Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Santé et mieux-être

30 avril 2020

Cinq stratégies gagnantes pour faire face à une perte d’emploi

Perdre son emploi peut être une expérience pénible, surtout en pleine pandémie. Mais lorsqu’une porte se ferme, une autre peut s’ouvrir. L’important, c’est de se préparer à frapper avant d’entrer.

Perdre son travail, ça fait mal. Surtout pendant une pandémie mondiale.

Dennis Hobbs est le vice-président des services à la clientèle de l’Eisen Consulting Group. Son entreprise offre des services de réorientation professionnelle aux personnes qui se retrouvent subitement sans emploi et qui sont souvent en état de choc. M. Hobbs est la personne à qui vous parlez juste après avoir appris qu’on n’a plus besoin de vos services.

« Si vous perdez votre emploi, pensez à vous, car c’est tout ce qui compte », indique M. Hobbs. « Tâchez de comprendre pourquoi c’est arrivé et tirez les leçons que vous pouvez en tirer. Puis, tournez la page et faites quelque chose pour vous. »

Conseiller en réorientation de carrière depuis plus de 10 ans, M. Hobbs nous fait part de ses stratégies gagnantes en cas de perte d’emploi.

1. Accordez-vous du temps (si c’est possible) pour déstresser

Si vous pouvez vous le permettre, accordez-vous une pause, sans culpabiliser. Peut-être avez-vous assez d’argent de côté pour relaxer à la maison pendant quelques semaines? Profitez-en pour faire des choses que vous remettiez à plus tard parce que votre ancien emploi ne vous en laissait pas le temps. Quoi que vous décidiez, n’oubliez pas de déstresser.

2. Faites le point sur vos finances et votre situation personnelle

Réexaminez vos finances, vos compétences, votre situation familiale et vos objectifs de carrière. Évaluez votre marge de manœuvre. Combien de temps pouvez-vous rester sans emploi avant que cela se répercute sur votre style de vie? Un bilan de votre situation vous mettra dans le bon état d’esprit pour aller de l’avant.

3. Soyez réaliste quant à ce que vous pouvez accomplir et en combien de temps

Vous pourriez avoir besoin d’aide, surtout si votre perte d’emploi est survenue après une période incertaine ou émotionnellement intense. Il faut du temps pour suivre une formation, obtenir un diplôme ou perfectionner ses compétences. D’où l’importance d’avoir un plan réaliste.

Vous n’avez peut-être pas le temps ou les fonds nécessaires pour suivre une formation tout de suite. Mais vous pouvez vous renseigner sur :

  • les compétences professionnelles que les employeurs recherchent;
  • les aptitudes requises;
  • ce qui représente une valeur ajoutée pour les organisations.

Parcourez les offres d’emploi et notez celles qui vous intéressent. Regardez les qualifications et les tâches. Voyez si votre CV correspond à ces offres ou si vous devriez plutôt vous perfectionner.

Vous devez aussi tenir compte du contexte économique actuel. En raison de la COVID-19, il est possible que voyiez peu de postes qui vous intéressent. Cela dit, des occasions à court terme pourraient vous servir de tremplin pour votre carrière.

4. Préparez votre recherche d’emploi

Le marché du travail est très concurrentiel. Vous y aventurer sans avoir un message clair et convaincant ne vous apportera que des déceptions et vous fera perdre votre temps. Contactez les personnes de votre réseau pour savoir ce qu’elles pensent de votre plan avant de demander des recommandations.

Les clichés sont parfois vrais : quand une porte se ferme, une autre s’ouvre. L’important, c’est de se préparer à frapper avant d’entrer.

On m’a déjà dit que la préparation détermine à 90 % le succès d’une recherche d’emploi. En effet, il ne suffit pas de se présenter, encore faut-il avoir fait ses devoirs. Si vous avez déjà perdu votre travail, vous savez exactement ce que ça veut dire. Sinon, suivez ce conseil et préparez-vous.

Enfin, à ceux qui sont en cours de réorientation professionnelle, je dis : accrochez‑vous, vous allez vous en sortir. « Les gens réagissent de bien des façons à une perte d’emploi. Mais ils en arrivent toujours à peu près à la même conclusion une fois qu’ils ont retrouvé du travail », explique M. Hobbs. « La plupart disent que ça leur convient tellement mieux qu’ils ne comprennent pas pourquoi ça les angoissait autant au départ. »

5. Demandez de l’aide financière si vous en avez besoin

Vous vous demandez comment subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille en attendant de trouver du travail? Il existe des moyens d’obtenir du soutien financier. Par exemple :

Pour en savoir plus