Nous avons remarqué une hausse de tentatives de fraude liées à la COVID-19, tant par courriel que par texto et par téléphone. Soyez prudent. Voici comment vous pouvez vous en protéger et quoi faire si vous soupçonnez être victime d’une tentative de fraude.

Voyez aussi notre réponse à la pandémie sur sunlife.ca/la-covid-19

Les défis

Votre entreprise exploite-t-elle une division Régime PD?

Voyez la gestion des risques sous un nouvel angle en considérant votre régime de retraite PD comme une division de votre entreprise, qui offre un produit (une rente) à un groupe de clients (les participants de votre régime de retraite).

De nombreux régimes de retraite PD ont pour stratégie de prendre des risques sur les marchés boursiers et obligataires. Ils espèrent ainsi générer des rendements excédentaires et réduire les coûts associés au versement des rentes.

Il existe des solutions de réduction des risques novatrices et abordables pour vous aider.

Votre division Régime PD

Produit : rente

Clients : participants du régime de retraite

Si votre stratégie fonctionne...

  • Votre division Régime PD est rentable.
  • Les coûts associés au versement des prestations sont moins élevés que si vous n’aviez pas pris de risques.

Si votre stratégie ne fonctionne pas...

  • Votre division Régime PD perd de l’argent.
  • Les coûts associés au versement des prestations sont plus élevés que si vous n’aviez pas pris de risques.

Pourquoi est-il difficile de mener à bein cette stratégie?

Cette stratégie implique de prendre de nombreux risques qui peuvent s’annuler entre eux. Par exemple, un placement réussi en actions peut être annulé par un mauvais pari sur les taux d’intérêt. Pour que la stratégie fonctionne, il faut que les régimes de retraite prennent le plus souvent possible les bonnes décisions.

Comment se sont portés la plupart des régimes de retraite PD ces 20 dernières annés?

Pas très bien. Selon Statistique Canada, de nombreux régimes de retraite PD ont miné la valeur pour les actionnaires de bien des sociétés canadiennes.

 

Division Régime PD - des stratégies risquées qui se révèlent coûteuses

~ 158 MILLIARDS DE DOLLARS en cotisations supplémentaires

1999

Examinons de plus près ces risques.

Comment se sont portés la plupart des régimes de retraite canadiens ces 20 dernières années? Pas très bien.

Ce graphique de l’Indice sur la santé financière des régimes de retraite montre que les niveaux de provisionnement de la plupart des régimes ont connu d’importantes fluctuations ces 20 dernières années. Depuis 1999 :

  • En moyenne, les régimes de retraite ont dépassé le seuil de solvabilité de 100 % seulement cinq fois.
  • La plupart du temps, les régimes de retraite sont demeurés largement sous le seuil de 100 %, ayant même atteint un creux à 70 % pendant la crise financière.

(Source : Indice Mercer sur la santé financière des régimes de retraite publié le 1er octobre 2020)

Risque de taux d'intérêt

Le passif d’un régime de retraite est déterminé au moyen des taux d’intérêt. La fluctuation des taux peut avoir un effet sur les cotisations en espèces que vous devez verser et sur les coûts déclarés dans les états financiers.

Risque de non-appariement du crédit

Les taux d’actualisation servant à calculer le passif tiennent compte d’une part importante de risque de crédit, comme des obligations de sociétés. Si votre régime ne comprend pas assez de risque de crédit, votre actif pourrait ne pas évoluer de la même manière que votre passif.

Risque de longévité

Les Canadiens vivent plus longtemps que jamais. C’est une excellent nouvelle pour la population, mais pas pour les régimes de retraite. Cette longévité accrue fait augmenter les coûts, car elle oblige les entreprises à verser des prestations sur une plus longue période :

1 an = 3 - 4 %

d'augmentation de

l'espérance de vie à 65 ans

d'augmentation des coûts

 

 

Personne ne peut prédire l’avenir, mais des investissements importants dans la recherche médicale pourraient avoir un impact considérable sur la longévité. Trouver une cure contre les maladies graves comme le cancer pourrait… (Source : Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, 2013)

Risque d'inflation

Ce risque survient quand l’actif et le passif ne bougent pas de la même manière en cas de fluctuation de l’inflation. Comme une hausse des prestations peut être associée à l’inflation, une fluctuation de l’inflation pourrait influencer le niveau de provisionnement et les exigences de cotisation si l’actif n’est pas aussi indexé sur l’inflation.

 

 

 

 

Risque lié aux actions

Les régimes de retraite qui investissent dans des actions s’exposent à plus de risques, car leur passif ne se comporte pas comme des actions. Les régimes ayant beaucoup de placements en actions affichent généralement une plus grande volatilité sur le plan des niveaux de provisionnement et des exigences de cotisation.

Risque de non appariement du rendement

Le rendement de l’actif de votre régime de retraite devrait être au moins aussi élevé que le taux d’actualisation du passif. Si ce n’est pas le cas, le niveau de provisionnement de votre régime pourrait diminuer parce que le rendement de votre actif ne suit pas le rythme de votre passif.

Risque de change

Ce risque survient quand l’actif et le passif ne bougent pas de la même manière en cas de fluctuation des taux de change. Si l’actif et le passif ne sont pas libellés dans la même devise, une fluctuation des taux de change pourrait les toucher différemment. Cela pourrait influencer le niveau de provisionnement et les exigences de cotisation.