Un an après le début de la pandémie de COVID-19, bien des gens font encore du télétravail. Comme leur domicile leur sert d’espace de travail, ils ont probablement plus de dépenses pour les choses suivantes :

  • électricité
  • Internet
  • téléphone
  • fournitures de bureau et autres dépenses liées au travail

Le moment de faire votre déclaration de revenus approche. Vous vous demandez si vous pouvez déduire ces dépenses?

Avant de chercher quelles déductions vous pouvez demander, vérifiez si vous êtes admissible.

Quelles conditions devez-vous remplir pour demander des déductions pour frais de bureau à domicile?

L’Agence du revenu du Canada explique que vous devez avoir travaillé plus de 50 % du temps à la maison pendant au moins 4 semaines de suite. 

À combien peuvent s’élever les déductions que vous pouvez demander?

L’ARC propose une méthode à taux fixe temporaire pour l’année d’imposition 2020. Ce taux permet aux employés admissibles de demander une déduction de 2 $ par journée travaillée à domicile. (La période de 4 semaines est comprise, mais pas les jours de vacances, fins de semaine et autres congés. L’ARC vous permet en revanche de considérer les journées partiellement travaillées, comme les demi-journées, comme des journées complètes.) 

Si vous êtes admissible, vous pouvez demander une déduction allant jusqu’à 400 $. Avec cette méthode, vous n’aurez même pas à soumettre les formulaires fiscaux de votre employeur.

Vous devrez aussi remplir l’encadré « Option 1 – Méthode à taux fixe temporaire » du Formulaire T777SÉtat des dépenses d’emploi liées au travail à domicile en raison de la COVID-19. Vous inscrirez le nombre de jours que vous avez travaillé à la maison et le multiplierez par 2 $. Peu importe le nombre de jours travaillés à domicile, le maximum que vous pouvez demander est de 400 $.

N’oubliez pas de joindre le formulaire à votre déclaration de revenus de 2020 après l’avoir remplie.

Et si vous voulez demander une déduction plus importante?

Si vous voulez demander plus que 400 $, vous devrez utiliser la méthode détaillée de l’ARC.

Avec la méthode détaillée, vous devrez :

  • remplir un formulaire T777 ou T777S 
  • avoir un formulaire T2200 ou T2200S signé par votre employeur

Qu’est-ce qu’un T2200 ou un T2200S?

Ce sont des formulaires d’impôt remplis par votre employeur et que vous devrez soumettre avec votre déclaration de revenus. Les formulaires indiquent à l’Agence du revenu du Canada (ARC) les frais que vous assumez personnellement pour votre travail à domicile. Si vous devez payer l’électricité, Internet et le chauffage en télétravail, les formulaires doivent l’indiquer. 

Où vous procurer un T2200 ou T2200S?

Votre employeur peut vous remettre un de ces formulaires. Contactez votre employeur ou les ressources humaines pour leur demander s’ils vous en enverront un pour 2020. Ils pourront vous dire si vous avez droit à des déductions d’impôt pour frais de bureau à domicile.

Et si vous êtes travailleur autonome?

Actuellement, seuls les salariés peuvent recevoir un formulaire T2200. Les travailleurs autonomes doivent remplir leur déclaration de revenus comme les années précédentes, jusqu’à nouvel ordre de l’ARC.

Voyons maintenant ce que vous pouvez déduire pour 2020 avec la méthode détaillée.

Quelles dépenses pouvez-vous déduire avec la méthode détaillée?

Les employés admissibles (salariés ou touchant des commissions) peuvent demander une déduction pour une partie de certaines dépenses de bureau à domicile. Il s’agit des dépenses pour les choses suivantes :

  • électricité
  • chauffage
  • eau
  • services publics (copropriété)
  • frais d’Internet à la maison
  • entretien de la maison et réparations mineures
  • loyer

Les employés touchant des commissions peuvent en plus demander des déductions pour ce qui suit :

  • assurance habitation
  • taxes foncières
  • location de certains appareils (téléphones intelligents, ordinateurs, portables, télécopieurs, etc.)

L’ARC recommande l’utilisation de son calculateur pour déterminer quelles sont ces dépenses.

Quelles dépenses vous ne pouvez pas déduire?

Selon l’ARC, les employés salariés et à la commission ne peuvent pas demander de déductions pour ces dépenses :

  • intérêts hypothécaires
  • paiements hypothécaires
  • frais de raccordement à Internet
  • ameublement
  • dépenses en capital (remplacement de fenêtres, de planchers, de fournaise, etc.)
  • décorations murales

Visitez la page de l’ARC sur les dépenses que vous pouvez déduire pour en savoir plus.

Conservez vos factures et vos reçus

Pensez à conserver les factures ou reçus de toutes les dépenses que vous pourriez vouloir déduire. Il est possible que l’ARC vous les demande un jour.

Déductions d’impôt et crédits d’impôt : quelle différence?

Les dépenses citées plus haut donnent droit à des déductions d’impôt et non à des crédits d’impôt.

Quelle est la différence? Un crédit d’impôt peut directement réduire votre impôt. Par exemple, un crédit d’impôt de 200 $ vous fera payer 200 $ de moins d’impôt.

Une déduction d’impôt fait baisser votre revenu et donc l’impôt à payer. De combien baisse-t-il? Cela dépendra de votre tranche d’imposition. Avec un taux d’imposition fédéral de 29 %, une déduction de 1 000 $ vous fait gagner 290 $. Vous pourriez réduire davantage l’impôt provincial.

Pour en savoir plus, consultez un professionnel

Ce n’était qu’un aperçu des règles du gouvernement concernant les frais de bureau à domicile pour 2020. Sachez que l’ARC peut annoncer des modifications à ces règles fiscales en tout temps. Visitez le site de l’ARC pour vous tenir au courant d’éventuels changements. Nous vous suggérons également de consulter un professionnel de la fiscalité, comptable ou autre, pour : 

  • être informé des dernières nouveautés en matière de fiscalité;
  • vérifier que vous avez bel et bien droit à certains crédits ou déductions d’impôt.

En savoir plus

Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie n’offre pas de conseils juridiques, comptables, fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Au besoin, veuillez consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation sur les plans juridique, comptable et fiscal.