Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

03 février 2016

Pouvez-vous tirer parti des nouvelles règles relatives aux FERR?

Les taux de retrait minimum s'appliquant aux FERR ont été réduits l'an dernier. Si vous avez retiré plus que le montant minimum exigé, vous avez jusqu'à la fin de février pour verser de nouveau l'excédent au FERR et déduire cet excédent de votre revenu.

Un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) est une des options qui s'offre à vous pour convertir en revenu l'épargne accumulée dans un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), comme la loi l'exige, à l'âge de 71 ans. Comme pour le REER, les différents placements que vous choisissez vous permettent d'accumuler le revenu obtenu à l'abri de l'impôt, jusqu'au moment où vous faites un retrait. Contrairement au REER, toutefois, vous devez faire un retrait minimum du FERR chaque année.

Voici les deux autres options qui s'offrent à vous à l'échéance d'un REER : souscrire un produit de rente et obtenir une source de revenu garanti imposable seulement au moment où vous touchez le revenu, ou encore recevoir un paiement en espèces et payer l'impôt sur les gains accumulés au cours d'une année donnée. Les FERR et les rentes sont donc les options que doivent privilégier ceux qui cherchent à éviter une ponction fiscale qui pourrait être élevée une année donnée.

Pour tenir compte de l'espérance de vie qui s'allonge et des rendements des placements qui devraient être moins élevés, les exigences minimales de retrait à l'égard du FERR ont été réduites dans le budget fédéral de l'an dernier. En effet, le taux de retrait obligatoire à l'âge de 71 ans a été réduit, passant de 7,38 % à 5,28 %, le taux devant augmenter chaque année jusqu'à un plafond de 20 % à l'âge de 95 ans (une année de plus qu'auparavant). Il s'agit là d'une très bonne nouvelle pour ceux qui cherchent à mettre leur épargne à l'abri de l'impôt le plus longtemps possible.

Si vous avez déjà retiré de votre FERR une somme correspondant au taux de 7,38 % pour 2015, vous avez la possibilité d'y verser l'excédent de 2,1 % d'ici la fin du mois de février 2016 et cet excédent pourra être déduit de votre revenu pour 2015.

Michelle Connolly, vice-présidente, Planification fiscale, de la retraite et successorale à Placements CI, recommande de remettre l'excédent dans le FERR si vous n'avez pas besoin de ces fonds supplémentaires pour vous permettre de mener votre train de vie. Dans un article publié sur Advisor.ca (en anglais seulement), elle écrit : «Toutes choses étant égales, les contribuables dont le revenu imposable en 2015 s'établit entre 45 282 $ et 90 563 $ devraient rembourser ces fonds et les retirer de nouveau en 2016. Pourquoi? Parce qu'ils bénéficieront en 2016 d'une réduction d'impôt de 1,5 % sur le revenu provenant du FERR par rapport à 2015.» (Grâce à une réduction du taux d'imposition cette année.)

Dorénavant, avant d'opter pour le nouveau retrait minimum au titre du FERR, un montant moyen ou peut-être même un montant plus élevé, vous devriez selon elle aborder les points suivants avec votre conseiller :

  • La durée estimative de votre FERR
  • Votre taux d'imposition personnel pendant que vous toucherez un revenu provenant du FERR
  • Le taux d'imposition estimatif final de votre succession
  • Les taux de rendement prévus pour le FERR et vos comptes non enregistrés
  • Le revenu après impôt nécessaire pour vous permettre de vivre le mode de vie désiré à la retraite

Un conseiller peut vous aider à établir un programme de retraits en vue de réduire au minimum les impôts à payer et de vous procurer un revenu qui vous permettra d'atteindre vos objectifs de retraite.

Articles Connexes