Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Protection santé

05 décembre 2019

Que ferez-vous si vous ne pouvez plus travailler? L’assurance-invalidité peut vous aider

La plupart d'entre nous ne considérons pas notre revenu comme notre élément d'actif le plus important, mais ce l'est. L'assurance-invalidité sert à le protéger.

La Torontoise Caroline Cakebread, rédactrice pigiste, était au début de la trentaine lorsqu'un de ses amis a eu un terrible accident lors d'une randonnée. Il a reçu une roche sur la tête et a perdu l'usage de ses jambes et de la parole. «Il est resté à l'hôpital pendant des mois, explique-t-elle. Son invalidité est permanente : il ne peut plus travailler.»

Cet accident a poussé Caroline à se demander ce qui lui arriverait si elle vivait un accident semblable. «J'ai commencé à me demander comment je survivrais, comment je payerais les factures.» C'est cette prise de conscience qui l'a poussée à souscrire une assurance-invalidité.

Qu'est-ce que l'assurance-invalidité?

Selon Jim Yih, expert financier du blogue Retire Happy, « l'assurance-invalidité protège votre plus grand atout : votre capacité à gagner de l'argent ». Si vous ne pouvez plus travailler pendant un certain temps à cause d'une maladie ou d'un accident, cette assurance couvre le revenu perdu par des prestations mensuelles.

Il existe deux types d'assurance-invalidité : de courte et de longue durée.

  • Certains employeurs offrent comme avantage social une assurance-invalidité de courte durée. Cette couverture vous protège généralement pour les 120 premiers jours d'invalidité.
  • Il est possible de souscrire une assurance-invalidité de longue durée individuelle ou dans le cadre du régime collectif de l'employeur. Cette couverture commence au 120e jour d'invalidité (les délais peuvent varier) jusqu'à l'âge habituel de la retraite, soit 65 ans.

Avez-vous besoin d'une assurance-invalidité?

L'assurance-invalidité ne s'adresse pas qu'aux pigistes comme Caroline Cakebread. Votre employeur offre peut-être cette couverture, souvent appelé invalidité de longue durée ou ILD. Si c'est le cas, vérifiez les caractéristiques de votre régime collectif afin de savoir :

  • la définition de l'invalidité;
  • les conditions;
  • la durée et le montant des prestations.

Les sommes versées par votre régime collectif si vous tombez malade ou avez un accident suffiront-elles? Si ce n'est pas le cas, vous pouvez envisager de souscrire votre propre assurance-invalidité.

De plus, sachez que l'indemnisation des accidentés du travail ne couvre que certains types de travailleurs et certains accidents liés au travail. Par exemple, supposons que vous chutiez à vélo pendant la fin de semaine. Même si vous devenez incapable de travailler pendant une longue période, vous ne recevrez pas cette indemnisation, puisqu'il ne s'agit pas d'un accident lié au travail.

Qui plus est, les prestations de maladie de l'assurance-emploi ne couvrent qu'un maximum de 15 semaines. Que ferez-vous si vous n'êtes pas capable de retourner au travail après cette période? C'est ici qu'intervient l'assurance-invalidité (ainsi que d'autres sources de revenus possibles) pour vous aider à boucler votre budget en cas de besoin.

Qu'est-ce qui distingue l'assurance-invalidité des autres assurances?

L'assurance-invalidité est souvent confondue avec deux autres types d'assurance : l'assurance soins de longue durée et l'assurance maladies graves. La différence, c'est que l'assurance-invalidité couvre les pertes de revenus pour les gens âgés de moins de 65 ans. Les deux autres types d'assurance sont conçus pour couvrir les dépenses liées aux soins de santé. Voici ce que chacune a à offrir :

  • L'assurance-invalidité verse des prestations mensuelles qui couvrent la perte de revenus des personnes de moins de 65 ans qui ne peuvent pas travailler en raison d'une maladie ou d'un accident.
  • L'assurance soins de longue durée rembourse vos frais ou vous verse des paiements réguliers pour couvrir une partie de vos frais pour les soins dont vous avez besoin en cas de handicap physique majeur ou de déficience cognitive importante (soins infirmiers à domicile ou logement dans un centre pour maladie chronique, par exemple).
  • L'assurance maladies graves prévoit le versement d'une somme unique si vous recevez le diagnostic d'une maladie grave. Vous recevrez ce versement si votre régime couvre la maladie ou le problème que vous avez et si vous survivez pendant la période requise.

Quel est le type d'assurance qui vous convient?

Le choix dépend de vos besoins particuliers et de votre âge. Vos besoins sont simples peut-être et un seul type d'assurance peut vous suffire. Ou bien vous avez une grande famille, plusieurs personnes dépendent financièrement de vous. Selon les cas, plusieurs assurances peuvent être nécessaires pour aider à vous protéger, vous et vos proches.

De son côté, Caroline Cakebread dit se sentir beaucoup plus à l'aise de se déplacer en vélo en ville depuis qu'elle a souscrit une assurance-invalidité. D'ailleurs, maintenant qu'elle a deux enfants, elle songe même à augmenter sa couverture.

« Grâce à mon assurance, j'ai l'esprit tranquille. » Mais elle ajoute qu'elle a aussi mis un peu d'argent de côté dans un fonds d'urgence pour couvrir les dépenses des premiers mois avant le début de ses prestations. « J'espère vraiment ne jamais avoir besoin de cette assurance. Mais je suis contente qu'elle soit là au cas où. »

Vous avez besoin d'aide pour trouver le type d'assurance qui vous convient? Une rencontre avec un conseiller pourrait vous aider à y voir plus clair.

  • Vous pourrez discuter des options qui s'offrent à vous.
  • Le conseiller pourra répondre à vos questions pour que vous compreniez mieux vos options.
  • Il pourra vous aider à trouver le type d'assurance qui vous convient.

De plus, votre conseiller peut vous aider à intégrer une assurance-vie à votre plan financier global. Il peut s'agir d'un excellent ajout, surtout si vous avez un profil financier complexe. Par exemple, peut-être que vous êtes propriétaire d'entreprise ou travailleur autonome. Ou vous avez une famille recomposée. L'assurance-vie peut aussi servir à laisser de l'argent à vos enfants en cas de décès.

Articles Connexes