Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Voyage

01 août 2013

Les cinq meilleurs conseils de voyage pour les retraités

Un revenu fixe ou une maladie ne devraient pas empêcher les retraités de voyager… s’ils planifient un peu.

Rêvez-vous de beaucoup voyager pendant votre retraite tout en vous demandant si vous pouvez vous le permettre? C’est possible : le secret d’un voyage réussi et peu coûteux réside dans les façons d’utiliser au mieux votre argent sans toutefois compromettre la qualité de vos vacances.

1. Pourquoi pas le gardiennage de maison?

Les propriétaires aiment bien que quelqu’un s’occupe de leur maison quand ils s’absentent, et de nombreux retraités aiment se rendre et vivre dans de nouveaux endroits. Tout le monde y gagne. Les propriétaires préfèrent confier leur maison à des aînés, qui sont des personnes matures et responsables. Le gardiennage de maison peut être une excellente façon d’explorer un nouvel endroit ou de vivre une expérience que vos moyens ne vous permettraient pas de connaître (comme un séjour de quelques semaines dans un manoir faisant face à la mer). Bien qu’un gardiennage de maison de courte durée soit rarement payé, le gîte est gratuit et, dans certains cas, vous pourriez négocier les dépenses que vous engageriez pendant que vous vous occuperez de la maison.

Un gardiennage prolongé pourrait même vous procurer un modeste supplément. Des sites Web comme domsitting.fr, trocmaison.com (sites d’organisations françaises) ou canadianhousesitters.com (ce dernier site est en anglais) sont de bonnes ressources pour vous mettre en contact avec des propriétaires dont la maison doit être gardée. Vous pourriez avoir à payer des frais d’inscription de l’ordre de 20 à 30 $.

  • Idée brillante : Si le propriétaire dont vous gardez la maison a des animaux de compagnie, vous pourriez peut-être vous faire accompagner du vôtre.

2. Privilégiez les voyages en basse saison ou réservez à la dernière minute

Maintenant que vous n’êtes plus aux prises avec les contraintes d’un emploi, vous pouvez profiter des prix de basse saison ou des offres de dernière minute. En basse saison, les voyages sont moins chers et les foules, moins compactes. Avoir la possibilité de faire ses bagages et de partir à la dernière minute peut être palpitant, et les sites de vente de voyages au rabais et à la dernière minute ne sont pas réservés qu’aux jeunes cyberbranchés : ils vous aident à étirer votre budget de voyage.

  • Idée brillante : Les vols en milieu de semaine sont souvent moins chers que les vols en fin de semaine.

3. Achetez une assurance-voyage et une assurance-santé

Si vous désirez voyager, vous devez tenir compte non seulement de votre budget, mais aussi de votre état de santé. Une bonne assurance-voyage peut vous faire épargner beaucoup d’argent si vous avez des problèmes. Une foule de choses peuvent survenir avant votre départ et vous forcer à annuler votre voyage et, à l’étranger, les hôpitaux peuvent parfois exiger une petite fortune pour vous traiter. Une assurance fera en sorte que vous aurez l’esprit tranquille.

Aujourd’hui, les assurances voyage peuvent être très complexes et couvrir des tas de choses, de l’annulation d’un vol au remboursement des frais de location d’un bateau pour un voyage de pêche. Assurez-vous de lire attentivement les clauses du contrat écrites en petits caractères et choisissez l’assurance annulation, voyage et santé qui convient le mieux à vos besoins.

  • Idée brillante: Si vous avez déjà un problème de santé, assurez-vous que votre contrat couvre toute complication ou toute annulation qui pourrait en résulter.

4. Planifiez vos prises de médicaments et vos traitements

Assurez-vous d’avoir un supplément de tout médicament que vous devez prendre et emballez les boîtes de médicament à l’avance. Faites une recherche sur les établissements de santé situés près de votre lieu de vacances ou, si vous envisagez de vous éloigner de la civilisation, renseignez-vous sur les services d’urgence qui pourraient vous aider, tout particulièrement si vous souffrez d’une maladie grave.

Si vous savez que vous aurez besoin de soins de santé, vous pouvez tout de même voyager: pourquoi pas une croisière ou un centre de villégiature spécialisé. Tous les bateaux de croisière ont un personnel médical à bord, et certains centres de villégiature visant la clientèle des retraités ont des installations hospitalières complètes sur place. Renseignez-vous sur les facteurs pouvant affecter votre état de santé (comme l’altitude, l’humidité ou les efforts physiques) et demandez à votre médecin de confirmer que vous pouvez voyager avant de faire des réservations.

Gardez toujours vos médicaments dans vos bagages à main et jamais dans les bagages enregistrés, mais n’oubliez pas de respecter les règles relatives à l’emballage original, aux liquides et aux gels. Vérifiez à l’avance pour ne pas avoir une mauvaise surprise ou subir un retard à l’aéroport.

  • Idée brillante : Vérifiez le décalage horaire et votre calendrier de prise de médicaments pour ne pas sauter accidentellement une dose.

5. Gardez vos renseignements médicaux à portée de la main

Si vous avez un problème de santé complexe, apportez votre dossier médical ainsi que des ordonnances additionnelles pour tout médicament essentiel : elles pourraient vous être très utiles si vous perdez votre sac ou vous vous le faites voler. Si vous tombez malade et que vous avez vos renseignements médicaux avec vous, vous faciliterez la tâche des médecins qui vous traiteront.

  • Idée brillante : Avisez le personnel du centre de villégiature de tout problème de santé sérieux potentiel pour qu’il puisse réagir rapidement et de façon appropriée en cas d’urgence.

Quels que soient vos rêves de voyage, sachez que vous n’avez pas à abandonner toute idée d’aventure tout simplement parce que vous êtes à la retraite. En fait, avec un peu de planification, vous pourriez vivre plus d’aventures que jamais auparavant!

Articles Connexes