Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Santé mentale

05 mai 2020

Comment soigner votre santé mentale pendant la pandémie de la COVID-19

Vous vivez des moments tendus durant la pandémie? Voici comment soigner votre bien-être mental et trouver de l’aide si vous en avez besoin.  

La pandémie de COVID-19 crée-t-elle beaucoup d'incertitude dans votre quotidien? Vous vous sentez peut-être affaibli, anxieux, triste ou frustré.

Voici les conseils de Valérie Legendre, titulaire d'un doctorat en psychologie clinique et directrice, solutions en santé mentale à la Sun Life.

8 stratégies pour prendre soin de votre santé mentale

1. Reprendre un peu de contrôle sur la situation et passer à l'action

  • D'abord, accepter la situation. La pandémie peut vous donner une impression d'impuissance. Pourtant, c'est faux. Une des meilleures façons de diminuer l'impact de l'impuissance, c'est d'accepter ce qui est en train de se passer. Dans n'importe quel cas, accepter la situation, c'est résoudre 50 % du problème.
  • Ensuite, augmenter votre pouvoir personnel. Passer à l'action vous permet de réduire votre impuissance réelle. Dans le cas de la pandémie, vous pouvez par exemple respecter les règles d'hygiène et de distanciation sociale.
  • Dompter votre esprit. À vous de choisir : soit vous tombez dans les scénarios catastrophes anxiogènes, soit vous choisissez de vivre le moment présent. Même en confinement, la vie offre de beaux moments. À vous de les souligner.

2. Surveiller les drapeaux rouges du stress

C'est normal de se sentir dépassé. Face à une menace, la peur permet à l'être humain de prendre des mesures pour se défendre. Par contre, quand l'anxiété devient trop forte, ces mesures ne sont plus efficaces. Prenez soin de vous pour réduire votre niveau de stress.

Comment reconnaître que vous vivez trop de stress?

  • Vous êtes normalement calme et là, vous vivez des accès de colère. C'est un comportement qui ne vous ressemble pas.
  • Vous n'arrivez plus à penser à autre chose. La peur prend toute la place, vous empêche même de dormir.
  • Vous commencez à oublier des choses : vous oubliez ce que vous alliez chercher dans une autre pièce, vous cherchez vos mots.

3. Accueillir toutes les émotions et cultiver les émotions positives

Pour comprendre vos émotions, autorisez-vous à les ressentir. N'oubliez pas que chacun vivra ses émotions à sa façon et que tout cela est normal. Vos émotions vous informent sur vos besoins. À partir de ces besoins, vous pouvez adopter des stratégies cohérentes pour cultiver des émotions positives.

Pas évident de cultiver le « positif » en temps de confinement. Vos moyens de ressourcement habituels ne sont plus tous accessibles – il faut faire preuve de créativité pour en trouver de nouveaux. Par exemple :

  • Écouter de la musique. La musique provoque une décharge d'hormones et d'émotions bienfaisantes. En entendant votre musique préférée, votre cerveau va augmenter la production d'endorphine, de dopamine, de sérotonine. Voilà des antidépresseurs naturels sans effets secondaires!
  • Regarder des photos et des vidéos de votre passé. Se rappeler ces beaux moments va activer des émotions positives.
  • 4 astuces pour prendre soin de soi et réduire le stress

4. S'ouvrir aux autres et parler de ses sentiments

Ouvrez le dialogue. Parlez de vos sentiments et de vos difficultés à vos proches. Vous pourriez être surpris des bienfaits, comme :

  1. Vous sentir moins seul dans votre situation.
  2. Légitimer votre vécu émotif.
  3. Augmenter votre capacité de rebond. Plus votre réseau social est étoffé, plus vous retombez facilement sur vos deux pattes.
  4. Donner aux autres la permission de se confier aussi.

5. Être indulgent envers soi-même

Le drame de la pandémie demande beaucoup d'ajustements à l'horaire et aux façons de faire habituelles. N'exigez pas de vous-même d'être aussi performant au travail qu'à l'habitude. Surtout si vous devez combiner plusieurs rôles à la fois, comme celui de parent, par exemple.

Il se peut aussi que votre maison ne soit pas aussi propre qu'en temps normal. Demandez-vous à quel point c'est grave.

Attention à la consommation abusive de médias sociaux. Informez-vous plutôt auprès de sources crédibles et appuyez-vous sur des faits. Tentez de mettre votre énergie sur des choses plus productives.

6. Adopter la distanciation sociale positive

La distanciation sociale, ce n'est pas l'isolement! Rester dans votre bulle n'est pas une solution. L'isolement peut augmenter la dépression, l'anxiété, l'inflammation et les risques cardiovasculaires. Trouvez de nouvelles façons créatives d'interagir avec vos proches et vos amis pour garder les liens vivants.

La technologie peut être d'un précieux secours. Elle peut servir à :

  1. Demander aux autres « comment ça va? »
  2. Poursuivre vos activités et vos rituels comme les 5@7 et les dîners de groupes.
  3. Recréer l'informel, comme simplement écouter ensemble, par une application de visioconférence, une émission préférée.

7. Adopter une nouvelle routine

Les astronautes qui sont allés dans l'espace et qui ont traversé de longues périodes de confinement ont partagé leur expérience.

L'astronaute canadien David Saint-Jacques a longtemps été confiné en orbite autour de la terre. Il prône dans cette situation d'adopter une routine qui comprend :

  • Une vie sociale virtuelle
  • L'activité physique au moins 30 minutes par jour
  • Une bonne alimentation (faites attention à votre consommation d'alcool; l'alcool est un agent dépressionnaire qui peut nuire à votre humeur et à la qualité de votre sommeil.)

8. Trouver de l'aide en santé mentale au besoin

Si vous ne savez pas par où commencer, essayez ces outils:

Rappelons, pour finir, que nous allons traverser cette épreuve! Prenez votre santé mentale en main et accordez-vous du temps pour prendre soin de vous.

Pour écouter l'intégralité du webinaire de Valérie Legendre, visionnez la vidéo ici :

Articles Connexes