Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

21 février 2014

Votre maison comme source principale de revenu à la retraite?

Selon l’Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2014, seulement 25 % de la population prévoit que sa maison ou son condo sera sa principale source de revenu de retraite.

Avec une masse importante de Canadiens se rapprochant de la retraite, les questions entourant la vie financière dans le monde de l’après-travail se multiplient. Nous sommes nombreux à croire que les propriétaires de résidence profiteront de la vente de celle-ci à la retraite. Pas si on en croit une majorité de Canadiens et de Québécois. En effet, selon l’Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2014, seulement 25 % de la population prévoit que sa maison ou son condo sera sa principale source de revenu de retraite.

Ce résultat peut paraître surprenant. En effet, avec l’augmentation du prix des habitations dans les grands centres urbains canadiens, comme la région de Montréal, tout porte à croire que le potentiel de revenu provenant d’une vente constituerait pour plusieurs un choix sans équivoque. C’est d’autant plus étonnant que les personnes sondées comptent rembourser leur prêt hypothécaire dans une proportion qui frise les 60 %, et ce, avant même d’épargner pour la retraite. Est-il bien avisé de privilégier l’un au détriment de l’autre? Et si le marché immobilier ne connaissait pas les succès escomptés? À l’approche de cette nouvelle réalité et selon son épargne, envisager de déménager dans une propriété plus petite, la retraite venue, permettrait de bénéficier d’un revenu additionnel. Comme le dit l’adage, diversifier son investissement peut en diminuer le risque. Qu’en pensez-vous? Avez-vous songé à votre priorité? Ce calculateur pourrait vous aider à y voir un peu plus clair!

Réalisé pour une sixième année consécutive auprès de plus de 3 000 répondants, ce sondage de la Financière Sun Life fait part des prévisions des Canadiens quant à leurs finances personnelles. La priorité des Canadiens est de loin le remboursement des dettes. Avec un ratio de la dette sur le revenu personnel disponible de 160 % chez le ménage canadien moyen, il est compréhensible que 39 % des Canadiens en fassent leur priorité financière. On remarque aussi que l’âge moyen auquel les répondants s’attendent à prendre leur retraite a atteint son plus bas niveau depuis les quatre dernières années, soit 66 ans, comparativement à 69 ans en 2011. Ceci nous permet de penser que les Canadiens sont plus optimistes quant à leur capacité financière de prendre leur retraite.

Ces données mettent en lumière l’importance de réfléchir à la meilleure façon de préparer son avenir financier et, à cet égard, il devient avantageux de consulter un conseiller financier qui saura évaluer chaque situation particulière et offrir des conseils sur mesure.

Pour plusieurs, il y a encore beaucoup de questions à se poser avant d’arriver à la retraite alors que pour d’autres le nombre d’années est compté! Heureusement, il n’est jamais trop tard… ni trop tôt pour y penser! Je vous encourage vous aussi à garder l’œil ouvert afin de faire de votre vision de la retraite, votre réalité.

Articles Connexes