Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Protection santé

27 novembre 2019

Avez-vous une protection financière en cas d’accident ou de maladie?

Comment seront vos fins de mois si vous avez un accident ou tombez malade? Voici comment l’assurance invalidité de longue durée peut vous protéger.

Est-ce qu’une blessure ou une maladie vous a déjà empêché de travailler?

Selon le Baromètre Sun Life 

2019, 1 travailleur sur 5 au pays a récemment eu un accident ou un problème de santé grave. (Le Baromètre est un sondage sur l’attitude des gens par rapport à leur santé et à leurs finances.)

Parmi eux, 25 % de ces personnes ont eu des problèmes financiers par la suite. Et 23% ont dû piger dans leur épargne ou même l’épuiser.

C’est pourquoi l’assurance invalidité de longue durée (ou « ILD ») est importante pendant nos années de travail. Autant que l’assurance-vie et l’assurance-habitation. Car même si vous êtes en santé aujourd’hui, on ne sait jamais ce que l’avenir réserve. Avec une couverture d’assurance invalidité suffisante, vous pourriez être protégé en cas de maladie ou de blessure.

En premier lieu, vous pourriez vouloir vérifier ce qu’offre votre employeur comme assurance invalidité. Voici quelques questions à vous poser :

  1. Vos avantages sociaux comprennent-ils une assurance ILD? De nombreux employeurs offrent ce type d’assurance, tout comme certaines associations professionnelles. Notez que si vous payez au complet la prime de votre assurance ILD collective, vos prestations ne seront pas imposables.
  2. Combien coûte une assurance ILD collective? L’assurance ILD offerte dans un régime au travail coûte généralement moins cher qu’une assurance individuelle. Normalement, les prestations correspondent à un pourcentage établi de votre revenu avant impôt. De plus, elles ne peuvent pas dépasser un certain plafond. Par exemple, vous pourriez recevoir deux tiers de votre salaire, à concurrence de 5 000 $ par mois. Il peut aussi y avoir un barème de prestations, comme ceci :
    • 67 % de la première tranche de 2 500 $ du revenu mensuel (avant l’invalidité)
    • 50 % de la deuxième tranche de 2 500 $
    • 40 % du reste du revenu mensuel
    Sachez aussi qu’on déduira de vos prestations ILD toute somme que vous recevez de sources indiquées dans votre contrat. C’est le cas des prestations d’invalidité du Régime des rentes du Québec (RRQ) ou du Régime de pension du Canada (RPC). Ça inclut aussi les indemnités versées aux accidentés du travail et les prestations d’assurance-automobile.
  1. Pendant combien de temps les prestations ILD sont-elles versées? En général, elles le sont pendant 2 ans quand vous ne pouvez pas faire votre travail habituel. Si vous êtes incapable d’occuper quelque emploi que ce soit après 2 ans, les prestations peuvent être prolongées. Elles pourraient continuer pendant de nombreuses années, et même jusqu’à 65 ans si votre invalidité est permanente.
  2. Faut-il passer un examen médical pour obtenir une assurance ILD collective de base? Non. Mais dans certains régimes, les employés peuvent souscrire une couverture supplémentaire. Ces options pourraient exiger que vous vous soumettez à des examens de santé ou de répondre à des questions sur votre santé.
  3. Les primes (frais mensuels ou annuels) des régimes ILD peuvent-elles changer? Les primes peuvent changer d’une année à l’autre, au renouvellement du contrat de l’employeur. Tout dépend du profil démographique du groupe assuré. Tout dépend aussi des règlements payés et des tendances en invalidité sur le marché. Votre couverture collective prendra fin si vous quittez l’entreprise, prenez votre retraite ou atteignez 65 ans. Elle peut également prendre fin si votre employeur décide de ne plus offrir son régime d’avantages sociaux.

N’oubliez pas : l’assurance invalidité existe pour remplacer votre revenu si vous devenez inapte au travail. Une invalidité peut survenir, entre autres, après une blessure, une maladie grave ou un problème de santé mentale. Et l’invalidité peut être soit à court ou long terme.

Notez aussi qu’il existe un grand éventail d’options d’assurance invalidité. Parmi ceux-ci, les régimes de couverture collective de votre employeur, l’assurance individuel et les régimes du gouvernement comme le régime d’indemnisation des accidents du travail et les fonds de pension.

Besoin d’aide pour savoir ce dont vous avez besoin? Un conseiller vous aidera à choisir la bonne couverture compte tenu de votre plan financier général.

Pour en savoir plus :

Articles Connexes