Nous avons remarqué une hausse de tentatives de fraude liées à la COVID-19, tant par courriel que par texto et par téléphone. Soyez prudent. Voici comment vous pouvez vous en protéger et quoi faire si vous soupçonnez être victime d’une tentative de fraude.

Voyez aussi notre réponse à la pandémie sur sunlife.ca/la-covid-19

Virginie Séguin-Dalpé

Virginie Séguin-Dalpé

Rôle : Coordonnatrice de la stratégie pour le Québec

Département : FSL Québec

Emplacement : Montréal

HEC Montréal (Université de Montréal), B.A.A avec spécialisation en finance

Année d’obtention du diplôme : 2013

Veuillez nous décrire en deux ou trois phrases vos fonctions actuelles.

À titre de coordonnatrice de la stratégie pour le Québec, je relève directement du président de la FSL Québec, Robert Dumas, avec qui je travaille en collaboration. Ma description de tâches varie constamment et beaucoup, selon les besoins opérationnels. Essentiellement, j’ai la responsabilité de concevoir et de mettre en œuvre le plan stratégique 2015-2020 établi pour les divisions du Québec et d’en assurer le suivi.

Faire ses débuts à la Financière Sun Life

Mon premier contact avec la Sun Life a eu lieu au campus de HEC Montréal, à l’occasion d’un événement de recrutement pour le Programme de rotation axé sur le développement du leadership (PRDL). Immédiatement, j’ai aimé l’ambiance amicale et collaborative qui régnait parmi les employés et les leaders présents et j’ai eu envie d’apprendre à les connaître et de discuter avec eux. De plus, je sentais que le concept du PRDL me convenait parfaitement en raison de la diversité de mes intérêts et de ma volonté d’explorer différents parcours professionnels.

Je crois que mon profil exhaustif répondait aux attentes de la Sun Life. Mais ce qui m’a réellement permis de sortir du lot est probablement l’étendue de mes activités pendant mes études universitaires : participation à des associations étudiantes, participation à un programme d’études en Australie, bénévolat, etc. Par ailleurs, mes notes étaient excellentes, ce qui, je crois, était un autre élément en ma faveur.

Le processus d’entrevue de la Sun Life est légèrement différent de celui appliqué par d’autres entreprises. Il permet réellement d’apprendre à connaître le candidat et de déterminer s’il cadre avec la culture de l’entreprise. Pendant l’entrevue, j’ai cherché à mettre en valeur toutes mes expériences et à rester moi-même. Loin d’être un processus intimidant, l’entrevue a plutôt pris la forme d’une conversation naturelle. Le jour de l’entrevue, les derniers candidats ont eu la chance de visiter le bureau de Montréal et les salles de conférence utilisées à l’époque, lors des débuts de la Sun Life, en 1865. Quelle expérience mémorable de se trouver en ce lieu historique et de rencontrer Isabelle Hudon, présidente de la FSL Québec, ainsi que plusieurs autres hauts dirigeants. J’avais l’impression d’obtenir la confirmation concrète de la valeur que la Sun Life accorde au PRDL et en retire.

Vos fonctions

Une journée dans la vie de la coordonnatrice de la stratégie pour le Québec

8 h 30 : Deux lundis par mois, je rencontre Robert Dumas et l’équipe de direction du Québec. Cette réunion permet à chaque vice-président régional de nos principales divisions de faire le point sur la situation du marché, les occasions de vente présentes et les activités de nos concurrents. Je fais un compte-rendu sur les progrès relativement à la stratégie pour le Québec et je participe aux discussions avec les leaders présents.

10 h 30 : Après la réunion, je consulte mes courriels pour donner suite aux demandes urgentes d’autres partenaires d’affaires. Une spécialiste du marketing souhaite que je lui fournisse des chiffres sur la progression des ventes des produits de gestion de patrimoine au Québec depuis 2010. Je consulte quelques rapports avant de lui envoyer les chiffres demandés. J’ai reçu les données requises pour produire le rapport sur les ventes des Régimes collectifs de retraite (RCR) au Québec pour le mois en cours et je m’attelle à la tâche.

Midi : Je rejoins quelques participants du PRDL pour le temps d’un dîner au parc devant l’édifice.

12 h 45 : Je me prépare en vue de ma réunion de 13 h. Je me rends au bureau de Sophie Ouellet, vice-présidente régionale des Garanties collectives au Québec, où m’attend également un de ses chargés de comptes pour une séance d’information relativement à une rencontre avec un client. Mme Ouellet a un rendez-vous la semaine prochaine avec l’un de nos importants clients stratégiques et veut connaître le degré de satisfaction de ce dernier par rapport au service et les sujets qu’elle doit alors aborder.14 h 30 : Je prends un café en compagnie d’un collègue, puis je consacre le reste de ma journée au rapport des RCR commencé plus tôt, pour pouvoir l’envoyer avant de quitter le bureau.

16 h : Je consulte mon agenda pour savoir ce qui m’attend le reste de la semaine et pour planifier mes tâches des prochains jours en conséquence. J’imprime le matériel nécessaire pour la réunion du lendemain matin : je rencontre les ambassadeurs du comité Centraide de Montréal. Je suis directrice de la campagne de cette année. J’animerai donc la réunion et je dois m’assurer que tout est prêt en vue de celle-ci.

Je dirais que mon plus grand défi est d’avoir à exercer une influence sur plusieurs leaders qui font partie de l’organisation depuis beaucoup plus longtemps que moi. Mais ce défi apporte aussi une grande gratification, car il ouvre la voie à une collaboration avec des membres de la haute direction relativement à la progression de notre stratégie pour le Québec, un projet qui me permet de laisser ma trace. Je me suis sentie soutenue par mon supérieur à chaque étape, ce qui m’a aidée à bien faire mon travail. Sans l’approbation de mon supérieur et son vote de confiance à l’égard de mes décisions, je n’aurais pu exercer l’influence nécessaire ni connaître un tel succès dans mon rôle.

Je suis heureuse d’être témoin de notre succès au Québec et de nos formidables résultats. Je sais que j’ai contribué à ces résultats en mettant en place et en surveillant la deuxième phase de notre stratégie d’affaires et de marketing au Québec. L’équipe du Québec est la meilleure du secteur, et je tire une immense satisfaction d’avoir la possibilité de travailler jour après jour avec ces leaders passionnés.

Travailler à la Financière Sun Life

Tout le monde est très gentil, bon et coopératif. La Sun Life a pour mot d’ordre de créer des synergies entre les divisions en favorisant la collaboration et en récompensant les employés les plus performants. Aussi, il règne une atmosphère intimiste au bureau de Montréal et les gens sont tous très accessibles. Le PRDL contribue réellement à susciter des occasions de rencontre entre les participants à Montréal et les hauts dirigeants, ainsi qu’à garder le contact. Parfois, on invite les participants à prendre part à des activités en dehors du cadre du PRDL, lesquelles sont très amusantes en plus de favoriser un échange de connaissances entre les différentes cohortes.

Je sens que je peux compter sur le soutien de chacun et que les gens sont ouverts à mes questions. Cela vient maximiser l’apprentissage et accélérer la maîtrise des sujets.

J’aime aussi l’accent que met la Sun Life sur le réseautage. J’ai pu avoir d’excellentes discussions et établir de bons contacts avec des leaders de partout dans l’organisation, car je ne ressentais aucune gêne à l’idée d’apprendre à les connaître et de découvrir leur cheminement professionnel autour d’un café. Tout le monde est prêt à vous accorder du temps et attache une grande importance aux jeunes leaders qui démontrent de l’initiative pendant leur passage à la Sun Life.

Aussi, il y a une bonne conciliation travail-famille. La Sun Life apprécie ses employés et s’attend à ce qu’ils fassent des efforts et soient productifs de 9 h à 17 h. Mais contrairement à d’autres entreprises, la Sun Life encourage ses employés à passer du temps après le travail avec les membres de leur famille et leurs amis et à avoir une vie sociale. Elle considère que cela contribue à un meilleur rendement au travail.

Conseils et recommandations

La Sun Life représente un excellent endroit pour faire ses débuts, car tous les gens sont très accueillants, solidaires et stimulants. Les hauts dirigeants sont particulièrement enclins à rencontrer un employé qui démontre une volonté de se perfectionner et de faire progresser sa carrière. De plus, j’ai constaté qu’on vous donne bien souvent plusieurs responsabilités en début d’emploi de sorte qu’il y a une multitude d’occasions pour apprendre.

Tout d’abord, n’hésitez pas à vous inscrire au Programme de rotation axé sur le développement du leadership et faites autant de réseautage que possible. Le PRDL est une excellente occasion d’entrer en contact avec différents leaders dans l’organisation et d’agrandir son réseau dans ses champs d’intérêt, voire de l’élargir à diverses zones géographiques. Ne sous-estimez pas l’importance de tisser de nouvelles relations, tant à la Sun Life qu’après le travail, notamment en vous joignant à l’association de gens d’affaires de votre ville.

Aussi, prenez souvent le temps de réfléchir à vos apprentissages, à ce que vous aimez de votre emploi et à votre avenir à court et à long terme. Cela vous aidera à définir votre cheminement professionnel. Toutefois, bon nombre de leaders m’ont fait la remarque que ce n’est pas tant le résultat ou la place dans l’organisation qui compte que le plaisir retiré à accomplir le parcours.

Par ailleurs, le PRDL constitue une occasion en or pour prendre des risques supplémentaires et sortir de sa zone de confort. Pendant trois ans, vous avez la possibilité d’essayer des choses qui vous semblaient hors d’atteinte ou qui vous auraient autrement effrayées. L’un des meilleurs conseils qu’on m’a donnés à mon arrivée à la Sun Life provient d’Isabelle Hudon, vice-présidente principale, solutions clients : il faut prendre des risques, sortir de sa zone de confort et chercher à vaincre ses craintes le plus souvent possible. Même si vous avez peur de ne pas posséder la formation ou les compétences « techniques » requises, n’hésitez pas à plonger : vous arriverez à trouver des solutions en cours de route. Ayez confiance en vous et travaillez fort : vous en récolterez les fruits!