La rentrée 2021 sera différente des autres – encore –, pour cause de pandémie, de confinement et de notre « nouvelle normalité ». 

Grâce au déploiement des vaccins, la plupart des écoles canadiennes ouvriront en septembre. Il pourrait cependant y avoir de légères différences selon la province et le conseil ou la commission scolaire. 

Vous vous demandez peut-être comment vous pouvez préparer vos enfants au retour à l’école.  

Voici quelques pistes : 

1. Expliquez à vos enfants comment les microbes se propagent 

Cela fait longtemps maintenant que les enfants vivent avec la COVID-19. Il leur arrive peut-être encore de se sentir perdus ou d’être effrayés par ce qu’ils entendent aux nouvelles. Si ce n’est déjà fait, décrivez-leur le virus dans des mots simples. Par exemple, « la COVID-19, c’est une maladie causée par un microbe qui peut facilement se transmettre d’une personne à l’autre ». 

« Si quelqu’un qu’ils connaissent tombe malade, faites bien la distinction entre la maladie et la personne », recommande la coach parentale Robbin McManne.  

« C’est l’occasion d’apprendre à vos enfants la bienveillance et la compassion. Précisez que le problème, c’est le virus. Même si d’autres personnes peuvent nous infecter, elles sont des victimes, pas des méchants. » 

2. Renseignez-vous et préparez vos enfants  

Les comportements qu’il faudra adopter en septembre varieront en fonction des mesures provinciales et régionales. « C’est pourquoi les parents doivent se renseigner le plus possible sur les protocoles mis en place dans leur école », précise la coach parentale. 

« Les gros changements peuvent faire peur aux enfants. Présentez-leur les faits. Responsabilisez-les en leur expliquant qu’ils doivent suivre les règles et se laver les mains pour leur sécurité et celle de leurs camarades et enseignants. » 

La coach conseille de dessiner à quoi pourrait ressembler une classe en mode « distanciation physique », ou encore de « jouer à l’école », masques compris. 

3. Enseignez aux enfants les mesures d’hygiène 

Les enfants (comme les adultes!) se contentent souvent d’un rinçage rapide des mains, mais ce n’est pas suffisant pour tuer les microbes. 

Exercez-vous ensemble à vous laver soigneusement les mains. Il faut se frotter les paumes et s’entrelacer les doigts, comme le recommande l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Chantez « bonne fête » ou la chanson de l’alphabet pour montrer la durée requise d’un lavage de mains. 

Dites-leur aussi de ne pas toucher les surfaces comme les poignées de porte et les rampes d’escalier. Expliquez-leur que s’ils y touchent, ils doivent se laver les mains tout de suite après. 

Il y a d’autres façons de les aider à rester en santé : 

  • Faites-leur apporter leurs propres fournitures scolaires. 
  • Mettez des ustensiles dans leur boîte à lunch pour qu’ils n’aient pas à manger avec les mains. 

4. Aidez vos enfants à continuer de bien porter leur masque (si exigé dans votre province)  

La plupart des enfants devront porter un masque à l’école cette année. Au Québec par exemple, le gouvernement a annoncé que les élèves auront à le porter dans certaines circonstances.  

Donc, si l’école de vos enfants exige le port du masque, voici quelques conseils : 

Donnez-leur la consigne de garder leur masque tant qu’un enseignant ne les autorise pas à l’enlever. Par exemple, certains enfants auront à le porter dans l’autobus. Ils pourront l’ôter une fois dehors ou en distanciation physique dans leur classe. Dites-leur que c’est pour se protéger, comme le siège d’auto ou la ceinture de sécurité. 

Montrez-leur ensuite comment porter et entretenir un masque selon les directives de l’OMS.  

  • D’abord, il faut se laver les mains avant de l’enfiler. 
  • Remettez-leur un contenant (p. ex. : sac à glissière) pour garder le masque propre entre les utilisations.  
  • Dites-leur aussi de se laver les mains avant de le retirer et après l’avoir rangé.  
  • Certaines écoles distribueront des masques jetables. Rappelez à vos enfants qu’ils doivent suivre les consignes de leur école. 

Lavez ou remplacez le masque tous les jours, et soulignez qu’il est interdit de le partager. Il s’avère que beaucoup d’enfants se sont habitués au masque, et d’avoir à le porter ne les dérange pas. Emmenez vos enfants magasiner des masques qui leur plaisent. S’ils les choisissent eux-mêmes, ils pourraient avoir hâte de les porter en septembre. C’est aussi une autre façon de valoriser leur individualité. 

5. Apaisez les peurs de vos enfants (et les vôtres) à propos de la rentrée  

Rassurez-les : l’école pourrait encore leur sembler un peu différente cette année. Mais ces nouvelles habitudes font partie d’une rentrée sécuritaire. Rappelez-leur que ces précautions ont pour but de préserver leur santé et celle de leurs camarades, enseignants et voisins. 

Robbin McManne suggère aussi de demander à vos enfants comment ils se sentent. « Indiquez-leur que vous êtes toujours à l’écoute de leurs inquiétudes et de leurs interrogations. » 

Ne négligez pas non plus vos propres peurs. Dites-vous que les enfants sont résilients et que la plupart s’en sortiront bien. Toutefois, certains peuvent se mettre à ressentir eux-mêmes la peur ou l’anxiété de leur parent. 

« Vos enfants iront chercher des réponses auprès de vous. Vous devrez donc gérer vos propres émotions, explique la coach parentale. Prenez quelques respirations profondes et recentrez votre attention avant de commencer la conversation. » 

Plus vous leur parlerez de sécurité en vue de la rentrée 2021, plus vos enfants se sentiront à l’aise. 

Autre point positif : de plus en plus d’enfants et d’adolescents se font vacciner. Le 5 mai 2021, Santé Canada a approuvé le vaccin de Pfizer pour les enfants de 12 ans et plus. Les trois autres vaccins approuvés au Canada (Moderna, AstraZeneca-Oxford et Johnson & Johnson) ne s’adressent qu’aux personnes de 18 ans et plus. 

En savoir plus :