Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

08 mars 2017

Les finances au féminin : ça s’apprivoise

En matière d’épargne-retraite et de gestion financière, les femmes font face à des défis différents des hommes. Pour prendre en main ses finances au féminin, voici comment faire.

Si les hommes viennent de Mars et les femmes, de Vénus, quand  il est question d’épargne-retraite et de gestion financière, les femmes font aussi face à des défis différents des hommes. Il est donc important de se rappeler certains principes financiers de base, qu’elles sont souvent trop nombreuses à oublier, par manque d’intérêt ou de stratégie claire.

Une réalité féminine

Selon Statistique Canada, une femme de 65 ans peut maintenant espérer vivre encore 22,2 ans. «Les femmes doivent absolument se concentrer sur leur épargne-retraite, même si certaines situations peuvent affecter leur capacité à épargner», explique Carine Monge, directrice, Gestion privée, Placements mondiaux Sun Life.

En effet, les femmes épargnent souvent moins et moins longtemps. Pour une majorité de Québécoises, la période d’accumulation de richesse est généralement plus courte, en raison de divers arrêts de travail au cours de leur vie active (congé de maternité, soins des enfants ou des parents, etc.). S’ajoute à cela le fait que bien des professionnelles sont encore moins payées que leurs collègues masculins. «Pour atteindre le même niveau d’épargne que les hommes, elles doivent économiser un pourcentage plus élevé de leur salaire, ce qui peut être un défi», indique Carine Monge. Enfin, sur le plan des placements, les femmes sont généralement plus prudentes et cherchent à conserver leur capital investi.

Adoptez de bons réflexes!

Alors, comment les femmes peuvent-elles faire pour épargner le plus tôt possible dans leur vie active? «Le plus efficace est de se payer en premier, dit Suzie Labbé 1, c’est-à-dire de programmer le virement d’un montant fixe à chaque paie dans un REER ou un CELI. Et de l’augmenter chaque année, autant que possible.» La bonne nouvelle, c’est qu’une fois qu’on commence à économiser, il est très rare qu’on réduise ses contributions, au contraire. «Le plus dur, c’est toujours de commencer», remarque Carine Monge.

«Quand il est question de placements, les femmes devraient être plus agressives  et explorer, avec leur conseiller, des produits qui pourraient leur apporter de meilleurs rendements selon leur tolérance au risque. Dans le contexte actuel de bas taux d’intérêt, elles gagneraient à réviser un peu leurs stratégies en fonction de leur âge et de leurs besoins», poursuit Mme Monge.

Au moment de la retraite, il faudrait évaluer les décaissements prévus. Ainsi, une femme qui préfèrerait s’assurer un revenu fixe pour couvrir ses besoins de base pourra être intéressée par une rente de revenus garantis de type viager ou par une assurance de soins de longue durée. «Les femmes vivent plus longtemps certes, mais, à un âge avancé, elles vivent aussi souvent seules et avec des problèmes de santé. Et cela entraîne des coûts qu’on ne voit pas toujours venir. Une place dans une résidence privée pour personnes âgées peut coûter 4 000 $ par mois, soit 48 000 $ par année», rappelle Mme Labbé.

Des erreurs courantes à éviter

  • Évitez le «syndrome de l’aveuglement volontaire» et la procrastination : payez vos soldes dus sur vos cartes de crédit et programmez vite un virement automatique vers votre épargne-retraite. Un conseiller peut vous éclairer sur les meilleurs véhicules de placements à choisir.
  • Budgétez de manière à avoir une «tirelire» qui saura répondre à vos deux besoins : épargner pour votre sécurité et dépenser quand vous le voulez!

Si vous êtes en couple :

  1. Si vous vivez en union de fait, protégez votre sécurité financière (et celles de vos enfants, s’il y a lieu) au moyen d’un contrat de vie commune et d’un testament.
  2. Bien que ce soit souvent une source de disputes, parlez d’argent clairement avec votre conjoint et ne laissez pas de zones grises. Un conseiller peut vous aider dans ce processus (comptes personnels, comptes conjoints, partage des dépenses, etc.)
  3. Partagez les dépenses de manière équitable, en respectant le ratio des salaires. Mais assurez-vous de ne pas juste contribuer aux dépenses de base familiales et consacrez une partie de vos revenus à l’épargne ou à l’investissement.
  4. Ne laissez pas toute la gestion du budget familial à votre conjoint ; prenez part aux discussions avec votre conseiller. Soyez au courant des placements et des rendements. Proposez des solutions de rechange au besoin.
  5. En tout temps, ne comptez que sur vous-même pour assurer votre sécurité financière (coussin d’urgence en cas de séparation et épargne-retraite). S’il y a lieu, profitez du régime de retraite offert par votre employeur en y maximisant les cotisations.

Si vous êtes célibataire, séparée, divorcée ou veuve :

  1. Épargnez le plus possible (coussin d’urgence et retraite) et évitez de vous endetter en vivant au-dessus de vos moyens. Rappelez-vous que de vivre seule coûte plus cher.
  2. Si vous débutez une nouvelle relation, il faut vite discuter de la situation financière de chacun (actifs, dettes, cote de crédit) et du rapport à l’argent. Ce ne sont pas des aspects très romantiques, mais cela pourrait vite vous éviter bien des problèmes en aval.

Apprivoiser ses finances, c’est se donner plus de pouvoir maintenant et à la retraite. Pourquoi ne pas en profiter pour faire le point sur vos finances dès aujourd’hui, afin de voir quelles sont vos forces et vos pistes d’amélioration pour atteindre les objectifs que vous vous serez fixés?

 

1      Conseillère en sécurité financière, conseillère en assurance et rentes collectives et planificatrice financière - Services financiers Suzie Labbé inc., cabinet de services financiers - distributeur autorisé par la Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie et cabinet partenaire de Distribution Financière Sun Life (Canada) inc.†
Représentant(e) en épargne collective, Placements Financière Sun Life (Canada) inc.†, cabinet de courtage en épargne collective
† Filiales de la Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie

Articles Connexes