S’adapter à la « nouvelle normalité » de la pandémie, c’est savoir que la vie continue. Et que les événements importants de la vie, comme le mariage, sont toujours au programme.

Mais en quoi la COVID-19 teintera-t-elle votre jour J? 

La pandémie peut vous compliquer la tâche, mais elle ne doit pas vous empêcher pas d’avoir un superbe mariage.

« Il y a encore de nombreuses manières créatives d’organiser un mariage, à condition d’avoir l’esprit ouvert », explique l’organisatrice de mariage Carmen Luk.  

Évidemment, ce mariage pourrait ne pas être tout à fait celui que vous imaginiez. Mais en planifiant intelligemment, vous pourrez rendre l’événement inoubliable pour vous et vos proches. Voici comment faire.

1. Dresser un budget qui tient compte de la pandémie

Le budget est une étape fondamentale dans l’organisation d’un mariage. Et ça l’est d’autant plus si la pandémie a nui à vos finances. Heureusement, la situation a aussi pu, dans certains cas, vous permettre d’économiser. 

Vous avez sans doute dépensé moins en essence, en voyages ou en divertissement. Voilà des économies que vous pouvez utiliser pour votre mariage. Pour épargner encore plus, vous pouvez aussi essayer de réduire d’autres dépenses domestiques, comme la facture d’épicerie

2. Utiliser votre CELI

Avez-vous un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)? C’est un régime d’épargne qui permet de détenir divers placements. Le gros avantage, c’est que votre argent qui fructifie n’est pas imposable, même quand vous le retirez. 

Cet argent, vous pouvez en plus l’utiliser n’importe quand. Pourquoi pas pour couvrir certaines dépenses du mariage? Tout l’argent que vous retirez du CELI cette année, vous pouvez l’y remettre l’année suivante. De cette façon, il continue de fructifier et pourra servir à couvrir votre prochaine grande dépense.  

Vous n’avez pas de CELI? Au Canada, vous pouvez en ouvrir un en tout temps, dès l’âge de 18 ans. Le plus tôt sera le mieux. Votre argent fructifiera au plus vite pour votre mariage, la maison de vos rêves ou un autre projet important. 

  • Besoin d’aide pour redresser vos finances? Parlez à un conseiller qui vous aidera à établir un budget et un plan d’épargne réalistes. (Il est désormais possible de consulter la plupart des conseillers par vidéoconférence.)  

3. Parler à un avocat de votre contrat de mariage (prénuptial)

Vous n’aviez peut-être pas pensé que la consultation d’un avocat entrerait dans la planification de votre mariage. Carmen Luk explique que cela peut se révéler particulièrement important pendant la pandémie. Pour quelle raison? Parce que nous vivons une période d’incertitudes et de changements réglementaires qui pourraient venir bouleverser vos plans. 

« Un avocat vous expliquera les éventuelles implications et obligations financières en cas de report ou annulation du mariage. Cela vous permet de bien comprendre dans quoi vous vous engagez », explique-t-elle.

Un avocat vous aidera à comprendre vos droits. Par exemple, votre contrat pourrait vous autoriser à reporter le mariage. Ainsi, vous pouvez adapter vos plans selon l’évolution de la pandémie sans perdre votre dépôt.  

Il y a aussi la question du contrat prénuptial, aussi connu sous le nom de « contrat de mariage ». L’avocat peut rédiger un contrat qui définit certains points comme la séparation des biens et la pension du conjoint.

Avez-vous des enfants d’une union précédente? Peut-être voulez-vous que vos enfants, plutôt que votre conjoint, héritent d’une partie de vos biens. Selon votre province, un avocat peut rédiger un contrat * qui garantit que, si votre mariage échoue, le contrat pourra exclure ces biens du patrimoine conjugal. 

(*Au Québec, seuls les notaires peuvent rédiger des contrats de mariage)

Il est également important d'avoir un testament. Si vous voulez que vos enfants reçoivent votre héritage au lieu de votre conjoint, un avocat pourra rédiger votre testament et s'assurer que vos préoccupations sont prises en compte. 

Pensez-y ainsi : le mariage vous permet d’espérer le meilleur, tandis que le contrat prénuptial vous prépare au pire. Un tel accord n’est pas romantique, c’est vrai. Mais c’est un moyen réaliste pour vous et votre conjoint d’avoir une certaine tranquillité d’esprit, en cas de séparation. 

4. Réception : flexibilité avant tout

Grâce au vaccin, l’espoir renaît que les mariages seront à nouveau comme avant dans les prochaines années. Cependant, avec un peu de souplesse, vous pourriez dès maintenant organiser une magnifique cérémonie. 

Vous pensez à un mariage de taille moyenne, disons de plus de 25 invités? Alors vous devriez prévoir un mariage extérieur pendant la saison chaude : vous pourrez alors accueillir plus d’invités. « Ou alors, envisagez une réception en après-midi et en soirée séparément, si votre budget le permet, conseille Carmen Luk. Vous pourrez accueillir sans problème le double d’invités. » 

Et si votre budget est plus serré et que vous êtes disposé à faire quelques sacrifices? « Envisagez les forfaits de micromariage, ces petites cérémonies qui réunissent généralement un maximum de dix invités. Le coût est partagé [avec d’autres couples] et vous avez l’esprit tranquille en prenant un forfait tout inclus. » 

5. Célébrez en ligne

« Diffuser ses noces en ligne était à la mode pendant la pandémie, explique Carmen Luk. C’est la façon la plus simple de célébrer avec vos proches où qu’ils se trouvent dans le monde. » 

Vous pouvez engager un vidéaste pour diffuser vos noces en direct et produire un film par la suite. Ou vous pouvez choisir un forfait de mariage qui comprend la diffusion en direct.

Pour que la cérémonie soit intime, ne rendez pas le lien public. Demandez aussi aux invités de répondre à l’invitation, exactement comme ils le feraient pour une cérémonie en personne. Pensez à poster de petits cadeaux à vos convives, pour qu’ils aient un souvenir de cette journée.  

Pensez à l’avenir

En toute honnêteté, un petit mariage, aussi spécial soit-il, ne remplacera probablement pas le mariage de vos rêves. Et c’est normal que vous vous sentiez un peu démoralisé. Essayez de voir le bon côté des choses : l’argent économisé grâce à votre mariage plus modeste.  

Utilisez cet argent pour accomplir d’autres objectifs stimulants, comme payer la mise de fonds de votre première maison. Ou mettez-le de côté pour le voyage de vos rêves quand la pandémie sera terminée. Le mariage, après tout, n’est que le début d’une vie à deux. Et quoi qu’il arrive, votre budget de mariage vous permettra d’avoir des souvenirs inoubliables.


Cet article ne vise qu’à fournir des renseignements d’ordre général. La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie n’offre pas de conseils juridiques, comptables, fiscaux ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un professionnel spécialisé qui fera un examen approfondi de votre situation sur les plans juridique, comptable et fiscal.