Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Épargne et retraite

30 mai 2018

4 questions à vous poser sur votre régime de retraite

Si vous avez un régime de retraite au travail — ou si vous envisagez de vous joindre à une entreprise qui en offre un — vous devez trouver les réponses à ces questions.

Près de 38 % des travailleurs canadiens participent au régime de retraite de leur employeur. Selon Statistique Canada, cela représentait un peu plus de 6,2 millions de personnes au 1er janvier 2016. C’est moins qu’avant. En effet, en 1997, 42 % des travailleurs au pays participaient à un régime de retraite. Bien que la proportion des femmes qui ont accès à un tel régime n’ait que légèrement diminué (maintenant à 39,5 %), chez les hommes, ce chiffre a chuté, passant de 43 % à 36,2 %.

Bien entendu, les régimes d’employeur peuvent prendre différentes formes. S’il est vrai qu’il vaut mieux avoir un régime moins généreux que de ne pas en avoir du tout, vous devez tout de même bien connaître le type de régime auquel vous participez et ce qu’il offre et n'offre pas.

Pour cela, voici 4 questions très simples à poser.

1. Est-ce un régime à prestations déterminées ou à cotisations déterminées?

Ce sont les deux principaux types de régimes de retraite. Les régimes à prestations déterminées vous procurent un certain niveau de revenu de retraite garanti par année lorsque vous arrivez à la retraite. Les régimes à cotisations déterminées — un terme générique qui regroupe notamment les régimes de retraite à cotisations déterminées et les régimes enregistrés d’épargne-retraite collectifs — vous offrent un compte personnel que vous utilisez pour faire des placements. Votre revenu de retraite est déterminé par ce que vous rapportent vos placements. L’un des avantages de ce type de régime collectif, c'est que les participants paient des frais de placement considérablement moins élevés que les épargnants individuels.

2. Comment ma rente finale est-elle calculée?

Attention : ce n’est pas que parce que vous participez à un régime à prestations déterminées que vous n'avez plus besoin d'épargner! Le calcul des prestations repose généralement sur le nombre d’années travaillées auprès de l’employeur et sur ce que vous gagnez pendant ces années de travail. Assurez-vous d'obtenir ces renseignements, car vous devrez en tenir compte lorsque vous envisagerez de changer d’employeur ou de prendre votre retraite.

3. Votre employeur verse-t-il des cotisations complémentaires à celles que vous versez?

Dans le cadre d’un régime à cotisations déterminées, il est fréquent que l’employeur verse des cotisations qui correspondent à un pourcentage de celles que verse l’employé chaque année. C'est de l'argent gratuit dont un nombre incroyable d’employés admissibles ne profitent pas. Renseignez-vous sur les cotisations que paie votre employeur et tirez-en parti.

4. Comment ne pas être dépassé par tout ça?

Les régimes de retraite sont administrés principalement par des entreprises de services financiers et des grandes caisses de retraite du secteur public. Ces organisations offrent des outils, des communications et du matériel d’information qui sont conçus pour simplifier les aspects complexes des régimes et les expliquer en termes simples. Servez-vous-en, et, s’il y a quelque chose que vous ne comprenez pas, communiquez avec votre fournisseur de régime de retraite pour lui demander des précisions.

Si votre employeur offre un régime de retraite auquel vous ne participez pas encore, pensez à vous y inscrire dès que vous devenez admissible. Les prélèvements automatiques sur la paie facilitent l’épargne en vue de la retraite, et les cotisations complémentaires de l’employeur multiplieront vos revenus.

Partout dans le monde, on admire les programmes financés par l’État que sont le Régime de pension du Canada et la Sécurité de la vieillesse. C'est la même chose pour les régimes d’employeur et l’épargne personnelle. Un conseiller peut vous aider à comprendre comment tous ces éléments (et les avantages sociaux auxquels vous avez accès) s’articulent ensemble.

  • Découvrez quels facteurs ont une incidence sur vos prestations du RRQ/RPC et estimez le montant de votre revenu mensuel grâce à notre calculateur RRQ/RPC.

Articles Connexes