Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Protection vie

24 août 2017

Pourquoi j’ai finalement acheté une assurance-vie

Ce n'est que lorsque mon mari et moi avons contracté un prêt hypothécaire pour acheter notre première maison que nous nous sommes rendu compte que nous avions besoin d'une assurance-vie.

Quand mon petit ami et moi avons emménagé ensemble dans notre premier appartement, nous n'avons jamais pensé à l'assurance-vie. Nous avions tous deux des emplois assez bien payés et divisions le loyer et les dépenses. Nos seuls soucis étaient de savoir si nous devions aller faire l'épicerie et à qui c’était le tour de nettoyer la salle de bain.

Avance rapide de trois ans.

Ce n'est que lorsque mon petit ami est devenu mon mari et que nous avons acheté notre première maison que nous avons réfléchi à l'assurance-vie. Soudainement, j'avais 27 ans, un revenu fluctuant et un prêt hypothécaire à rembourser. Si quelque chose devait arriver à l'un de nous, voulions-nous que l'autre soit obligé de rembourser seul le prêt hypothécaire, risquant ainsi de perdre la maison?

Pas du tout.

C'est pourquoi, récemment mariés et nouveaux propriétaires, nous avons finalement acheté une assurance-vie. Nous comptons sur deux revenus pour couvrir nos frais de subsistance habituels et cette toute nouvelle chose appelée «prêt hypothécaire». Nous avons opté pour un contrat d'assurance qui, si quelque chose devait arriver à l'un de nous, verserait au survivant une somme libre d'impôt suffisante pour rembourser le solde de notre prêt hypothécaire. Ce n'est pas facile de parler de ce genre de choses, mais c'est une décision qu'il fallait prendre à cette étape de notre vie.

Au cours des années, nous avons changé de carrière, lancé de nouvelles entreprises et compté l'un sur l'autre pour trouver un soutien affectif et financier pendant les périodes de transition professionnelle. Mettez cela sur le compte de la jeunesse, mais j'ai dû parfois compter sur le revenu de mon mari et vice-versa. Détenir une assurance-vie pendant ces périodes incertaines de nos vies était rassurant parce que je savais que mon conjoint n'aurait pas de difficultés matérielles, quoiqu'il arrive. La maison, nos dettes et notre prêt hypothécaire étaient les dernières choses auxquelles nous aurions à penser si une tragédie nous frappait.

Peut-être bénéficiez-vous d'une assurance-vie collective au travail. Mais cet avantage prend fin si vous quittez votre emploi. Pour ma part, je vois cette assurance collective comme un avantage supplémentaire et non comme le principal contrat d'assurance sur lequel je compte.

Alors, quel type d'assurance-vie devriez-vous acheter?

Au Canada, nous avons le choix entre trois types : assurance temporaire, assurance permanente et vie universelle. Voici un aperçu des caractéristiques de chacun d'eux :

  • Temporaire. C’est une option temporaire et peu coûteuse, quand l'argent se fait rare et que vos obligations financières (comme un prêt hypothécaire ou de jeunes enfants) sont contraignantes. Vous achetez le contrat pour une durée déterminée, comme la période de remboursement de votre prêt hypothécaire. Si vous le désirez, vous pouvez faire en sorte qu'il soit automatiquement renouvelé à la fin de la période choisie. Vous décidez du montant d'assurance dont vous avez besoin, et ce montant ne change pas. Cependant, vos primes augmenteront tous les cinq, 10 ou 20 ans, à mesure que vous vieillirez. Ce type de contrat ne comporte pas de valeur de rachat.
  • Permanente. Ce type de contrat vous protège la vie durant et représente généralement, à long terme, un choix financier plus économique qu'un contrat d'assurance temporaire. Vous n'avez pas à le renouveler, contrairement à un contrat temporaire. Comme dans le cas de ce dernier, toutefois, le montant d'assurance que vous choisissez ne change pas. Cependant, les primes d'une assurance permanente sont plus élevées que celles d'une temporaire quand vous êtes jeune, et moins élevées quand vous vieillissez. Généralement, un contrat d'assurance-vie permanente comporte une valeur de rachat, qui peut vous être versée si vous résiliez le contrat.
  • Vie universelle. Un contrat d'assurance vie universelle fournit généralement une protection la vie durant et offre beaucoup plus de souplesse que les contrats permanents traditionnels. Les primes peuvent augmenter d'une année à l'autre ou rester uniformes toute votre vie, selon le contrat. L'avantage réel de la vie universelle est le suivant : si vous payez des primes plus élevées que le coût de l'assurance, la différence peut être investie et croître en report d'impôt.

Il existe un autre type de couverture : l'assurance hypothèque, qui combine assurance-vie temporaire et assurance maladies graves afin de mettre votre famille à l'abri des difficultés financières advenant votre décès ou le dépistage d'une maladie grave.

Quand j'ai commencé à réfléchir à l'assurance-vie, j'étais déjà débordée par tout ce qui devait être réglé pour l'achat d'une maison et Ia négociation d'un prêt hypothécaire. Ce peut être beaucoup de travail. Je vous conseille donc de vous renseigner davantage sur les trois types d'assurance-vie et de parler de vos options avec un conseiller. Utilisez ce calculateur pour évaluer de quel type de couverture vous avez besoin en matière d'assurance-vie.

Lisa Ng est rédactrice en chef de The Beautiful Day, un blogue sur le style de vie destiné aux femmes avisées. Vous pouvez la suivre en ligne à @helloLisaNg.

Articles Connexes