Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vos placements

21 novembre 2017

Devriez-vous opter pour un fonds axé sur une date d’échéance?

Si l’idée de gérer votre argent pendant 30 ans ou plus vous décourage, un fonds axé sur une date d’échéance pourrait être la solution.

Vous avez ouvert un compte dans un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou vous vous êtes inscrit au régime d’épargne-retraite de votre employeur et vous y versez régulièrement des cotisations. Cela n’est que la première étape. Pour atteindre vos objectifs, vous devez régulièrement prendre des décisions judicieuses. Pourtant, si l’idée de gérer votre argent pendant 30 ans ou plus vous décourage, un fonds axé sur une date d’échéance pourrait être la solution.

Qu’est-ce qu’un fonds axé sur une date d’échéance?

Avec un fonds axé sur une date d’échéance, les actions, les obligations et les quasi-espèces composant votre actif sont automatiquement rééquilibrées en fonction d’une date choisie, laquelle doit être le plus près possible de la date à laquelle vous prévoyez prendre votre retraite. Plus vous approcherez de la date d’échéance, plus votre fonds comprendra d’obligations et d’espèces et moins il comprendra d’actions. Pourquoi? Parce que vos placements disposeront alors de moins de temps pour récupérer une perte entraînée par la volatilité des marchés. Les placements dans votre portefeuille doivent donc être plus prudents.

Comment choisir une date d’échéance?

En général, les échéances des fonds axés sur une date d'échéance sont séparées par des intervalles de cinq ans. Pour choisir le fonds qui vous convient le mieux, il suffit de répondre à la question : «À quel âge est-ce que je prévois utiliser cet argent?»

Un homme de 25 ans qui envisage prendre sa retraite à 65 ans choisira un fonds dont l’échéance est de 40 ans. Alors que ses cotisations pourraient d’abord être investies à 90 % dans des actions, la composition de l’actif de son fonds évoluera au cours de sa carrière. À la date de retraite prévue de cet investisseur, les actions ne représenteront plus que 30 % ou moins de son portefeuille.

Vous pouvez inclure un fonds axé sur une date d’échéance dans votre REER individuel ou choisir d’y investir dans le cadre du régime offert par votre employeur.

Différents types de fonds axés sur une date d’échéance

Des fonds axés sur une même date d’échéance peuvent présenter des différences importantes. Par exemple, comment et quand la composition de l’actif passera d’une majorité d’actions à une majorité de titres à revenu fixe (ce qui s’appelle l’«ajustement progressif») peut varier de façon spectaculaire selon la famille de fonds. La composition de l’actif de chaque fonds peut, elle aussi, varier considérablement.

Si votre degré de tolérance au risque n'est pas très élevé, vous pourriez choisir un fonds axé sur une date d’échéance assorti d'une valeur garantie à l'échéance (ce qui vous permet de profiter des hausses du marché, mais vous procure une certaine protection contre les baisses). Certains fonds offrent aussi la possibilité d’immobiliser une composition d’actif (par exemple, 25 % d’actions et 75 % de titres à revenu fixe) qui sera maintenue au-delà de la date d’échéance, jusqu’à votre retraite.

Investir la totalité ou une partie seulement de votre épargne-retraite dans un fonds axé sur une date d’échéance constitue une décision personnelle. Cependant, ces fonds sont généralement conçus pour constituer votre unique instrument de placement. Si vous choisissez un fonds axé sur une date d’échéance ainsi que d’autres fonds, vous risquez de fausser la répartition de l’actif que vous désiriez initialement respecter. C’est pourquoi il serait judicieux de discuter de votre stratégie avec un conseiller.

Gestion professionnelle

En investissant dans un fonds axé sur une date d’échéance, vous serez assuré que ce fonds sera diversifié et géré de façon professionnelle. Il pourrait aussi vous permettre d’accéder à des catégories d’actif spécifiques qui réduisent la volatilité du fonds, comme les infrastructures et l’immobilier.

Cela ne veut cependant pas dire que vous pouvez «déposer et oublier» complètement votre épargne-retraite jusqu’à ce qu’il soit temps de passer à la caisse. Avec votre conseiller, vous devriez comparer annuellement vos projections de retraite au rendement du fonds pour vous assurer que ces projections sont toujours réalistes. Vous pourriez ainsi découvrir que vous devrez augmenter le montant de vos cotisations ou travailler plus longtemps pour vous payer le style de vie auquel vous aspirez.

Articles Connexes