Vous le savez : il est important de vous protéger et de protéger votre famille.  

Vous portez déjà votre ceinture de sécurité parce qu’elle peut vous sauver d’un accident de la route. Vous passez des examens médicaux, car vous savez qu’un diagnostic reçu à temps peut tout changer.  

Ainsi, l’assurance-santé complémentaire – ou assurance-santé personnelle- est une autre forme de protection. C’est une manière de vous protéger, vous et votre famille. Elle vous met à l’abri du risque financier que représentent la maladie et les accidents. 

Qu’est-ce que l’assurance-santé complémentaire? 

L’assurance-santé complémentaire, comme son nom l’indique, est un « complément » de l’assurance-maladie provinciale. Certaines personnes, comme les touristes ou les nouveaux arrivants, n’ont pas accès à l’assurance provinciale. D’autres types de régimes peuvent donc leur être utiles. 

Le fonctionnement de l’assurance-santé complémentaire est plus complexe que la prise d’un rendez-vous médical. Il faut bien le comprendre pour choisir ses couvertures. Voici des réponses aux questions les plus courantes. 

Vous pouvez vous procurer ce type d’assurance auprès de votre employeur, auprès d’un conseiller ou encore, en ligne. Vous voulez faire une demande d’assurance-santé personnelle en ligne? C’est possible. Cliquez ici pour commencer

Comment fonctionne l’assurance-santé personnelle? 

L’assurance-santé personnelle est basée sur la mise en commun ou la répartition des risques financiers. Plusieurs personnes – les assurés – versent des sommes dans un fonds commun. Ce fonds est utilisé quand un assuré doit régler une grosse dépense imprévue pour des frais médicaux. Il sert également à payer de petites dépenses courantes. 

Pourquoi l’assurance-santé complémentaire couvre-t-elle certaines situations et non d’autres? 

Les compagnies d’assurance doivent fixer des prix (« primes ») à la fois suffisants et abordables. Pour ce faire, elles doivent déterminer précisément : 

  • ce qui est couvert (les garanties); 
  • ce qui ne l’est pas (les exclusions). 

Moins il y aura d’exclusions, plus l’assurance coûtera cher. Sans les exclusions, les prix seraient trop élevés pour la majorité des gens. 

Pourquoi payez-vous parfois plus en assurance-santé personnelle que vous n’en recevez en un an? 

« On revient au principe de la mise en commun, explique Moshe Milevsky, professeur agrégé en finances à l'école de commerce de l'Université York à Toronto. Dans une année donnée, certaines personnes vont recevoir plus en remboursements qu’elles ne paient en primes, et d’autres, moins. Cette situation peut paraître injuste sur le coup, mais on ne sait jamais quand la roue va tourner. Les rôles pourraient s’inverser l’année suivante. » 

Que faire si la compagnie d’assurance refuse votre demande de règlement? 

Si votre réclamation est refusée et que vous voulez contester, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez faire une plainte auprès d’une instance supérieure dans la compagnie. Si vous ne recevez pas satisfaction, vous pouvez demander de l’aide extérieure. Le milieu étant très réglementé, il existe une procédure d’appel même pour les rares cas d’erreur de l’assureur. 

Vous envisagez une intervention médicale à des fins esthétiques? Demandez à votre assureur si elle est couverte. Ainsi, vous n’aurez pas de mauvaises surprises. 

Les plus grands assureurs traitent des millions de demandes de règlement par an. Le pourcentage de refus est très bas. 

L’assurance-santé complémentaire, c’est pour vous? 

Vous ne savez pas si l’assurance-santé complémentaire est ce qu’il vous faut? Un conseiller Financière Sun Life peut vous aider à vous renseigner et à faire des choix adaptés à votre situation financière. 

Il est désormais possible de consulter la plupart des conseillers par vidéoconférence. Trouver un conseiller aujourd’hui même. 

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie n’offre pas de conseils juridiques, comptables ou fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Au besoin, veuillez consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation juridique, comptable et fiscale.