Une troisième vague de la COVID-19? C’est probablement la dernière chose dont vous aimeriez entendre parler. Surtout après une année entière de restrictions dues à la COVID-19. Or, la menace de variants plus contagieux a déjà contribué à la montée des cas dans de nombreuses régions.

Bien sûr, on ne sait pas encore comment sera cette troisième vague. Les campagnes de vaccination sont en cours et donnent espoir que la pandémie puisse être maîtrisée. Chaque province et territoire a son propre plan pour l’administration des vaccins. Pour savoir si vous y êtes admissible, consultez le site du gouvernement du Canada.

Il est vrai que la pandémie avait pris beaucoup d’entre nous par surprise. Mais nous savons maintenant bien mieux à quoi nous en tenir. Toute cette « expérience pandémique » nous a appris à nous adapter plus facilement aux changements. Vous avez d’ailleurs probablement déjà un plan en cas de nouvelle fermeture des écoles ou des commerces.

Il peut être rassurant de se rappeler les leçons durement apprises l’année dernière. Concentrez-vous aussi sur les habitudes qui aideront à vous protéger et à protéger votre collectivité et votre famille.

1. Déculpabilisez-vous : la fatigue pandémique est bien réelle

Vous en avez peut-être assez de la distanciation, des cours virtuels et du télétravail. Vous n’êtes bien sûr pas la seule personne à être anxieuse, inquiète ou épuisée.

Selon un récent sondage de la Sun Life, 60 % des Canadiens éprouvent des problèmes de santé mentale. Et plus de la moitié d’entre eux disent ne pas avoir consulté. Sachez qu’il est possible d’obtenir de l’aide si vous souffrez d’anxiété, de stress ou de dépression.

  • Besoin d’aide pour trouver un professionnel de la santé mentale près de chez vous? L’outil Trouver un professionnel de Lumino Santé permet de trouver facilement les spécialistes les mieux cotés.

N’est-ce pas motivant de savoir que vos actions aident à ralentir la propagation du virus et protègent votre famille? Jusqu’à nouvel ordre des experts de la santé, continuez à :

  • porter un masque dans les lieux publics fermés et à maintenir une distance de deux mètres avec les autres;
  • respecter la distanciation sociale. Santé Canada recommande encore de limiter au maximum vos contacts avec d’autres personnes.

2. Améliorez votre espace de travail à la maison

Si ce n’est pas déjà fait, aménagez un espace pour le télétravail à long terme. Il sera ainsi plus facile de quitter le « bureau » à la fin de la journée. Et cela réduira les distractions s’il y a d’autres personnes à la maison pendant le jour.

Assurez-vous d’avoir l’essentiel :

  • Une chaise de bureau confortable.
  • Une surface de travail vous permettant de taper en ayant les coudes à 90 degrés.
  • Un accès virtuel et sécurisé aux applications et programmes dont vous avez besoin.

Un style de vie très sédentaire et des gyms fermés : difficile de rester en forme dans ces conditions! Mais pensez à bouger au moins un peu chaque jour. Une marche le midi ou un entraînement virtuel avant de commencer votre journée, par exemple.

3. Profitez du beau temps printanier

Après un long hiver, sortez dehors et profitez du temps plus doux. Ça fait un bien fou au moral. Plutôt qu’un appel Zoom, faites une promenade avec vos proches et prenez de leurs nouvelles, en respectant les distances. Dans le même esprit, allez pique-niquer ensemble au parc, si c’est autorisé dans votre région. Mais rappelez-vous d’avoir une couverture par ménage et de garder deux mètres de distance entre les couvertures.

Vérifiez auprès des autorités locales si les petits rassemblements sont permis. Continuez de porter un masque s’il est impossible de garder une distance de deux mètres. C’est valable pour les lieux extérieurs plus fréquentés : sentiers de randonnée, terrains de jeu et parcs canins. Évitez également les lieux achalandés où la distanciation est impossible, comme les plages ou les points d’observation populaires.

4. Planifiez, préparez et mangez des repas santé

La vague d’achats paniqués est passée, et c’est une bonne chose. Mais on ne sait pas encore si la troisième vague entraînera des pénuries. Pensez donc à faire quelques provisions, sans exagérer.

Si c’est possible dans votre région et que vous préférez éviter les foules, faites livrer votre épicerie. Sinon, la plupart des épiceries ont un service de cueillette extérieure. Même pas besoin de sortir de l’auto! Vous pouvez aussi planifier une épicerie par semaine ou toutes les deux semaines pour réduire le temps sur place. Demandez aussi à vos proches âgés si vous pouvez les aider à se procurer ce dont ils ont besoin.

5. Prenez soin de vous

On ne sait pas encore quelles seront les mesures imposées durant la troisième vague. Mais on passera sûrement beaucoup de temps à la maison. Trouvez-vous un projet pour rester productif et achetez tout de suite le matériel nécessaire.

Nul besoin de suivre les tendances sur les réseaux sociaux, comme faire du pain ou apprendre une nouvelle langue. Suivez plutôt vos envies. Et essayez de conserver au moins une activité que vous faisiez avant la COVID-19.

6. Tirez le maximum de vos avantages sociaux

La pandémie a changé notre conception du travail, et les employeurs veulent continuer de soutenir leur personnel. Votre employeur sait maintenant qu’il vous faut de la flexibilité.

Vérifiez si vous avez accès à des programmes qui pourraient favoriser votre bien-être. Avez-vous un programme d’aide aux employés? Si oui, vous pourriez bénéficier de services en santé mentale, comme une thérapie en ligne ou des consultations virtuelles.

Vos avantages sociaux couvrent la santé financière, par exemple en vous donnant accès à un conseiller? Excellent : vous pourrez mieux gérer votre argent et garder le cap sur vos objectifs financiers pendant la pandémie.

Évidemment, l’arrivée d’une troisième vague peut faire peur et vous démoraliser. Mais vous avez déjà traversé une année entière de pandémie, n’est-ce pas? Rappelez-vous que de meilleurs jours s’en viennent!