Le saviez-vous? Plus de 432 000 personnes de 65 ans et plus au pays vivent avec différentes démences, dont la maladie d’Alzheimer. Environ les deux tiers d’entre elles sont des femmes. Et avec la population croissante et vieillissante, le gouvernement du Canada s’attend à voir ce nombre augmenter.

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer?

La maladie d’Alzheimer (qu’on appelle aussi « alzheimer », tout simplement) tue des cellules du cerveau. Elle progresse jusqu’à ce que la personne soit incapable d’exécuter certaines tâches, de se rappeler certaines choses. Le malade en vient à ne plus pouvoir contrôler des fonctions corporelles comme parler ou avaler.

Voici certains facteurs de risque d’alzheimer :

  • Être une femme
  • Avoir des antécédents familiaux
  • Souffrir de diabète
  • Fumer
  • Ne pas faire suffisamment d’activité physique ni cognitive
  • Souffrir de dépression

 

Signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer

  • Perte de mémoire importante. Le fait d’oublier le nom d’un proche, des rendez-vous importants et des adresses familières peut être un signe d’alzheimer.
  • Difficultés à exécuter les tâches familières. Préparer les repas, nouer les lacets de ses chaussures et boutonner un manteau peuvent soudainement représenter un défi.
  • Objets égarés. Les clés se retrouvent-elles dans le réfrigérateur ou la brosse à dents dans la sécheuse? Ranger des objets à des endroits inhabituels peut aussi être un signe précurseur.
  • Problèmes de langage. Certaines personnes peuvent oublier des mots simples et mal articuler.
  • Changements d’humeur ou de comportement. Des changements soudains dans la personnalité (apathie, peur, manque de confiance, méfiance) pourraient être des signes précurseurs. De brusques sautes d’humeur – passer de l’euphorie à l’irritabilité – peuvent aussi indiquer un début d’alzheimer.

Importance d’un diagnostic précoce

Bien que décourageant, un diagnostic de maladie d’Alzheimer ne signifie pas que la santé mentale de la personne déclinera rapidement. Beaucoup de personnes ayant eu un diagnostic précoce adoptent de nouveaux passe-temps, apprennent une langue ou prennent les vacances dont elles rêvaient.

Kathy Hickman est directrice des services éducatifs de la Société Alzheimer de l’Ontario. Elle explique : « Il y a beaucoup d’incrédulité, de tristesse et d’inquiétude au sujet de l’avenir. Toutefois, des progrès ont été réalisés récemment sur le plan de la compréhension et du traitement de l’alzheimer. Ils permettent d’assurer une meilleure qualité de vie que par le passé. »

L’important, c’est que le diagnostic soit posé au stade précoce de la maladie.

Qu’arrive-t-il si la maladie n’est pas détectée avant d’avoir atteint un stade avancé? Le défi à relever est alors beaucoup plus grand, explique Marija Padjen, responsable en chef des programmes pour la Société Alzheimer de Toronto. En outre, s’occuper d’une personne atteinte d’alzheimer peut mettre à l’épreuve la santé physique et mentale de l’aidant naturel. Voici certains problèmes de santé qui peuvent apparaître :

  • Système immunitaire affaibli
  • Niveaux élevés d’hormones du stress
  • Dépression et anxiété
  • Insomnie
  • Problèmes musculaires et de dos

6 conseils importants aux aidants naturels de personnes atteintes d’alzheimer ou d’autres formes de démence

1. N’oubliez pas vos propres besoins

Bien que la personne souffrant d’alzheimer soit le centre de l’attention, ne vous négligez pas. « Ce n’est pas une maladie à laquelle vous pouvez faire face seul », affirme Mme Padjen. Demandez à des amis de vous aider. Planifiez des sorties le soir. Prenez des pauses de santé mentale de 10 minutes – ne serait-ce que pour prendre un bain ou marcher un peu.

2. Consultez si vous ressentez une augmentation de votre anxiété ou de vos symptômes dépressifs

Il est normal de ressentir de la culpabilité, de la tristesse et de la colère après un diagnostic. N’hésitez pas à aller chercher de l’aide ou un soutien émotionnel dès que vous en avez besoin.

Avez-vous des avantages sociaux au travail? Demandez à votre service des ressources humaines si vos avantages sociaux comprennent un programme d’aide aux employés (PAE). Ces programmes offrent souvent un soutien 24 heures sur 24 pour résoudre des problèmes de santé mentale ou physique. Des séances de thérapie en ligne ou des consultations virtuelles pourraient être proposées au besoin.

Un professionnel de la santé pourra aussi vous conseiller des services en santé mentale financés par l’État dans votre région.

3. Déléguez, si possible, et demandez le soutien de votre entourage

Même si vous sentez que c’est à vous de prendre soin de votre conjoint ou parent, déléguez certaines tâches. Demandez à des proches de conduire la personne chez le médecin, ou de faire l’épicerie ou le ménage.

4. Joignez-vous à des groupes de soutien en ligne pour partager vos expériences

Une des options s’offrant à vous est le babillard de la Société Alzheimer. Alzlive (en anglais) est une autre ressource en ligne très complète pour les aidants naturels d’une personne atteinte d’alzheimer.

5. Prenez rendez-vous avec un planificateur financier, un notaire, etc.

Essayez de le faire aussitôt que possible, alors que la personne atteinte est encore en mesure de prendre des décisions. De cette façon, vous vous assurez d’avoir un testament et une procuration si jamais la démence venait à s’aggraver. Il importe que les finances de votre proche soient en ordre avant que la maladie progresse.

6. Prenez le temps de faire de l’activité physique et de dormir

Il est toujours essentiel de prendre soin de soi. Intégrer de l’exercice ou une sieste à votre horaire peut vous procurer la pause dont vous avez besoin.

Les personnes souffrant d’alzheimer peuvent améliorer leur qualité de vie en :

  • restant socialement et physiquement actives;
  • essayant de nouveaux passe-temps et de nouvelles activités;
  • adoptant une alimentation saine riche en antioxydants, en légumes verts et en grains entiers;
  • parlant avec leur médecin des médicaments qui peuvent réduire leurs symptômes

.

  • Consultez Lumino Santé  pour trouver un professionnel de la santé près de chez vous et vous renseigner sur les soins virtuels.