Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

05 juillet 2017

Comment s'assurer de disposer d'un revenu suffisant à la retraite

Pour estimer le revenu de retraite dont vous aurez besoin, vous devez évaluer vos dépenses et le nombre approximatif d'années pendant lesquelles vous prévoyez devoir les assumer. 

Manquer d'argent à la retraite représente peut-être le plus grand risque financier auquel font face les investisseurs au cours de leur vie.

L'espérance de vie moyenne des Canadiens augmente de façon constante, ce qui est une bonne chose en soi. Cependant, les investisseurs doivent s'attendre à vivre plus longtemps que leurs parents ou leurs grands-parents.

« Pour beaucoup de gens, le revenu de retraite devra durer au moins 30 ans et couvrir diverses dépenses », affirme Michael Banham, vice-président, distribution des produits de gestion de patrimoine à la Financière Sun Life. Mais quel montant est considéré comme suffisant?

La règle de 70 %

La règle d'or a longtemps été que l'investisseur moyen aura besoin de remplacer environ 70 % de son revenu annuel d'emploi, une fois à la retraite. L'idée étant que vous dépensez moins pendant cette période de votre vie, en grande partie parce vous avez probablement remboursé votre prêt hypothécaire et que vous n'avez plus d'enfants à votre charge. Vous n'assumez plus les dépenses occasionnées par le travail : les frais de déplacement, les repas pris en dehors du domicile et les tenues de bureau. Et vous n'épargnez plus en vue de votre retraite.

Bien que cette règle en matière de revenu soit utile, elle ne s'applique pas à tout le monde.

« Tout dépend de vos régimes de retraite et de ce que vous voulez faire », indique M. Banham.

Par exemple, il explique que certaines personnes peuvent décider de dépenser beaucoup pour voyager pendant la retraite, ou de puiser dans leur épargne afin d'aider leurs enfants à verser un acompte pour l'achat d'une maison, ou d'assumer les frais de scolarité d'un petit-enfant qui poursuit ses études. En revanche, d'autres pourraient souhaiter un mode de vie plus frugal.

Selon le Rapport 2016 sur la retraite aujourd'hui de la Financière Sun Life, les retraités vivent avec un montant correspondant à 62 % du revenu gagné avant leur départ à la retraite. Dans ce même rapport, les retraités recommandent aux travailleurs canadiens un taux de remplacement de 71 % de leur revenu antérieur à la retraite.

Par mesure de prudence, M. Banham recommande aux investisseurs un taux de remplacement de 70 % à 80 % de leur revenu d'emploi, en vue de la retraite.

Le coût de la retraite

Une fois retraité, vous pourriez dépenser moins, mais d'autres dépenses sont à prendre en compte.

Adrian Mastracci, gestionnaire de portefeuille à Lycos Asset Management, rappelle que les investisseurs doivent tenir compte de la hausse des coûts des soins de santé, surtout quand ils vieillissent.

« Souvent, l'entrée en maison de retraite est inévitable pour l'un ou l'autre des conjoints, ce qui engendre des déboursés de plusieurs milliers de dollars par mois », dit-il. « Les médicaments peuvent aussi augmenter les coûts de façon considérable, surtout si l'on doit les payer en totalité. »

Il mentionne aussi les coûts éventuels, notamment ceux liés à l'aménagement de sa maison pour la rendre accessible en fauteuil roulant ou ceux liés aux services de soins à domicile.

« Tous ces coûts exercent une pression additionnelle sur l'épargne-retraite », ajoute M. Mastracci.

L'inflation, un autre facteur à considérer

« En supposant que le taux d'inflation est de 2 % par année, un objectif de revenu annuel à la retraite de 80 000 $ augmente à environ 97 500 $ en 10 ans, 118 000 $ en 20 ans et 145 000 $ en 30 ans », précise M. Mastracci.

Afin de réduire l'impact financier, il recommande de retarder, si possible, le début du versement de revenu semblable aux rentes, comme les prestations d'un régime de retraite d'employeur, du Régime de pensions du Canada (ou du Régime de rentes du Québec) et de la Sécurité de la vieillesse, jusqu'à votre 70e anniversaire.

Constituez une équipe pour réaliser votre rêve de retraite

Une autre façon pour les retraités de pouvoir étaler leur revenu est de s'assurer que leur portefeuille est efficace sur le plan fiscal.

« Personne n'aime payer plus d'impôt qu'il n'en faut, surtout à la retraite », dit M. Banham. « Un portefeuille fiscalement efficace permet de préserver le patrimoine et de maximiser le potentiel de revenu. »

Il recommande de travailler avec des spécialistes en matière de placement, notamment des conseillers financiers, des comptables et des avocats, qui sauront structurer convenablement un portefeuille de retraite afin de maximiser ce dernier sur le plan fiscal, et qui veilleront à ce qu'il réponde aux besoins financiers à long terme de l'investisseur.

Les conseillers vous aideront aussi à vérifier si votre portefeuille répond à vos objectifs de placement, à chaque étape de votre vie. Par exemple, un investisseur qui est à 10 ou 15 ans de la retraite se concentrera probablement sur l'épargne et la constitution de patrimoine, tandis que celui qui se rapproche de la retraite peut s'intéresser davantage à la préservation de patrimoine.

« Beaucoup de Canadiens remboursent leurs dettes au lieu d'épargner pour la retraite mais ,en vérité, plus tôt vous commencerez à épargner, mieux vous serez préparé », dit M. Banham.

Conservez vos placements

Une fois à la retraite, les investisseurs devront voir à remplacer leur revenu d'emploi par un revenu de placement. Cela signifie généralement de conserver vos placements, même si vous avez cessé de travailler.

« Il importe que votre argent puisse encore fructifier, en plus d'offrir une protection contre l'inflation et le risque de longévité », déclare M. Banham, ajoutant que le revenu et la protection sont essentiels dans un portefeuille de retraite.

Les produits offrant des garanties, comme les contrats de fonds distincts (aussi appelés fonds de placement garanti) et les rentes, permettent de se protéger contre les imprévus et les baisses du marché, dit M. Banham.

« Dans le cadre d'un plan global de revenu de retraite, ces produits apportent des avantages et un regain de confiance, ainsi que la tranquillité d'esprit à la retraite, non seulement lorsque les marchés sont volatils, mais aussi lorsque les taux d'intérêt sont faibles comme en ce moment », conclut M. Banham.

Articles Connexes