Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

08 février 2019

Que révèle votre pression artérielle à votre sujet?

Votre pression artérielle est-elle bonne, limite ou élevée? Découvrez les notions de base de la pression artérielle et apprenez-en plus sur la façon de la maintenir à des niveaux sains.

À moins d’avoir des antécédents d’hypertension dans la famille ou d’avoir reçu une mise en garde de votre médecin, vous n’avez probablement pas beaucoup réfléchi à cette maladie potentiellement grave et à ses répercussions sur votre santé.

«Habituellement, les gens ne savent pas qu’ils souffrent d’hypertension tant qu’ils n’ont pas vérifié leur pression artérielle», explique le Dr Christopher Simpson, cardiologue et vice-doyen clinique de la Faculté de médecine à l’Université Queen’s, à Kingston en Ontario. En fait, vous pouvez faire de l’hypertension pendant des années sans avoir de symptômes. «Quand les gens reçoivent un diagnostic d’hypertension à l’âge de 40 ou 50 ans, il est probable qu’ils en faisaient déjà depuis un certain temps.»

C’est malheureux, car une détection précoce

À moins d’avoir des antécédents d’hypertension dans la famille ou d’avoir reçu une mise en garde de votre médecin, vous n’avez probablement pas beaucoup réfléchi à cette maladie potentiellement grave et à ses répercussions sur votre santé.

«Habituellement, les gens ne savent pas qu’ils souffrent d’hypertension tant qu’ils n’ont pas vérifié leur pression artérielle», explique le Dr Christopher Simpson, cardiologue et vice-doyen clinique de la Faculté de médecine à l’Université Queen’s, à Kingston en Ontario. En fait, vous pouvez faire de l’hypertension pendant des années sans avoir de symptômes. «Quand les gens reçoivent un diagnostic d’hypertension à l’âge de 40 ou 50 ans, il est probable qu’ils en faisaient déjà depuis un certain temps.»

C’est malheureux, car une détection précoce peut être la clé pour préserver la santé de votre cœur, de vos reins et de vos yeux, notamment.

Le guide ci-dessous vous explique les rudiments de la pression artérielle et fournit des conseils sur la façon de la maintenir à des niveaux sains.

Pression systolique et pression diastolique : qu’est-ce que c’est?

Quand votre médecin mentionne votre pression artérielle, il fait référence à deux mesures : systolique et diastolique.

La pression systolique (nombre supérieur) est la mesure de la pression lorsque le cœur pompe le sang dans les vaisseaux sanguins.

La pression diastolique (nombre inférieur) est la mesure de la pression lorsque le cœur se détend entre deux battements.

Par exemple, si votre pression est de 116/78, cela signifie que vous avez une pression systolique de 116 et une pression diastolique de 78. Votre pression artérielle est donc dans une fourchette normale. Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, une pression inférieure à 120/80 est considérée comme un risque faible pour la santé.

Une pression entre 121/80 et 139/89 (signe de préhypertension) est considérée comme un risque moyen pour la santé. Finalement, une pression supérieure à 140/90 (signe d’hypertension) est considérée comme un risque élevé pour la santé. Si vous êtes atteint de diabète, la pression associée à la fourchette du risque élevé est légèrement inférieure, soit de 130/80.

Vous avez peut-être déjà entendu dire que la pression systolique (nombre supérieur) est la plus importante mesure pour prédire vos risques de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC); mais ce n’est pas toujours vrai. Une pression systolique ou diastolique élevée peut causer des dommages aux vaisseaux sanguins au fil du temps et mettre votre santé à risqué.

Quels facteurs ont une incidence sur votre pression artérielle?

Vous connaissez probablement certaines causes de l’hypertension : mode de vie sédentaire, alimentation riche en sel et manque d’accès aux soins de santé. Toutefois, il existe d’autres facteurs qui contribuent à accroître vos risques d’hypertension. Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, si vous avez des antécédents familiaux d’hypertension, votre risque est plus grand. Autre facteur : les personnes d’origine africaine ou sud-asiatique ainsi que les autochtones sont plus susceptibles d’avoir une pression artérielle élevée. De plus, le risque d’hypertension augmente avec l’âge.

Il est également très important que les femmes comprennent leurs propres facteurs de risque. Les troubles de santé qui peuvent apparaître durant une grossesse, comme la prééclampsie et le diabète gestationnel, peuvent faire augmenter le risque d’hypertension pendant et après la grossesse. De plus, le risque lié à l’âge est encore plus élevé chez les femmes, puisque les changements hormonaux qui se produisent à la ménopause favorisent l’hypertension.

Incidence de l’hypertension sur votre santé

Vous savez sans doute que l’hypertension met votre santé à risque, mais certaines de ses répercussions sur votre santé pourraient vous surprendre. Non seulement l’hypertension accroît les risques de maladies du cœur et d’AVC, mais elle augmente aussi les risques d’insuffisance rénale, de cécité et d’autres problèmes de santé liés aux vaisseaux sanguins, explique le Dr Simpson. Par ailleurs, l’hypertension est la cause la plus fréquente d’un rythme cardiaque rapide et irrégulier, un problème cardiaque grandissant chez les Canadiens, affirme-t-il.

Si votre pression artérielle se situe dans la fourchette de préhypertension, vous pourriez être exposé à un risque accru de problèmes de santé, explique le Dr Simpson. Toutefois, vous êtes à un stade où les changements que vous apporterez à votre mode de vie peuvent encore avoir des effets positifs sur votre santé.

Comment maintenir une saine pression artérielle

Selon le Dr Simpson, rien de mieux pour gérer sa pression artérielle que de suivre les mêmes conseils simples prodigués pour d’autres maladies : manger sainement et faire régulièrement de l’exercice. Pour maintenir une bonne pression artérielle, faites au moins 150 minutes de marche énergique par semaine et surveillez votre consommation de sel.

Si vous faites de l’hypertension et que les changements apportés à votre mode de vie n’ont aucun effet, demandez à votre médecin de vous parler des médicaments qui pourraient vous aider à protéger votre santé.

N’oubliez pas que d’autres facteurs, comme un stress élevé, peuvent aussi augmenter votre pression artérielle et accroître vos risques de souffrir d’autres maladies des vaisseaux sanguins. La gestion du stress devrait donc faire partie de votre routine quotidienne. Si vous vivez un stress financier, trouvez un conseiller près de chez vous qui vous aidera à avoir l’esprit – et le cœur – en paix.

peut être la clé pour préserver la santé de votre cœur, de vos reins et de vos yeux, notamment.

Le guide ci-dessous vous explique les rudiments de la pression artérielle et fournit des conseils sur la façon de la maintenir à des niveaux sains.

Pression systolique et pression diastolique : qu’est-ce que c’est?

Quand votre médecin mentionne votre pression artérielle, il fait référence à deux mesures : systolique et diastolique.

La pression systolique (nombre supérieur) est la mesure de la pression lorsque le cœur pompe le sang dans les vaisseaux sanguins.

La pression diastolique (nombre inférieur) est la mesure de la pression lorsque le cœur se détend entre deux battements.

Par exemple, si votre pression est de 116/78, cela signifie que vous avez une pression systolique de 116 et une pression diastolique de 78. Votre pression artérielle est donc dans une fourchette normale. Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, une pression inférieure à 120/80 est considérée comme un risque faible pour la santé.

Une pression entre 121/80 et 139/89 (signe de préhypertension) est considérée comme un risque moyen pour la santé. Finalement, une pression supérieure à 140/90 (signe d’hypertension) est considérée comme un risque élevé pour la santé. Si vous êtes atteint de diabète, la pression associée à la fourchette du risque élevé est légèrement inférieure, soit de 130/80.

Vous avez peut-être déjà entendu dire que la pression systolique (nombre supérieur) est la plus importante mesure pour prédire vos risques de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC); mais ce n’est pas toujours vrai. Une pression systolique ou diastolique élevée peut causer des dommages aux vaisseaux sanguins au fil du temps et mettre votre santé à risqué.

Quels facteurs ont une incidence sur votre pression artérielle?

Vous connaissez probablement certaines causes de l’hypertension : mode de vie sédentaire, alimentation riche en sel et manque d’accès aux soins de santé. Toutefois, il existe d’autres facteurs qui contribuent à accroître vos risques d’hypertension. Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, si vous avez des antécédents familiaux d’hypertension, votre risque est plus grand. Autre facteur : les personnes d’origine africaine ou sud-asiatique ainsi que les autochtones sont plus susceptibles d’avoir une pression artérielle élevée. De plus, le risque d’hypertension augmente avec l’âge.

Il est également très important que les femmes comprennent leurs propres facteurs de risque. Les troubles de santé qui peuvent apparaître durant une grossesse, comme la prééclampsie et le diabète gestationnel, peuvent faire augmenter le risque d’hypertension pendant et après la grossesse. De plus, le risque lié à l’âge est encore plus élevé chez les femmes, puisque les changements hormonaux qui se produisent à la ménopause favorisent l’hypertension.

Incidence de l’hypertension sur votre santé

Vous savez sans doute que l’hypertension met votre santé à risque, mais certaines de ses répercussions sur votre santé pourraient vous surprendre. Non seulement l’hypertension accroît les risques de maladies du cœur et d’AVC, mais elle augmente aussi les risques d’insuffisance rénale, de cécité et d’autres problèmes de santé liés aux vaisseaux sanguins, explique le Dr Simpson. Par ailleurs, l’hypertension est la cause la plus fréquente d’un rythme cardiaque rapide et irrégulier, un problème cardiaque grandissant chez les Canadiens, affirme-t-il.

Si votre pression artérielle se situe dans la fourchette de préhypertension, vous pourriez être exposé à un risque accru de problèmes de santé, explique le Dr Simpson. Toutefois, vous êtes à un stade où les changements que vous apporterez à votre mode de vie peuvent encore avoir des effets positifs sur votre santé.

Comment maintenir une saine pression artérielle

Selon le Dr Simpson, rien de mieux pour gérer sa pression artérielle que de suivre les mêmes conseils simples prodigués pour d’autres maladies : manger sainement et faire régulièrement de l’exercice. Pour maintenir une bonne pression artérielle, faites au moins 150 minutes de marche énergique par semaine et surveillez votre consommation de sel.

Si vous faites de l’hypertension et que les changements apportés à votre mode de vie n’ont aucun effet, demandez à votre médecin de vous parler des médicaments qui pourraient vous aider à protéger votre santé.

N’oubliez pas que d’autres facteurs, comme un stress élevé, peuvent aussi augmenter votre pression artérielle et accroître vos risques de souffrir d’autres maladies des vaisseaux sanguins. La gestion du stress devrait donc faire partie de votre routine quotidienne. Si vous vivez un stress financier, trouvez un conseiller près de chez vous qui vous aidera à avoir l’esprit – et le cœur – en paix.

Articles Connexes