Après des mois de confinement, vous n’avez probablement pas très envie d’entendre parler de la deuxième vague. Mais il y a tout de même de quoi se consoler.

Si la première vague a pris beaucoup d’entre nous par surprise, la deuxième est annoncée depuis un moment. Ça signifie que :

  • vous pouvez réfléchir à ce que vous avez appris au printemps (pas d’achats en panique cette fois!);
  • vous pourrez plus facilement traverser cette vague-ci.

De plus, en planifiant, on s’adapte mieux aux changements potentiels. Si les écoles referment, vous saurez déjà quoi faire.

Lisez ces conseils maintenant pour faciliter la transition.

1. Améliorez votre espace de travail à la maison

Si vous avez quitté votre bureau pour travailler de votre salon, vous avez probablement dû vous ajuster. Maintenant, si ce n’est pas déjà fait, installez-vous dans un endroit réservé au travail. Ce sera plus facile de faire la coupure à la fin de la journée. Vous serez prêt pour une période de télétravail prolongée.

Assurez-vous d’avoir l’équipement de base :

  • Une chaise de bureau confortable pour toute la journée
  • Un accès virtuel sécurisé aux applications et logiciels que vous utilisez

Ensuite, ajoutez-y quelques touches décoratives, par exemple une plante, un calendrier amusant ou un joli tableau. Ça rendra votre espace plus chaleureux.

2. Prenez de l’avance sur vos rendez-vous

Les experts ne savent pas encore comment le gouvernement réagira à la deuxième vague. C’est donc une bonne idée de prendre vos rendez-vous tout de suite : ça vous évitera un stress plus tard.

Planifiez tous les rendez-vous importants pour votre famille : suivis chez le médecin, nettoyages dentaires, vaccins et renouvellements d’ordonnance.

Et puisque l’économie du pays est relativement rouverte, profitez-en donc pour vous faire plaisir. Allez chez le coiffeur et demandez une coupe facile d’entretien qui restera belle longtemps. Offrez-vous un massage ou voyez votre entraîneur personnel : ça vous aidera à diminuer votre anxiété.

3. Planifiez, préparez et mangez des repas santé

Il a fallu ajuster nos habitudes pendant la première vague de la COVID-19, puisque les acheteurs paniqués ont vidé les tablettes. Préparez-vous à la deuxième vague en faisant des réserves des produits de base (dans une quantité raisonnable) pour éviter d’en manquer.

Prévoyez aussi la façon dont vous ferez votre épicerie en cas de reconfinement. Vous pourriez vous inscrire à un service de livraison. Ou alors, planifiez une épicerie une fois par semaine ou toutes les deux semaines pour réduire le temps sur place. Demandez aussi à vos proches âgés si vous pouvez les aider à se procurer ce dont ils ont besoin.

Vous avez un peu exagéré avec les livraisons de restaurant au printemps? Cette fois, essayez de planifier vos repas à l’avance. Les soupes, ragoûts et chilis se conservent bien – faites-les en grandes quantités. Vous pouvez aussi congeler des portions individuelles ou familiales, et vous aurez des repas maison instantanés plus tard.

4. Trouvez des projets créatifs

Peu importe les mesures imposées pendant la deuxième vague, on sait qu’on passera beaucoup de temps à la maison. Trouvez-vous un projet pour rester productif et achetez tout de suite le matériel nécessaire. Par exemple, si vous voulez changer la couleur de la cuisine, allez chercher la peinture. Vous voulez mettre un peu d’ordre dans la maison? Procurez-vous du matériel de rangement.

Évidemment, il n’y a pas que les projets de rénovation ou de réorganisation. Achetez-vous une tablette à dessin et de la peinture aquarelle, et amusez-vous à peindre. Vous pourriez aussi essayer de nouvelles cuisines grâce à des livres de recettes.

Cherchez aussi des projets et des activités qui vous garderont en contact avec vos amis. Inscrivez-vous à un club de lecture ou à des cours virtuels ensemble, ou organisez des soirées Netflix en ligne. Ainsi, vous maintiendrez vos liens sociaux, même de la maison.

5. Tirez le maximum de vos avantages sociaux

La première vague de la COVID-19 a redéfini notre façon de travailler. De plus, les employeurs veulent soutenir leurs employés pendant cette période difficile. C’est donc une bonne idée de parler à votre employeur des arrangements flexibles possibles en cas de reconfinement.

Par exemple, qu’arrivera-t-il si les écoles referment et si vous devez vous occuper de vos enfants tout en télétravaillant? Si votre employeur comprend votre situation, il vous offrira peut-être de modifier votre horaire pour faciliter la conciliation travail-famille.

Vérifiez si vous avez accès à des programmes qui pourraient favoriser votre bien-être. Avez-vous un programme d’aide aux employés? Si oui, vous pourriez bénéficier de services en santé mentale, comme une thérapie en ligne ou des consultations virtuelles. Ça pourrait vous aider à faire diminuer votre anxiété.

Vos avantages sociaux couvrent la santé financière, par exemple en vous donnant accès à un conseiller? Excellent : vous pourrez mieux gérer votre argent et garder le cap sur vos objectifs financiers pendant la pandémie.

N’oubliez pas : l’arrivée de la deuxième vague peut faire peur, mais vous avez déjà traversé la première. En planifiant, vous aidez votre famille à s’adapter et vous vous préparez une vie plus radieuse après la pandémie.