Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

30 janvier 2018

Pis, ton budget?

À l’idée de faire un budget, le mal de tête te pogne? Courage, c’est moins compliqué que ça en a l’air! Voici quelques conseils pour te lancer.

L’année commence, alors tu te dis que ce serait peut-être pas une mauvaise idée de faire le point sur tes finances. Mais, juste à y penser, tu as mal à la tête… Pas de panique! Avant de commencer, dis-toi que c’est moins compliqué que ça en a l’air. Quand tu auras terminé, tu te sentiras plus léger…

Pense à ce que tu pourrais faire avec les 5 $ que tu dépenses chaque jour pour ton café. Et là, on ne parle pas des sorties au resto ou au bar avec tes amis…

1 café par jour x 49 semaines = une semaine à Cuba en tout-inclus

Pourquoi faire un budget?

  • Pour te payer quelque chose qui te tient à cœur (des vacances au bout du monde, ton premier condo, bref un projet auquel tu rêves depuis longtemps)
  • Pour avoir une marge de manœuvre financière (et un « coussin » en cas d’urgence)
  • Pour avoir la liberté de partir où tu veux, quand tu veux (et on ne parle pas juste de voyage ici)
  • Pour te gâter de temps en temps, sans avoir de remords
  • Pour te lancer en affaires une bonne fois pour toutes, parce que tu n’arrêtes pas d’y penser…

Conseils pour se lancer

  1. Pendant un mois (ça semble long, mais c’est moins long que ton bac), note toutes tes dépenses, sans tricher (oui, ton 5 à 7 de jeudi dernier qui s’est prolongé… tu le comptes)
  2. Quand c’est fait, classe-les par catégorie, toujours sans tricher
  3. Comme tu maîtrises Excel, vu que t’as suivi un cours de statistiques au CEGEP, bâtis-toi un tableau qui répertorie tes dépenses. Là, tu peux tricher : trouve sur Internet un bon tableau que tu pourras personnaliser aussi vite que de passer ton fil Instagram en revue.
  4. Le moment de vérité arrive quand tu soustrais tes dépenses de tes revenus (ton salaire). Normalement, il devrait t’en rester. Si t’es dans le rouge, capote pas!
  5. Reste optimiste et réaliste, tout en étant honnête, pendant que tu te lances dans cette aventure.

Imaginons que l’exercice révèle qu’il te reste des sous chaque mois : fais prélever chaque mois automatiquement cette somme de ton compte pour la mettre dans ton REER ou ton CELI et oublie ça. Ça fera des petits tout seul… grâce à la magie des intérêts composés. Tant qu’à y être, paie aussi tes factures automatiquement, tu n’auras plus à t’en soucier…

Maintenant, si tu dépenses plus que tu ne gagnes, c’est que tu vis au-dessus de tes moyens et que tu vas devoir revoir tes priorités… Un conseil : n’attends pas trop et consulte un professionnel qui pourra t’aider à redresser la situation.

Pour en savoir plus :

Série de courriels gratuits Épargner pour la retraite

Inscrivez-vous pour recevoir notre série de courriels gratuits, sur 4 jours, Épargner pour la retraite. Au cours des 4 prochains jours, nous vous aiderons à déterminer combien vous devrez épargner, comment y arriver – et quoi faire avec votre argent une fois que vous l'aurez épargnée.

Commencer maintenant

Articles Connexes