Annonce

01 octobre 2021

Alors que les démissions se multiplient, un nouveau sondage de la Sun Life indique que les employeurs doivent améliorer le soutien en santé mentale

Un Canadien sur 10 affirme avoir quitté ou envisagé de quitter son emploi en raison du manque de soutien en santé mentale

Sun Life Logo (Groupe CNW/Financière Sun Life inc.)

TORONTO, le 1er oct. 2021 /CNW/ - Alors que les employeurs au pays se penchent sur l'avenir du travail, la Sun Life estime qu'une stratégie sur la santé mentale doit faire partie du plan si on souhaite juguler la crise de la santé mentale au pays. Un nouveau sondage de la Sun Life révèle que plus de la moitié des Canadiens sont toujours aux prises avec des problèmes de santé mentale 18 mois après le début de la pandémie de COVID-19. Malgré cela, les entreprises - et les dirigeants - n'améliorent pas assez le soutien en santé mentale offert aux employés, d'après les données du sondage.

La santé mentale demeure un sujet tabou au travail, principalement en raison du manque de confiance envers l'employeur

La majorité des travailleurs au pays (62 %) estiment que la fatigue émotionnelle, mentale et physique est le principal problème qu'ils vivent. Cependant, un tiers des Canadiens (37%) ne sont pas à l'aise de parler de la santé mentale au travail. Le manque de confiance envers l'employeur figure parmi les principales raisons évoquées (55 %), suivi de près par l'embarras (50 %) et la peur de faire l'objet de discrimination (40 %). Le sondage a également permis de constater que 1 travailleur sur 10 (11 %) a quitté son emploi ou envisage de le faire en raison du manque de soutien de son employeur en matière de santé mentale. De plus, seuls 22 % affirment que les dirigeants de leur entreprise ont parlé de la santé mentale dans les 12 derniers mois.

« Partout au pays, les entreprises pensent à leur plan pour l'avenir du travail, mais les Canadiens ont dit - haut et fort - que c'est sur l'avenir des travailleurs qu'il faut se pencher, explique Jacques Goulet, président de la Sun Life Canada. Après 18 mois de pandémie, la crise de la santé mentale est loin d'être terminée. Pourtant, les employés ne reçoivent toujours pas le soutien dont ils ont besoin au travail. Je vais continuer d'organiser mon forum des chefs de direction et des cadres supérieurs chaque année pour maintenir la pression par rapport à cette crise. Pour les dirigeants au pays, il n'y a jamais eu de meilleur moment que maintenant pour renouveler la vision et l'approche de leur entreprise en matière de santé mentale des employés. »

Les ressources pour les dirigeants et les employés sont un élément clé d'une stratégie globale en matière de santé mentale

En vue de la Journée mondiale de la santé mentale, la Sun Life invite les entreprises canadiennes à se joindre à elle en s'engageant à investir davantage dans une stratégie sur la santé mentale au travail.

« Chaque personne a le droit de se sentir à l'aise et d'être elle-même au travail. Et pour atteindre cet objectif, il faut d'abord que les employeurs investissent dans la santé mentale au travail pour renforcer la résilience des Canadiens, explique Dave Jones, président de la Sun Life Santé. Un plan d'action global en santé mentale doit porter sur le leadership, la communication et la formation. Les entreprises doivent s'assurer que les dirigeants parlent ouvertement de la santé mentale, que les employés savent comment accéder aux ressources et que les gestionnaires sont outillés pour accompagner les équipes. C'est de cette façon que la santé mentale des employés pourra s'améliorer plus rapidement. »

Trois mesures simples que les entreprises peuvent prendre pour surmonter la crise

Passez en revue les avantages sociaux de votre entreprise en matière de santé mentale - Évaluez la couverture actuelle des employés pour déterminer notamment s'ils ont accès à des ressources gratuites en ligne, à des programmes d'aide aux employés et à une couverture appropriée pour obtenir des soins.

Profitez des ressources gratuites - Vous ne savez pas par où commencer? Il existe de nombreuses ressources gratuites, comme la trousse d'outils numériques gratuits sur la santé mentale de la Sun Life, qui présente aux employeurs les principes de base pour concevoir une stratégie globale en milieu de travail - qu'il s'agisse d'une PME ou d'une grande entreprise. Les employeurs peuvent aussi diriger leurs employés vers la plateforme santé virtuelle bilingue gratuite de Lumino Santé. Tout le monde y a accès au Canada. Les employés peuvent s'en servir pour trouver et consulter le bon professionnel en santé mentale et lire des articles sur la santé mentale et le mieux-être.

Engagez-vous à parler de la santé mentale au travail - Les dirigeants qui parlent ouvertement de la santé mentale au travail contribuent à créer un espace propice au dialogue qui incite les employés à agir. Si vous avez besoin d'aide pour lancer la conversation, regardez les vidéos gratuites de formation de la Sun Life pour les gestionnaires.

À propos du sondage
Cette enquête est basée sur les conclusions d'un sondage mené par Ipsos entre le 13 et le 20 août 2021. Un échantillon de 1 500 Canadiens âgés de 18 ans et plus tiré du panel en ligne « Je-dis » d'Ipsos a été utilisé. Les données recueillies auprès des Canadiens ont été pondérées pour que l'échantillon soit représentatif de la population canadienne réelle selon la région, l'âge et le sexe. La précision des sondages en ligne Ipsos est mesurée à l'aide d'un intervalle de crédibilité. Dans ce cas-ci, si tous les Canadiens d'âge adulte avaient répondu au sondage, on évalue que sa précision oscillerait entre +/- 3,5 % à un niveau de confiance de 95 %. D'autres sources d'erreur peuvent toucher les enquêtes par sondage, notamment les changements de méthodologie, les erreurs de couverture et les erreurs de mesure.

À propos de la Sun Life
La Sun Life est une organisation de services financiers internationale de premier plan qui offre aux particuliers et aux entreprises des solutions dans les domaines de l'assurance et de la gestion d'actifs et de patrimoine. Elle exerce ses activités dans divers marchés du monde, soit au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, à Hong Kong, aux Philippines, au Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine, en Australie, à Singapour, au Vietnam, en Malaisie et aux Bermudes. Au 30 juin 2021, l'actif total géré de la Sun Life s'élevait à 1 360 milliards de dollars. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.sunlife.com.

Les actions de la Financière Sun Life inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX), à la Bourse de New York (NYSE) et à la Bourse des Philippines (PSE) sous le symbole « SLF ».

Note à l'intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens.

Renseignements pour les médias :
Mylène Bélanger
Conseillère principale, relations publiques
T. 438.341.3884
mylene.belanger@sunlife.com 

SOURCE Financière Sun Life inc.