’âge. Au cours du dernier siècle, le taux de mortalité au Canada a affiché une amélioration stable et continue. On s’attend à ce que les résultats sur le plan des règlements soient plus favorables que l’hypothèse d’origine, ce qui peut procurer davantage de stabilité au barème des participations.

Stratégie

La vision et la mission de notre compagnie, ainsi que sa proposition de valeur à l’égard des Clients, prévoient une prise de risque et une gestion des risques efficaces, car celles-ci sont essentielles à sa rentabilité, à sa compétitivité et à sa viabilité financière à long terme. La façon dont nous gérons l’assurance avec participation tient toujours compte de l’incidence de nos décisions sur les propriétaires de ce type de contrat.

Adressez-vous dès aujourd’hui à votre directeur des ventes pour en savoir plus sur les solutions d’assurance-vie avec participation de la Sun Life

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. Les participations ne sont pas garanties. Le rendement antérieur ne constitue pas une indication du rendement futur. Avant que votre Client ne prenne une décision fondée sur les renseignements contenus dans cet article, ou avant de lui faire une recommandation quelconque, assurez-vous qu’il demande l’avis d’un professionnel qualifié qui étudiera sa situation en profondeur sur le plan juridique, comptable et fiscal. Sauf indication contraire, les valeurs et les tarifs indiqués ne sont pas garantis.