Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

28 décembre 2018

3 moyens astucieux d’augmenter vos cotisations REER

Quand votre revenu augmente, il devrait en être de même de vos cotisations à votre REER. En effet, une modeste augmentation peut faire une grande différence.

Si vous êtes un jeune travailleur, que vous avez de jeunes enfants et une grosse hypothèque à payer, il peut être difficile pour vous de verser même aussi peu que 100 $ par mois dans votre régime enregistré d'épargne-retraite (REER). Toutefois, lorsque votre revenu augmentera, si vous augmentez votre cotisation mensuelle chaque année, même de quelques dollars, ça peut vouloir dire beaucoup.

Imaginons par exemple que vous commencez à cotiser à un REER à 35 ans et que vous avez l'intention de prendre votre retraite à 65 ans. Vous versez, au départ, 100 $ par mois (1 200 $ par année) à un taux de croissance présumé de 4 %.

Selon le calculateur des cotisations et retraits au REER de la Sun Life, si vous continuez d'épargner à ce rythme, vous aurez accumulé dans votre régime, après 30 ans, la somme de 68 778 $. Toutefois, si vous augmentiez votre cotisation mensuelle de 50 $ chaque année, à 64 ans vous auriez versé 18 600 $ par an dans votre REER. Vous aurez donc accumulé 476 924 $ à la date de votre retraite, soit près de 7 fois plus!

1. Tirez avantage des cotisations patronales

Si vous participez à un REER collectif au travail et que votre employeur verse des cotisations égales aux vôtres dans votre régime jusqu'à concurrence d'un pourcentage de votre salaire, assurez-vous de tirer pleinement parti de ce montant supplémentaire en augmentant vos cotisations annuelles. Sinon, vous «laissez de l'argent sur la table» qui aurait pu un jour se trouver dans vos poches.

2. Augmentez votre épargne quand vous obtenez une augmentation de salaire

Vous pouvez faire croître encore davantage votre épargne en accroissant votre cotisation à votre REER quand on vous accorde une augmentation de salaire.

Si vous affectez 1 % de votre augmentation de salaire à votre épargne-retraite, vous ne vous en apercevrez probablement pas. L'incidence de l'augmentation de vos cotisations à votre REER lorsque vous recevez une augmentation de salaire sera encore plus grande si votre augmentation ou votre promotion vous donne droit à un montant plus élevé de cotisation de la part de votre employeur. En outre, vous bénéficierez d'un allégement fiscal plus important, car vos cotisations à votre REER ne sont pas imposées.

3. Inscrivez-vous pour une augmentation automatique

Vous pouvez peut-être, au titre de votre REER collectif ou de votre régime de retraite à cotisation déterminé, vous inscrire à une hausse automatique annuelle de vos cotisations. Sinon, vous devrez en faire la demande.

Vous pouvez aussi augmenter votre épargne-retraite en affectant à votre REER collectif ou individuel vos remboursements d'impôt, vos primes et des fonds provenant, par exemple, d'un héritage.

En augmentant régulièrement vos cotisations à votre REER, vous pourrez épargner davantage et plus rapidement afin de vous assurer d'avoir les fonds nécessaires pour une retraite qui vous ressemble, heureuse et en santé.

  • Quel est votre objectif en matière d’épargne retraite ? Essayez notre calculateur REER pour savoir si vous êtes sur la bonne voie

Articles connexes