Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

23 février 2018

Comment les régimes de retraite destinés aux employés fonctionnent-ils?

Régimes à prestations ou à cotisations déterminées, régimes enregistrés d'épargne-retraite collectifs, la liste est longue. Voici ce qu’il faut savoir.

Travailler pour une entreprise qui offre un régime d'épargne-retraite à ses employés est un des plus importants avantages dont un employé canadien peut bénéficier. Ce type de régime se présente sous des formes variées, mais toutes ont quelque chose en commun : elles vous aident à atteindre vos objectifs d'épargne-retraite.

Les régimes offerts par l'employeur peuvent être complexes. En étant au courant de quelques faits essentiels, toutefois, vous pourrez prendre de meilleures décisions pour vous-même et pour votre famille.

1. Quels sont les types de régimes de retraite?

Il existe 2 principaux types de régimes : les régimes à prestations déterminées et les régimes à cotisations déterminées (qui sont parfois appelés régimes de capitalisation).

Les régimes à prestations déterminées procurent aux participants (soit les employés qui participent au régime) un revenu calculé selon les années de service auprès de l'employeur et le salaire gagné. Le participant peut cotiser au régime tant qu'il est employé par l'entreprise. Les cotisations de l'employé et celles de l'employeur sont mises en commun dans une caisse de retraite et placées. Le promoteur du régime de retraite (l'employeur) à la responsabilité de veiller à ce que le régime procure aux participants le revenu de retraite requis.

Les régimes à cotisations déterminées permettent à l'employeur d'être le promoteur d'un régime de retraite sans devoir assumer le risque de placement lié aux régimes à prestations déterminées. Chaque participant est titulaire d'un compte qui lui appartient. En règle générale, les cotisations de l'employé et celles de l'employeur sont placées en fonction des options de placement choisies par le participant dans la sélection de placements qui lui est proposée au titre du régime. Le revenu de retraite dépend donc des cotisations versées et du rendement des placements.

2. Quel rôle mon employeur joue-t-il dans la gestion du régime et qui d'autre peut y prendre part?

Habituellement, les promoteurs de régime de retraite comptent sur divers fournisseurs de services, notamment des fournisseurs de services de gestion administrative, des gestionnaires de fonds de placement, des compagnies d'assurance-vie, des sociétés de fiducie et des consultants.

Les tiers fournisseurs de services de gestion administrative offrent des services destinés aux régimes de retraite, notamment la tenue des registres. Les gestionnaires de placements placent l'actif de la caisse de retraite. Les compagnies d'assurance peuvent fournir des services de tiers gestionnaire pour la gestion administrative du régime ainsi que des services de gestion de placements. Les sociétés de fiducie fournissent des services de garde des titres. Les consultants fournissent du soutien aux promoteurs de régime et aux caisses de retraite par le biais de services d'évaluation de régime, de services de consultation sur la conception du régime de retraite et les communications destinées aux participants, et de services de recherche de gestionnaires de fonds.

3. Qu'arrive-t-il si je quitte le service de mon employeur?

Si vous cessez de participer à un régime pour quelque raison que ce soit, il peut être utile de parler à un conseiller financier. Vous avez plusieurs options, dont bon nombre sont complexes.

Conformément aux lois régissant les régimes de retraite dans la plupart des territoires de compétence du Canada, les participants des régimes à prestations déterminées et à cotisations déterminées peuvent avoir automatiquement des «droits acquis». Cela signifie que vous pouvez recevoir les prestations auxquelles donnent droit vos propres cotisations et celles de votre employeur au titre du régime, sans perdre les cotisations de votre employeur. Dans certaines provinces, vous pourriez devoir travailler pour votre employeur ou participer au régime de retraite pendant une période déterminée avant que vos droits vous soient acquis. Si vous quittez le régime avant l'acquisition de vos droits, vous ne recevrez que la valeur de vos propres cotisations et des gains réalisés. Si vos droits vous sont acquis au moment où vous quittez le régime, vous avez plusieurs options, selon les lois qui s'appliquent et les particularités de votre régime. Ainsi, vous pouvez :

  • laisser votre actif dans le régime que vous quittez;
  • transférer la valeur («valeur escomptée») de vos droits à retraite dans un autre régime de retraite, si vous adhérez à un régime permettant ce transfert;
  • transférer la valeur escomptée dans un régime enregistré d'épargne-retraite ou un autre régime, qui peut être immobilisé (ce qui signifie que vous ne pouvez pas retirer d'argent avant votre retraite);
  • toucher la valeur de rachat (si le régime n'est pas immobilisé).

4. Dois-je payer des frais lorsque je participe à un régime?

Les participants des régimes à prestations déterminées ne paient pas de frais directement, bien que le régime de retraite puisse avoir à assumer des frais pour différents services (gestion des placements, services actuariels, etc.) qui sont payés à l'aide des fonds du régime.

Les participants des régimes à cotisations déterminées pourraient devoir payer des frais pour couvrir la gestion des placements, l'administration du régime et d'autres services. Ces frais sont souvent intégrés aux frais de gestion du régime. Ils sont habituellement plus faibles que ceux que doivent payer les titulaires de comptes individuels en dehors des régimes d'employeur.

3 avantages de participer à un régime de retraite d'employeur

  1. Les frais à payer au titre des régimes de retraite sont plus faibles que ceux que la plupart des gens se voient exiger pour leurs placements personnels. Par exemple, les fonds des régimes à cotisations déterminées sont habituellement assortis de frais de gestion de placements relativement plus faibles que ceux qui seraient exigés à un particulier (souvent inférieurs à 1 %).
  2. Les employeurs cotisent habituellement au régime de retraite de leurs employés. Renoncer à adhérer à un régime auquel vous avez la possibilité de participer ou de cotiser équivaut à renoncer à de l'argent gratuit.
  3. Les régimes vous obligent à épargner et vous libèrent ainsi des conjectures et de plusieurs des risques liés aux tentatives de synchronisation avec le marché (prévision des hausses et des baisses). Il peut être difficile de prendre le temps d'épargner chaque mois en vue de la retraite, mais les régimes de retraite sont un outil précieux pour se discipliner. Par exemple, les participants des régimes à cotisations déterminées peuvent profiter de l'achat de titres par versements périodiques lors de la baisse des marchés. En investissant automatiquement une somme fixe de manière régulière, vous pouvez souvent acheter davantage lorsque les prix sont bas, au lieu d'être tenté de quitter le marché. Un régime de retraite peut permettre d'évacuer l'élément émotif de vos décisions de placement et vous aider à conserver vos placements à long terme de manière à en tirer profit au maximum.

Série de courriels gratuits Épargner pour la retraite

Inscrivez-vous pour recevoir notre série de courriels gratuits, sur 4 jours, Épargner pour la retraite. Au cours des 4 prochains jours, nous vous aiderons à déterminer combien vous devrez épargner, comment y arriver – et quoi faire avec votre argent une fois que vous l'aurez épargnée.

Commencer maintenant

Articles Connexes