Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vos placements

26 août 2019

L'incertitude mondiale, la volatilité boursière et vous

Ce n'est pas un secret, les marchés financiers composent avec une volatilité accrue ces derniers temps. Mais qu'est-ce que cela signifie pour vous?

Il semblerait que chaque jour qui passe vienne marquer une intensification du différend commercial entre les États-Unis et la Chine – toute menace d'imposition de tarifs américains sur les biens chinois étant immédiatement suivie d'une contre-menace par le gouvernement chinois. En conséquence, nous observons une hausse du dollar américain et une baisse du yuan chinois. Les capitaux battent également en retraite, quittant la Chine pour trouver asile dans des actifs plus prudents comme les bons du Trésor américain.

Quelles sont les répercussions de tels événements? Pour commencer, les biens venant de Chine se révèlent de plus en plus dispendieux pour les consommateurs américains. En Chine, la hausse des prix d'importation aura des effets néfastes sur les conditions de vie et exercera une pression sur les coûts d'importation, lésant en bout de compte les marges bénéficiaires des entreprises et les dépenses de l'État. Ces ombres au tableau laissent présager des défis toujours plus difficiles à relever pour les économies américaine et chinoise. Et, advenant le ralentissement des deux plus grandes économies de la planète, l'économie mondiale risque fort de leur emboîter le pas. Cette situation, jumelée à une courbe de rendement inversée, augmente les probabilités d’une récession.

Et toute cette incertitude n'échappe évidemment pas aux investisseurs. Lorsque les bénéfices des entreprises subissent les contrecoups négatifs des tendances économiques mondiales, les investisseurs cherchent normalement alors à retirer leur argent des actions de ces entreprises. Cette éventualité fait tomber les cours boursiers, et c’est ce à quoi nous assistons maintenant, tandis que la période estivale 2019 tire à sa fin.

Faut-il vendre?

Les marchés boursiers ont tendance à subir des périodes de volatilité, particulièrement après de longues périodes haussières et solides comme celle que nous venons de connaître sur presque 10 ans. Bien que personne ne souhaite voir ses avoirs diminuer, il est important de se rappeler que vendre en période de volatilité boursière n'a jamais été la bonne solution pour les investisseurs. En fait, historiquement, ce sont les investisseurs qui ont résisté à la tentation de vendre et tenu bon malgré les hauts et les bas qui ont réalisé de bons rendements à long terme. En revanche, ceux qui ont paniqué et vendu leurs avoirs en période de creux se retrouvent souvent en territoire négatif à long terme.

Nous invitons les investisseurs qui acceptent mal les pertes à court terme en raison de la volatilité boursière à communiquer avec leur conseiller financier afin de passer en revue leur répartition de l'actif et assurer que leurs avoirs en portefeuille s’harmonisent bien à leurs objectifs financiers à long terme et à leur niveau de tolérance au risque. Un simple rééquilibrage du portefeuille, en consacrant par exemple un pourcentage légèrement plus élevé aux placements axés sur le revenu fixe, peut contribuer à réduire la volatilité et à apaiser les craintes des investisseurs les plus intolérants au risque.

Si vous vous demandez comment réagir pendant cette période de volatilité boursière marquée, nous vous invitons à communiquer avec votre conseiller de la Financière Sun Life dès aujourd'hui.

Articles Connexes