Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vos placements

21 mai 2020

Que faire quand la bourse dégringole?

Les marchés montent et descendent. Mais est-ce vraiment utile de conserver ses placements quand les marchés plongent, comme pendant une pandémie? Oui. Voici pourquoi.

Voir la valeur de son portefeuille de placements piquer du nez à court terme, c'est dur. C'est un écueil préoccupant et parfois même angoissant. Mais il y a fort à parier que c'est temporaire.

Depuis le début du mois de mars, quand la pandémie a fait ses premiers remous, aucun investisseur n'a échappé à la volatilité des marchés*.

(* La « volatilité des marchés » fait référence aux variations importantes sur les marchés, à la hausse comme à la baisse.)

Quand les marchés boursiers plongent, il est tout à fait normal de vouloir agir pour atténuer la volatilité. On peut être porté à vendre ses placements ou à modifier son portefeuille, mais ce n'est pas nécessairement la bonne chose à faire si votre portefeuille est déjà diversifié*.

(* Un portefeuille diversifié contient tout un éventail de placements – actions, titres à revenu fixe, produits de base – qui réagissent différemment à un même événement. En effet, certains placements peuvent gagner en valeur, tandis que d'autres en perdront. On réduit le risque global du portefeuille en tirant parti de ce phénomène parce que quoiqu'il arrive, il y aura toujours des titres qui prendront de la valeur.)

« Si votre portefeuille est diversifié et que vos objectifs financiers n'ont pas changé, la meilleure chose à faire est de conserver vos placements. C'est payant d'être patient », souligne Suzie Labbé, conseillère Financière Sun Life.

Pourquoi garder ses placements quand les marchés sont volatils?

Parce que les marchés ont l'habitude de se remettre.

Toutes sortes d'événements ont causé de la volatilité dans le passé. Cela dit, en jetant un œil dans le rétroviseur, on voit une tendance émerger.

En effet, Mme Labbé affirme que le marché s'est toujours remis des replis suite aux grands événements comme le lundi noir de 1987, la bulle internet entre 2000 et 2003 et la crise financière de 2007 à 2009. Actuellement, la pandémie de COVID-19 cause bien des turbulences dans l'économie.

« Dans tous ces événements, un cycle se dessine. Augmentation de la volatilité, les marchés baissent et les marchés remontent. Avec la volatilité élevée en ce moment, la première chose à retenir est que votre placement est un investissement à long terme. Si vous avez un portefeuille diversifié et que vos objectifs n'ont pas changé, votre meilleure option est de rester investi. Laissez le marché et votre portefeuille rebondir. »

Regardez le webinaire à la fin de cet article pour savoir combien de temps ont pris les marchés pour se remettre des pandémies comme le SRAS et des événements comme la crise financière.

Qu'arrive-t-il si vous vendez vos placements dans les creux des marchés?

Il faut résister à la tentation de vendre et de liquider votre portefeuille. Pour deux raisons, dit Mme Labbé : d'abord, car votre perte sur papier deviendra alors une perte réelle. Ensuite, car vous hésiterez alors de réinvestir le marché de peur de vivre une nouvelle baisse. »

« Quand les marchés se lancent en reprise, ils le font vite, vigoureusement et sans préavis », indique-t-elle.

Qu'arrive-t-il donc lorsque les marchés rebondissent inopinément? « Il faut être sur les marchés pour récolter les gains qui s'y trouvent, souligne-t-elle. Si vous vous êtes retiré des marchés, les pertes à long terme peuvent être assez importantes. »

Visionnez le webinaire à la fin de cet article pour savoir quelles peuvent être vos pertes si vous vendez vos placements et vos gains si vous les conservez.

Garder le cap sur vos objectifs financiers

Pour garder vos finances sur la bonne voie malgré la pandémie, posez-vous les trois questions suivantes :

1. Vos objectifs financiers ont-ils changé?
2. Voter portefeuille est-il diversifié?
3. Quel est votre degré de tolérance au risque?

Si vos objectifs n'ont pas changé et que votre portefeuille est diversifié, il serait plus sage de garder le cap et de vous en tenir à votre plan initial. Rappelez-vous les leçons du passé : les marchés croissent à long terme.

Les risques de volatilité et d'inflation vous préoccupent-ils? Ou peut-être est-ce le manque de diversification de votre portefeuille? Si c'est le cas, parler avec un spécialiste pourrait vous aider.

C'est le moment idéal pour contacter votre conseiller, si vous en avez un, ou pour en trouver un si vous n'en avez pas. (Beaucoup de conseillers offrent désormais des consultations par téléphone ou par appel vidéo.)

Le conseiller vous aidera à :

  • prendre des décisions éclairées;
  • comprendre votre tolérance au risque;
  • élaborer un plan et bâtir un portefeuille adapté à vos objectifs à long terme;
  • vous rassurer en situation d'incertitude, puisque vous aurez pris des mesures pour vous préparer;
  • éviter de prendre des décisions sous le coup de l'émotion à propos de votre épargne.

Visionner le webinaire

Pour en savoir plus sur ce qu'il faut faire lorsque les marchés chutent, visionnez le webinaire de Mme Labbé ci-dessous.

Voici de quoi il y traite :

  • tolérance à la volatilité des marchés et au risque de placement;
  • avantages de conserver ses placements.

 

Le présent article est offert uniquement à titre indicatif. Il ne donne pas de conseils particuliers d'ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière d'assurance et de placement. Il ne constitue pas non plus une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières. Le contenu de cet article provient de sources jugées fiables, mais aucune garantie expresse ou implicite n'est donnée quant à son caractère opportun ou son exactitude.
© Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie, 2020.

Articles Connexes