Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Voyage

Simplement brillant
18 mai 2017

Voyager avec les enfants? Oui, mais bien préparés!

Vous hésitez à partir en voyage avec vos enfants? Pourtant, avec un peu d’organisation, l’aventure en vaut la peine! Voici quelques conseils pour voyager en famille.

Les voyages familiaux sont très courants, selon le Réseau de veille en tourisme. Aux États-Unis, ils représentent quelque 100 millions de déplacements par année. L’aventure vous tente? Pour trouver la destination idéale, il faut prendre en compte les facteurs du temps, de l’argent et de l’expérience de voyage.

Une question d’adaptation

« N’importe quel endroit peut être un bon choix pour une famille, dit Vincent Boisvert, voyageur aguerri, papa de deux jeunes enfants et cofondateur avec sa conjointe, Véronique, du site Voyage en famille. Il faut, bien sûr, prendre en considération l’expérience de voyage  souhaitée et les conditions sanitaires et politiques de la destination choisie. » Par exemple, si on a peu voyagé, même sans enfant, un séjour tout inclus peut être une bonne option, pour une première fois. Respecter ses limites comme celles de l’enfant est indispensable. Si vous avez l’habitude de voyager en passant très peu de temps au même endroit, peut-être devrez-vous lever le pied. « Plus les enfants sont jeunes, plus ils se fatiguent vite », rappelle Vincent, en ajoutant qu’il est important de prévoir des endroits où les enfants pourront s’amuser : un hébergement avec une grande cour, un arrêt au lac dans la journée, etc. Dans cette perspective, une location de maison peut avantageusement remplacer les séjours à l’hôtel. Le site HomeAway propose d’ailleurs de multiples possibilités.

Voyager en famille resserre les liens

« Je ne pense pas qu’on doive attendre que nos enfants aient des souvenirs pour voyager, souligne Vincent. On le fait d’abord pour soi, mais ils en retirent toujours quelque chose. » D’ailleurs, les enfants qui ont pris l’habitude de voyager font preuve d’une facilité d’adaptation et d’une plus grande ouverture sur le monde. Sans compter qu’ils pourront se faire des amis, relever des petits défis qui les rendront plus débrouillards. « Et les voyages, c’est génial pour les liens familiaux! Ils deviennent plus serrés, plus solides », conclut le globe-trotter.

Voyager en famille, c’est facile!

Selon la Société canadienne de pédiatrie, un nourrisson en bonne santé peut prendre l’avion une semaine seulement après sa naissance.

Certains parents craignent une organisation trop fastidieuse et des impondérables qu’ils ne sauront gérer. « En voyage, la vie n’est pas si différente qu’à la maison, soutient Vincent. Il suffit de planifier un voyage peu compliqué et de réserver l’hébergement et, au besoin, les transports, si l’idée de le faire sur place nous angoisse trop. »

Une autre préoccupation des parents inquiets : la nourriture. Comment trouver des aliments sains pour les bambins? « Quel que soit l’endroit où l’on se trouve, il y a toujours quelque chose de bon à leur donner. La variété n’est pas toujours au rendez-vous, mais il est rare qu’on ne puisse rien trouver de sécuritaire à manger. Au Guatemala, mes enfants ont surtout mangé du poulet et des légumes, et ils s’en portaient à merveille. » Bien entendu, dans certains pays, comme l’Inde ou certaines nations africaines, l’hygiène peut poser problème. « Il faut bien se renseigner sur la destination. Si on n’est pas à l’aise avec l’idée d’aller en Inde, par exemple, on n’y va tout simplement pas! »

Enfin, en ce qui concerne la santé, il est important de se renseigner à l’avance sur les vaccins recommandés, car certains doivent être injectés plusieurs semaines avant le départ. « Emporter une trousse de premiers soins est essentiel, ajoute Vincent. Pas besoin d’y mettre 200 produits, mais simplement des médicaments de base, pour les problèmes intestinaux, les otites, etc. »  D’autres incontournables selon lui : une poussette, un porte-bébé (ceux en tissu se transportent bien), une petite tente pour les dodos (bien pratique sur la plage), un thermos pour l’eau bouillante (pour réchauffer un biberon ou la nourriture) et des plats en plastique. Sans oublier une assurance voyage qui vous protégera contre des frais médicaux surprise et vous fournira de l’aide quand vous serez loin de chez vous et ne parlerez pas la langue locale.

Faites le plein de renseignements avant de partir

Articles Connexes