Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vos placements

11 septembre 2015

Quoi choisir : des actions ordinaires ou privilégiées?

Que faut-il préférer entre les actions ordinaires ou privilégiées? Tout dépend de vos objectifs de placement. Apprenez la différence entre les deux.

Lorsque vous achetez une action, vous devenez propriétaire d’une petite partie de la société qui l'a émise... mais ça ne veut pas dire que vous pouvez intervenir dans la gestion quotidienne de l'entreprise, ni que vous devenez propriétaire d'un fauteuil dans le bureau du PDG!

Un actionnaire a cependant certains droits, qui diffèrent selon le type d'action qu'il possède. Les sociétés émettent deux principaux types d'actions : les actions ordinaires et les actions privilégiées. Voyons ce qui les différencie.

Actions ordinaires

C'est la forme la plus courante. On les achète si notre objectif est surtout de réaliser des gains en capital. Elles confèrent certains droits, dont les suivants :

  1. Droit aux dividendes (une partie des profits de l'entreprise)
  2. Droit de vote (par exemple, pour élire les administrateurs ou voter sur certaines décisions concernant la société)
  3. Droit de propriété sur l'actif (c.-à-d. à une part de l'actif restant de la société si celle-ci est dissoute).

Les actions ordinaires comportent cependant certains inconvénients :

  • Le dividende n'est jamais garanti et il peut varier.
  • Si la société qui les a émises fait faillite, les détenteurs d'actions ordinaires seront remboursés en dernier, après les créditeurs et les actionnaires privilégiés.

 Actions privilégiées

Les actions privilégiées s'adressent aux personnes qui veulent un revenu régulier. Comme leur nom l'indique, elles sont assorties de certains privilèges :

  1. Dividende fixe et garanti (établi au moment où l'action est émise, et versé en priorité avant le dividende sur les actions ordinaires)
  2. Traitement fiscal avantageux
  3. Si l'entreprise fait faillite, les détenteurs d'actions privilégiées sont remboursés avant les détenteurs d'actions ordinaires

Ces privilèges ont un revers : les actions privilégiées ne comportent généralement pas de droit de vote.

Autrement dit : Ordinaires ou privilégiées, les actions conviennent à la plupart des portefeuilles de placement, mais n'oubliez pas qu'elles comportent toutes des risques. Veillez à bien diversifier votre portefeuille pour assurer la santé de votre épargne.

Articles Connexes