Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

09 octobre 2019

Économisez en magasinant comme grand-maman

Des idées pour économiser et protéger l’environnement que votre grand-mère approuverait.

Ma grand-mère était une écologiste qui s'ignorait. En fait, elle ne faisait que suivre le vieux dicton : «Utilisez-le, portez-le jusqu'à la corde, contentez-vous-en ou passez-vous-en». Réduire, réutiliser et récupérer lui ont permis d'élever sept enfants – les premiers en pleine Dépression – avec le salaire de mon grand-père qui était commis comptable.

Elle a toujours conservé les habitudes qu'elle avait prises lorsqu'elle était jeune, comme de réutiliser les poches de thé et le papier d’aluminium. C'était pour elle une façon d'économiser et de réduire le gaspillage. Ma mère a fait sa part aussi. Elle avait l'habitude de repriser les trous que je faisais fréquemment aux genoux de mes collants lorsque j'étais enfant. Collants que je devait ensuite porter à l'école.

Les temps ont bien changé depuis (y a-t-il encore aujourd'hui des gens qui reprisent?), mais cet esprit économe revient à la mode. Pour célébrer l’avant-gardisme écologique de ma grand-mère, nous avons réuni quelques idées qui vous aideront à économiser et à protéger l'environnement.

Magasinez intelligemment

La liste des 10 principaux gestes que vous pouvez poser pour aider l'environnement, qui a été établie par l'organisme Jour de la Terre Québec, comprend certains conseils judicieux pour économiser :

  • Achetez ce dont vous avez besoin, et non pas ce dont vous avez envie.
  • Envisagez la possibilité de louer ou d'emprunter les choses que vous utilisez rarement.
  • Faites les ventes-débarras et les magasins où on vend des biens usagés.

Une autre bonne habitude à prendre pour votre portefeuille et pour l'environnement est de planifier votre épicerie. Si votre grand-mère était comme la mienne, vous vous sentez probablement coupable lorsque vous devez jeter des légumes d'apparence douteuse (même si vous les compostez).

Commencez petit et pensez à ce que vous achetez. Cuisiner vous-même plutôt que d'acheter des plats préparés. De l'houmous fait à la maison, par exemple, est tellement facile à préparer et tellement moins cher que le prêt-à-manger.

Faites des échanges de vêtements pour économiser

L'épicerie n'est qu'une dépense parmi d'autres que vous pouvez réduire en magasinant comme votre grand-mère. Elle a probablement aussi cousu elle-même ou modifié certains des vêtements qui composaient sa garde-robe. Cela n'est peut-être pas imaginable dans votre cas si, comme moi, vos talents de couture se limitent à recoudre des boutons! Voici une façon moderne d'économiser sur les vêtements : échangez-les!

Lindsay Coulter, la «reine verte» de la Fondation David Suzuki nous fait part d'une liste complète de choses à faire et à ne pas faire pour rafraîchir gratuitement votre garde-robe en organisant un échange de vêtements, notamment :

  • Choisissez une saison, comme le printemps ou l'automne.
  • Faites en sorte que l'échange de vêtements se fasse dans le cadre de rencontres que vous avez régulièrement.
  • Apportez des vêtements propres et légèrement usagés seulement.

Sa ligne directrice est la suivante : «Est-ce que je donnerais cela à ma meilleure amie? Sinon, ne l'apportez pas.»

Ma grand-mère n'était pas ma seule ancêtre écolo et économe. Mon grand-père conservait toutes sortes d'équipements de bureau et de matériaux de construction usagés jusqu'à ce qu'il trouve un usage pour ceux-ci. Il aurait adoré ReStore, le magasin de détail d'Habitat pour l'humanité qui compte plus d’une centaine de magasins au Canada. Les centres ReStore vendent des matériaux de rénovation domiciliaire neufs et légèrement usagés, comme des portes, des fenêtres, de la peinture, du bois et des outils, et les profits sont utilisés pour financer les projets de construction de logements d'Habitat pour l'humanité.

Articles Connexes